Ruf Alexandre

Ruf Alexandre
25 ans / NOMEXY
Genres évalués :
Autobiographique Sentimental Policier Thriller Fantastique Science Fiction Nouvelles/Conte Essais Actualité/ Politique Histoire Humour
Inscrit(e) le : 20-Oct-2010
Envoyer un message

« Collaborateur de cabinet »

J'ai évalué 3 livre(s).

Votre fiche de lecture

9.00 Appréciation Globale

9.00 Appréciation Littéraire

La Dernière Prophétie Des Andes

|
Une lettre datée de la Seconde Guerre mystérieusement parvenue, de nos jours.
Un quipu incomplet qui détient le secret de toutes les prédictions andines.
Un manuscrit écrit par un ecclésiastique en 1534, retrouvé dans un monastère équatorien, qui indique l’emplacement du trésor d’Atawalpa.
Un disque en or, objet emblématique des croyances andines, qui détiendrait des pouvoirs surnaturels.
Ce sont là des indices qui permettraient de retrouver la trace des derniers incas qui ont fui les persécutions espagnoles alors qu'un professeur d'Histoire parti en expédition en 1943 a mystérieusement disparu
Les enquêtes menées par des personnages séparés par 5 siècles vont s’entremêler et plonger le lecteur dans une atmosphère étrange et déroutante

Mon résumé

L'enquête d'une jeune journaliste au travers de trois époques : au XVIème siècle en Amérique du Sud, en 1943 en France, en 2011 en France.

Appréciation générale

En une phrase : Je suis agréablement surpris par l'ensemble du roman. Une histoire haletante, originale, tirée de l'histoire Inca (rarement traitée dans les fictions littéraires).

Ce que j'ai particulièrement apprécié : Le sujet des Incas est assez inhabituel dans un livre policier. L'histoire surnaturelle vécue par l'héroïne au milieu du roman. Le traitement de l'histoire au travers de trois époques différentes.

Autres commentaires

Style littéraire : Un rythme fluide. Un vocabulaire érudit mais accessible. Une narration entretenant le suspens. Un style très plaisant.

Mon sentiment sur le titre du livre : Peut-être le point faible du livre. Ce titre un peu simpliste ne restitue pas toute la richesse du livre.

Ce que je pense des personnages : Les personnages de fiction venant se greffer au Roi Soleil sont fort bien dessinés, avec finesse, psychologie. Avec une mentionparticulière pour le personnage de Louis-Henri Marcillac.

Ce que je pense du thème général du livre : Comme évoqué précédemment, je trouve le thème fort original ; c'est ce qui fait d'ailleurs le charme de ce roman. Le thème Inca a été fort peu traité dans les fictions littéraires, et le mélange avec l'époque de la collaboration et l'époque actuelle est fort habile.

Ce livre ferait-il un bon film ? : Ce livre ambitieux pourrait en effet faire un bon film à spectacle.