Verjot Freddy

Verjot Freddy
26 ans / LA TRINITE PLOUZANE
Genres évalués :
Policier Thriller Fantastique Roman Fantasy Science Fiction
Inscrit(e) le : 15-Jan-2010
Envoyer un message

« Militaire »

J'ai évalué 2 livre(s).

Votre fiche de lecture

8.50 Appréciation Globale

9.00 Appréciation Littéraire

Noir D'ivoire

L’intrigue débute par l’assassinat, le dimanche 18 juillet, d’un restaurateur de tableaux mondialement connu pour ses expertises sur les pigments utilisés par Le Caravage. Son corps git, bras en croix, décapité, sur la plage arrière d’un navire en partance d’Ajaccio vers Marseille. Cet expert escortait des toiles du Musée Fesch, d’une valeur de 6 millions d’Euros, pour les rafraîchir dans ses ateliers phocéens. Carl le Mat, colonel du GIGN est le seul policier à bord... sans aucun mandat officiel pour enquêter ! Qu’à cela ne tienne, il récupère le maximum d’indices avant que le « Napoléon Bonaparte » ne ré-accoste.

Mon résumé

Un thriller qui démarre par un meurtre en Corse, mais qui va révéler une affaire internationale de trafic d’œuvres d'art.

Appréciation générale

En une phrase : Une histoire bien construite, un style très agréable à lire, un suspens jusqu'aux dernières lignes font de ce roman un excellent thriller.

Ce que j'ai particulièrement apprécié : Des textes bien construit mêlant un vocabulaire "populaire" à des phrases très construites et riches. Des rebondissements assez surprenants et qui tiennent le lecteur en haleine.

Autres commentaires

Style littéraire : Comme je l'ai écrit plus haut, les textes sont très bien construits et mêlent un vocabulaire "populaire" à des phrases très construites et riches, le tout donnant une agréable fluidité à la lecture.

Mon sentiment sur le titre du livre : Un titre qui apparaît bien choisi lorsqu'on a lu le livre mais laisse un suspens entier lorsque l'on entame la lecture.

Ce que je pense des personnages : Les personnages sont intéressant, même si la personnalité du personnage principal, Carl, mériterait d'être plus développée afin d'accrocher un peu plus le lecteur.

Ce que je pense du thème général du livre : On constate que l'auteur a sérieusement étudié les différentes facettes de son roman : culture corse (cela lui est aisé en raison de ses origines), l'histoire de l'art, les méthodes d’investigation des services de police qu'il met en scène ... Cela permet au lecteur de se trouver à l'aise dans le déroulement de l'histoire, ce qui est très appréciable.

Ce livre ferait-il un bon film ? : Je suis effectivement d'avis que cette histoire pourrait être mise en scène et faire un bon film policier "à la française".