Framery Aurelie

Framery Aurelie
26 ans / Moreuil
Genres évalués :
TOUS LES ROMANS Sentimental Policier Thriller Fantastique Science Fiction Nouvelles/Conte Pratique Humour
Inscrit(e) le : 05-Oct-2009
Envoyer un message

« Responsable Qualité »

J'ai évalué 2 livre(s).

Votre fiche de lecture

8.50 Appréciation Globale

8.00 Appréciation Littéraire

Noir D'ivoire

L’intrigue débute par l’assassinat, le dimanche 18 juillet, d’un restaurateur de tableaux mondialement connu pour ses expertises sur les pigments utilisés par Le Caravage. Son corps git, bras en croix, décapité, sur la plage arrière d’un navire en partance d’Ajaccio vers Marseille. Cet expert escortait des toiles du Musée Fesch, d’une valeur de 6 millions d’Euros, pour les rafraîchir dans ses ateliers phocéens. Carl le Mat, colonel du GIGN est le seul policier à bord... sans aucun mandat officiel pour enquêter ! Qu’à cela ne tienne, il récupère le maximum d’indices avant que le « Napoléon Bonaparte » ne ré-accoste.

Mon résumé

Un jeune homme est tué sur un ferry reliant la corse au continent. S'en suit une intrigue dans le milieu de l'art et du blanchiment d'argent

Appréciation générale

En une phrase : Livre relativement agréable à lire, on a envie d'avancer dans l'enquête pour retrouver les meurtriers et comprendre le pourquoi du comment. Roman captivant

Ce que j'ai particulièrement apprécié : L'intrigue est intéressante et les personnages bien développés

Autres commentaires

Style littéraire : Rapide et efficace, se lit bien

Mon sentiment sur le titre du livre : bien trouvé

Ce que je pense des personnages : belle description des caractères et présence de personnalités atypiques

Ce que je pense du thème général du livre : le monde de l'art est intéressant. Les longs passages sur les explications de l'art noient parfois l'intrigue

Ce livre ferait-il un bon film ? : oui