Calas Christophe
vendeur/webmaster de culture-okaz
26 ans

le bouscat

Statut
Lecteur en herbe - 1 livre(s) évalué(s)
Genres Favoris
Thriller
Fantastique
Science Fiction
Livres téléchargés
1
Moyenne des notes attribuées
2/10
Envoyer un message

Votre fiche de lecture

6.44 Appréciation globale

3.00 Appréciation Littéraire

Coemeterium

Tout a commencé lorsque six adolescents presque adultes ont entrepris d’explorer les souterrains de Lyon.
Qu’est-ce qui les a poussé à violer le sommeil de cette ancienne église abandonnée et à s’engouffrer dans ce puits vers l’enfer ?
L’envie de surmonter leurs peurs les plus intimes ? Le besoin de se surpasser ? Le désir d’affronter l’inconnu ?
Peut-être qu’eux-mêmes n’en sauront jamais rien… toujours est-il que c’est là, au fond de ces tunnels obscurs, qu’ils vont éveiller le mal absolu.
Au petit matin, les forces de police vont enregistrer un nombre impressionnant de disparitions dans le centre-ville, entre la Croix-Rousse et Fourvière.
La barbarie des agressions n’a d’égale que la folie enragée des agresseurs.
Jeanne, une scientifique

Mon résumé

Je ne sais pas. Je ne suis pas arrivé à dépasser 50 pages de ce livre. Même avec la meilleur volonté du monde et en m'y prenant une bonne dizaine de fois, ce fut impossible.

Appréciation générale

En une phrase : | Je n'ai pas pu finir de le lire. Et c'est très rare. Des héros que se soient les jeunes ou les adultes, totalement inintéressants; des descriptions et l'esprit de Lyon digne d'une publication du conseil général. Pas d'âme.

Ce que j'ai particulièrement apprécié : Aucuns

Autres commentaires

Style littéraire : Phrases sans envergures. Beaucoup de redites. Des dialogues exécrables, ni littéraires ni réalistes. Des descriptions sans intérêt et sans apports à l'histoire.

Mon sentiment sur le titre du livre : aucuns

Ce que je pense des personnages : Héros antipathique et têtes à claque. Pas de charisme ni de charme ni de vraie personnalité.

Ce que je pense du thème général du livre : Je ne sais pas. Je ne suis pas arrivé à la fin.

Ce livre ferait-il un bon film ? : Non