Auberger

Auberger
26 ans / SAINT JEAN DE LA RUELLE
Genres évalués :
TOUS LES GENRES LITTERAIRES TOUS LES ROMANS Contemporain Historique Aventure Autobiographique Sentimental Policier Thriller Jeunesse Nouvelles/Conte Poésie Théâtre Essais Actualité/ Politique Témoignages Sociologie Document Histoire Pratique Humour Divers Erotique
Inscrit(e) le : 23-May-2008
Envoyer un message

« sans profession »

J'ai évalué 31 livre(s).

Votre fiche de lecture

8.47 Appréciation globale

8.00 Appréciation Littéraire

Un Nègre Blanc

FINALISTE PRIX FEMME ACTUELLE 2008. C\'est le roman des faux-semblants, des postures démasquées, fracassées.
Bastien dessine des bandes dessinées. C\'est un homme apparemment normal: il a une petite amie, Nina, des amis, un appartement, la vie quoi!
Mais il cache un terrible secret à tout le monde et surtout à lui-même.
Dans son esprit perturbé il n\'a pas d\'autre issue que le mensonge, mais un incident va faire comprendre à Nina que sous le visage pâle de Bastien se cache en fait un homme noir.
Déséquilibré, désarticulé par la vérité qui va éclater, et la naissance imminente d\'un enfant qui peut révéler sa couleur véritable au grand jour, Bastien va vivre une atroce descente aux enfers, frôlant l\'irréversible, jusqu\'à apercevoir une lueur d\'e

Mon résumé

Il faudra traverser bien des épreuves à Bastien et Nina , deux êtres \"cabossés\" par le hasard de leur naissance, avant trouver l\'apaisement dans un début de réconciliation avec eux-mêmes.

Appréciation générale

En une phrase : L\'évolution des personnages est intéressante. D\'autant qu\'une réelle sensibilité se cache derrière la plume de Marie-Isabelle. J\'ai plongé avec Bastien et Nina dans le précipice qui s\'ouvrait sous leurs pas et j\'en suis sortie avec eux sans lâcher le livre.

Ce que j'ai particulièrement apprécié : La richesse des citations, proverbes, références artistiques. Les définitions du théâtre, de l\'Art (p.23, etc...) La profonde sagesse qui émane des propos de l\'entourage proche des personnages principaux.

Autres commentaires

Style littéraire : | La façon qu\'a Marie-Isabelle de maintenir en haleine le lecteur. L\'habileté de la construction. J\'ai été touchée aussi par l\'amour des mots qui habite Marie-Isabelle. Elle joue à merveille, non seulement avec leur musicalité, mais aussi avec leur sens. Par exemple: \"cher-chait\" accolé à \"mari\", \"vrai-ment\" composé de \"vrai-\" auquel s\'ajoute \"-ment\"(de \"mentir\").

Mon sentiment sur le titre du livre : Il annonce la couleur autour de laquelle tourne l\'intrigue.

Ce que je pense des personnages : Ils ont tous leur importance. Même la petite Marie, Sénégalaise, évoquée dans les premières pages du livre dans le seul but de personnifier les propos de l\'auteure ainsi qu\'Awa pourtant \"discrète\".

Ce que je pense du thème général du livre : Le mal-être qui empoisonne la vie de ceux qui se sentent exclus, voire \"anormaux\", ne peut que toucher le lecteur.

Ce livre ferait-il un bon film ? : Oui.