Auberger Pascale

Auberger Pascale
26 ans / SAINT JEAN DE LA RUELLE
Genres évalués :
TOUS LES GENRES LITTERAIRES TOUS LES ROMANS Contemporain Historique Aventure Autobiographique Sentimental Policier Thriller Jeunesse Nouvelles/Conte Poésie Théâtre Essais Actualité/ Politique Témoignages Sociologie Document Histoire Pratique Humour Divers Erotique
Inscrit(e) le : 23-May-2008
Envoyer un message

« sans profession »

J'ai évalué 29 livre(s).

Votre fiche de lecture

8.00 Appréciation Globale

8.00 Appréciation Littéraire

Bienvenue En Amerindie

EN LIBRAIRIES. FINALISTE PRIX GEO 2011. Yann QUEFFELEC " Du romanesque à l'état pur. Mise en scène "osée" et romantisme échevelé de part le monde. Lisez ce roman !" Marie-Luce Belmont,jeune femme de 29ans,mène à Paris une vie tranquille et un peu ennuyeuse quand elle apprend brutalement que ses véritables parents sont originaires d'un pays d'Amérique du Sud.Elle part à leur recherche,mais se heurte à divers obstacles et se trouve mêlée malgré elle à un sinistre complot.Elle parvient cependant à retrouver sa famille biologique,rencontre des gens mystérieux,odieux ou attachants,doit s'adapter à un milieu à la fois fascinant et hostile.Au cours de ces multiples aventures,M.L. révèle ses forces et ses faiblesses ...

Mon résumé

A 28 ans, Marie-Luce Belmont, fille unique jusque-là protégée par des parents aimants mène à Paris une existence tranquille et puis soudain sa vie s'emballe. A la mort de ses parents chéris elle apprend qu'elle est une enfant adoptée. Débute alors pour elle une recherche acharnée de ses racines biologiques épaulées en cela par ses amis. Très vite, celle-ci l'entraine sur un autre continent : l'Amérique du sud. Rendue sur place, elle découvre qu'elle a une sœur jumelle elle-même plongée à son insu dans une affaire relevant du secret d'un Etat au régime dictatorial...

Appréciation générale

En une phrase : Un très bon roman d'aventure vécue de nos jours en Amérique du Sud

Ce que j'ai particulièrement apprécié : "Bienvenue en Amérindie" fait partie des livres qu'on ne lâche pas. J'ai aimé la densité, le rythme soutenu de son intrigue avec à la clé un beau dépaysement dans un pays riche de traditions ancestrales. J'ai apprécié l'apparition ici ou là d'un terme de vocabulaire local avec sa note explicative en bas de page...

Autres commentaires

Style littéraire : Je suis tout de suite entrée dans l'action. Je me suis volontiers laissée guider par l'auteure. J'ai trouvé la construction de l'ouvrage très pertinente . Le rythme était soutenu et m'a tenue en haleine de la 1° à la dernière ligne. J'ai apprécié la description des paysages, l'évocation des cérémonie et rites fidèlement célébrés par les autochtones de ce roman.

Mon sentiment sur le titre du livre : A mon avis, il est quelque peu trompeur. Dans un premier temps, il a éveillé ma curiosité, après lecture du roman je n'ai pas perçu de la même façon le "bienvenue". Je trouve que c'est plutôt bien.

Ce que je pense des personnages : J'ai aimé l'approche progressive de la personnalité de chacun d'eux par petites couches successives au fil des pages et de l'action menée à un train d'enfer.

Ce que je pense du thème général du livre : Je trouve que la nécessité de connaitre ses racines biologiques n'est pas novatrice aujourd'hui.Mais ce thème prend ici de belles dimensions et en premiers lieux géographique avec la découverte de magnifiques paysages puis politique; ce dernier permettant d'évoquer la difficulté qu'il y a encore de nos jours hélas à pouvoir circuler, exprimer librement ses opinions sans craindre les représailles d'un gouvernement dictatorial

Ce livre ferait-il un bon film ? : oui