Martorell Vincent

Martorell Vincent
25 ans / MONTESPAN
Genres évalués :

Inscrit(e) le : 30-May-2012
Envoyer un message

« ECRIVAIN »

J'ai évalué 1 livre(s).

Votre fiche de lecture

8.00 Appréciation Globale

7.00 Appréciation Littéraire

Sous Le Velours, L'épine

GAGNANT PRIX FEMME ACTUELLE 2014. En librairie le 22 Mai 2014.
Une rencontre inattendue entre une octogénaire et un inconnu va faire ressurgir du passé des souvenirs amers. Ancienne résistante, Rose porte un lourd secret dont elle veut se libérer. Pourquoi un aveu si tardif ? Qui est cette jeune provinciale qui va connaître un incroyable destin ? Retour dans une époque insouciante qu'une jeune fille jeune et ambitieuse s'apprêtait à embrasser avidement, et qui va soudainement basculer dans la cruauté et la barbarie.
Dans cette fresque émouvante, se côtoient sœurs de la Charité, frère chéri, prostituée noire, flic alcoolique, héros anonymes, et autres personnages hauts en couleur

Mon résumé

| Une rencontre inattendue dans un bar entre une octogénaire et un inconnu va faire ressurgir du passé des souvenirs amers. Dans cette fresque émouvante sur fond de secrets, se côtoient des personnages hauts en couleur.

Appréciation générale

En une phrase : | Alain Roquefort, tire son épingle du jeu, en évitant les pièges qui nous amèneraient inévitablement à pousser des soupirs d’ennuis, voire même de ne pas aller jusqu’au bout du récit. Un premier roman, prometteur, globalement je suis séduis par le style, et je recommande la découverte de cet écrivain.

Ce que j'ai particulièrement apprécié : | Pas facile ou trop facile d’écrire sur un tel sujet. Le thème de la vengeance n’est pas nouveau, mais dans le cas de Sous le Velours, L’épine Alain Roquefort, nous accroche avec cette histoire forte.

Autres commentaires

Style littéraire : | Un sujet piège, avec ses pontifes, mais Alain Roquefort, évite les clichés par une écriture et un style qui tiennent la route.

Mon sentiment sur le titre du livre : | Un titre accrocheur.

Ce que je pense des personnages : | Alain Roquefort donne du caractère à ses personnages, sans caricatures ni lieux communs.

Ce que je pense du thème général du livre : | Je suis persuadé qu’Alain Roquefort qui signe là son premier roman, avec un thème douloureux, devrait nous surprendre avec son prochain livre.

Ce livre ferait-il un bon film ? : Peut-être.