Guerreiro Alexandra
Assistante juridique en propriété intellectuelle
37 ans

Margency

Statut
Auteur - 33 livre(s) évalué(s)
Genres Favoris
Contemporain
Policier
Thriller
Livres téléchargés
49
Moyenne des notes attribuées
5.47/10
Envoyer un message

Votre fiche de lecture

Notes non divulguées ou indisponibles pour l'instant

IVM

"Allan sourit de plus belle en l’entendant psalmodier. Elle a tellement peur que c’en est palpable. Il adore ça. Il sent le frisson caractéristique de ses « pétage de plombs » lui vriller la colonne vertébrale. Ô combien il aimerait la tuer. Sentir la lame de la dague s’enfoncer dans son ventre, comme dans une brioche. D’abord une légère résistance, infime quand on traverse la peau, et ensuite, l’onctuosité des chairs grasses. Il inspire profondément, chassant sa pensée. Eléane n’aimerait pas ça"

Mon résumé

Stéphanie Brincks et sa petite fille de 6 ans Eléane fuient le Canada et un mari violent membre d'une secte, laissant derrière elle l'homme et leur fils. 10 ans après, elles ont refait leur vie dans un petit village près de Grenoble. Eleane est une adolescente mal dans sa peau tandis que Stéphanie fait tout pour leur offrir une vie normale. Mais l'arrivée d'un mystérieux jeune homme, originaire du Canada, réveille ce douloureux passé.

Appréciation générale

En une phrase : L'auteur est-elle de langue maternelle française? A-t-elle fait l'école buissonnière et manqué tous les cours de français du CP jusqu'au bac ? Comprend-elle ce qu'elle raconte? Les mots qu'elle utilise? Ecrire comme on parle, ça passe pour les midinettes fan de fanfics qui veulent prendre la suite de Twilight ou tout autre roman écrit en SMS mais là non, ça ne passe pas. Les points positifs de ce roman sont totalement gâchés par ça.

Ce que j'ai particulièrement apprécié : Une première partie qui met en place toute l'intrigue mais sans trop en dévoiler et qui donne envie de lire la suite. Rythmé.

Autres commentaires

Style littéraire : 2 pour ne pas mettre zéro ou une note négative. C'est inadmissible de soumettre un texte sans prendre la peine de le faire relire et corriger. On peut excuser une ou deux coquilles mais à plus de quinze fautes par page ça ne passe pas, c'est un manque total de respect pour les lecteurs. ça gâche tout le reste.

Mon sentiment sur le titre du livre : Il faut attendre la dernière page pour le comprendre. Peut-être un peu trop énigmatique.

Ce que je pense des personnages : Parfois pas assez nuancés et manquent de profondeur. Ils rentrent tous dans une case ou dans un stéréotype et n'en sortent pas ou peu. ça peut passer pour les personnages secondaires mais pas pour les personnages principaux. Certaines actions/réactions ne collent pas avec leur psychologie et il y a parfois des raccourcis faciles pour coller avec l'histoire. Comment par exemple Maxime peut passer en 10 pages du "snob parisien" qui prend Stéphanie pour une gourde au type qui est fou d'amour et veut faire sa vie avec elle? On nous présente Stéphanie comme une femme victime d'un mari violent, sous l'emprise d'une secte et on la retrouve 10 ans après escort girl. La relation entre Eléane et Allan est limite incesteuse et malsaine. Eléane est un peu trop niaise et hystérique. Allan est certainement le personnage le mieux construit et le plus intéressant, le plus nuancé et paradoxalement le plus humain. ce qu'il est aujourd'hui est le fruit de ce qu'il a vécu lors des 10 dernières années et c'est cohérent.

Ce que je pense du thème général du livre : Je n'aurais pas classé ce roman dans la catégorie "thriller". Il y a trop de surnaturel. Je n'ai pas adhéré au côté "on se parle par la pensée". L'aspect "Secte" du roman est bien documenté, l'impact de la secte sur la psychologie des personnages aussi. le côté "enquête" suite aux meurtres est bâclé mais c'est peut-être un parti pris de l'auteur.

Ce livre ferait-il un bon film ? : oui. L'écriture est assez visuelle et rythmée.