Auberger Pascale
sans profession
26 ans

SAINT JEAN DE LA RUELLE

Statut
Lecteur d'Or - 33 livre(s) évalué(s)
Genres Favoris
TOUS LES GENRES LITTERAIRES
TOUS LES ROMANS
Contemporain
Historique
Aventure
...
Livres téléchargés
39
Moyenne des notes attribuées
8.54/10
Envoyer un message

Votre fiche de lecture

Notes non divulguées ou indisponibles pour l'instant

Livre refusé par l'équipe éditoriale

L'ang

|
COUP DE COEUR DU JURY PRIX FEMME ACTUELLE 2008.
Déclaré autiste à 5 ans, Louis est placé dans un Centre spécialisé où il se retrouve au cœur d’une mosaïque de personnages tourmentés, blessés, hantés par leur passé. Mais on dirait parfois que ce petit garçon qui ne parle pas est habité par un pouvoir étrange qui se révélera peu à peu à ceux qui l’aiment comme à ceux qui le fuient. Et si Louis avait une mission à remplir ?
Un roman sur la souffrance, le mal, l’espérance et l’amour.

Mon résumé

Très vite, le diagnostic tombe : Louis est autiste. Il le restera. Cet enfant au regard perçant que Joseph et Sylviane ont conçu dans le rejet absolu de sa naissance, à l\'image de leur amour fusionnel, en a beaucoup de symptômes. Ils sont quelques-uns cependant à en douter. Jusqu\'à l\'apparition de la \"marque du doigt de l\'ange couronnant son premier sourire\", signe de sa \"finitude\". Mais que de chemin il aura fallu parcourir.

Appréciation générale

En une phrase : Ce roman ne peut laisser le lecteur quel qu\'il soit indifférent. Tout ce qui le compose est choisi pour l\'interpeller : que ce soit le thème, le choix des mots, la construction des phrases, les ruptures de ton, de rythme, etc... Je suis sortie enthousiaste de cette éblouissante lecture.

Ce que j'ai particulièrement apprécié : Dès le début du roman, l\'auteur prévient toute objection de la part du lecteur... - Par exemple, p.12 : le \"pourquoi Louis n\'a-t-il pas été recueilli par les parents de sa mère, plutôt que par ceux de son père, veuf ?\" ... A partir de là, le lecteur poursuit sa lecture en suivant sereinement la linéarité du récit. Comme s\'écoule la vie. La construction du 12ème tableau qui débute p.46. - Elle introduit une rupture aussi inattendue que brutale. En effet, l\'auteur y exécute un rapide sursaut dans le temps, effectuant un brusque retour en arrière sur une très brève séquence temporelle, proche d\'un léger frisson. Cela souligne l\'importance du contenu de ce tableau par ailleurs éminemment mystique. Le choix du vocabulaire. La personnalité bien trempée qui se cache derrière la plume.

Autres commentaires

Style littéraire : Pour le choix des mots en parfaite adéquation avec le ton mystique du roman. J\'ai apprécié l\'exercice de style derrière ce roman. A certains moments, il me semblait que les mots me sautaient au visage.

Mon sentiment sur le titre du livre : L\'invitation au voyage métaphysique, voire mystique est explicite.

Ce que je pense des personnages : Chacun d\'eux prend vit sous la plume de Yann grâce à l\'empathie dont il sait faire preuve tout au long de son roman. - Par exemple : les p. 13 et suivantes concernant la mère Maupin ou les p.62 etc... impliquant la gendarmerie de l\'endroit en s\'attachant à leur façon de s\'exprimer. - Mais aussi des personnages à la personnalité plus complexe comme Rosa ou ceux tels Richard, Natacha ou encore plus torturés comme Joseph et Carlitto cités à plusieurs reprises sous divers angles de perception.

Ce que je pense du thème général du livre : L\'âme humaine est une source inépuisable d\'inspiration et d\'enrichissement. Elle ne peut laisser indifférents les artistes. J\'ai suivi l\'auteur dans un rapprochement possible à effectuer entre l\'ange de la sculpture réalisée par Le Bernin faisant référence à \"l\'extase de Sainte Thérèse\" et Louis, cet enfant au don surnaturel de pouvoir \"lire l-(\'âme d)-es gens\".

Ce livre ferait-il un bon film ? : Un film : oui. Un \"bon\" film : NON ! Ce livre est voué par essence à ne vivre que dans l\'esprit des lecteurs.