Espagnet Soulioudis Marie-ange

Espagnet Soulioudis Marie-ange
55 ans / ABLIS
Genres évalués :
TOUS LES ROMANS Historique Aventure Sentimental Policier Thriller Fantastique Roman Fantasy Science Fiction Jeunesse Nouvelles/Conte Pratique Humour Livres ados et young adults
Inscrit(e) le : 18-Apr-2008
Envoyer un message

« fonctionnaire »

J'ai évalué 41 livre(s).

Votre fiche de lecture

6.00 Appréciation Globale

6.00 Appréciation Littéraire

Les Mains Du Destin (tome1)

Payton est née différente, au fil du temps, celle-ci va se rendre compte qu'elle possède des dons.
Elle va également se faire des amis en rentrant à l'école, si bien que les parents vont eux également devenir des amis. Des joies, des peines, font de ce roman un roman pour toutes et tous.
Payton arrivera parfois à vaincre la mort qui voudra emporter l'un ou l'autre de ses amis mais parfois elle n'y arrivera pas.
Lorsque Payton guérit quelqu'un, elle prend le mal de la personne et devra donc se rendre dans son dressing afin d'appeler son ange protecteur et partir dans un mode parallèle pour se ressourcer.

Mon résumé

Payton est née avec des dons extraordinaires, et décide de les employer à aider les gens, surtout ses proches, et ses amis sixties. Sa vie est entre au-delà et la terre. Elle doit laisser son amour pour l'amour l'humanité. La vie defile avec ses joies, ses peines.

Appréciation générale

En une phrase : Je me suis perdue dans le dédale des diférentes histoires de ses amis et de leurs parents, en gros trop nombreux personnages à suivre sur des années. Dommage il manquait une intrigue et un fil conducteur sur le personage principal.

Ce que j'ai particulièrement apprécié : les passages concernant son don

Autres commentaires

Style littéraire : Trop de descriptions ce qui alourdit le style, et la vie des personnages défilent et nous on s'ennuit

Mon sentiment sur le titre du livre : ok

Ce que je pense des personnages : trop nombreux

Ce que je pense du thème général du livre : Une bonne idée à la base à exploiter

Ce livre ferait-il un bon film ? : NON