Auberger Pascale

Auberger Pascale
26 ans / SAINT JEAN DE LA RUELLE
Genres évalués :
TOUS LES GENRES LITTERAIRES TOUS LES ROMANS Contemporain Historique Aventure Autobiographique Sentimental Policier Thriller Jeunesse Nouvelles/Conte Poésie Théâtre Essais Actualité/ Politique Témoignages Sociologie Document Histoire Pratique Humour Divers Erotique
Inscrit(e) le : 23-May-2008
Envoyer un message

« sans profession »

J'ai évalué 29 livre(s).

Votre fiche de lecture

10.00 Appréciation Globale

10.00 Appréciation Littéraire

Sous Le Velours, L'épine

GAGNANT PRIX FEMME ACTUELLE 2014. En librairie le 22 Mai 2014.
Une rencontre inattendue entre une octogénaire et un inconnu va faire ressurgir du passé des souvenirs amers. Ancienne résistante, Rose porte un lourd secret dont elle veut se libérer. Pourquoi un aveu si tardif ? Qui est cette jeune provinciale qui va connaître un incroyable destin ? Retour dans une époque insouciante qu'une jeune fille jeune et ambitieuse s'apprêtait à embrasser avidement, et qui va soudainement basculer dans la cruauté et la barbarie.
Dans cette fresque émouvante, se côtoient sœurs de la Charité, frère chéri, prostituée noire, flic alcoolique, héros anonymes, et autres personnages hauts en couleur

Mon résumé

En l'espace de 24 heures la vie d'Hervé Berthier prend une dimension nouvelle grâce à sa rencontre fortuite avec Rose. Alors qu'il attend son épouse dans le bar impersonnel d'une gare routière cette "femme distinguée" s'invite à sa table et le prend, sans qu'il n'ose s'y opposer, pour confident. Avec beaucoup de retenue, elle commence à lui raconter sa vie depuis les années heureuses de sa jeunesse estudiantine. Celle-ci se situe juste avant la déclaration de la seconde guerre. Bientôt indifférents aux allées et venues des voyageurs, Rose et Hervé se retrouvent propulsés à l'époque où l'occupation bouleverse le quotidien du peuple français et où elle exacerbe le bien et le mal lovés dans chaque homme. Toulouse et ses environs d'où est originaire Rose n'y échappent pas. Aventures tantôt réjouissantes tantôt périlleuses se succèdent de façon haletante.Au fil du récit l'intérêt d'Hervé grandit au point qu'il promet à Rose de la revoir très vite. Ce qu'il fait plus tôt qu'il ne pense. En effet, son impatience est déclenchée par la lecture d'une lettre laissée par sa mère à son intention à la veille de son décès. Celle-ci lui révèle des détails troublants sur son existence qui ont à voir avec celle de Rose.

Appréciation générale

En une phrase : Un saut passionnant dans le temps

Ce que j'ai particulièrement apprécié : J'ai vraiment apprécié le style, la richesse de la documentation ( sur la ville de Toulouse, sur les ates et faits historiques, sur l'état d'esprit de la population occupée, sur la Résistance, le maquis, ... Cet ouvrage pourrait avoir valeur de témoignage.

Autres commentaires

Style littéraire : J'ai aimé la richesse du vocabulaire, la parfaite maitrise grammaticale.

Mon sentiment sur le titre du livre : Je trouve qu'il correspond parfaitement au contenu de l'ouvrage.

Ce que je pense des personnages : Impossible de les oublier.

Ce que je pense du thème général du livre : Le devoir de mémoire qui flotte dans l'air du temps le justifie.

Ce livre ferait-il un bon film ? : OUI!