Rousseau Aurore

Rousseau Aurore
36 ans / QUETIGNY
Genres évalués :

Inscrit(e) le : 21-Feb-2013
Envoyer un message

« PROFESSEUR EN COLLEGE »

J'ai évalué 2 livre(s).

Votre fiche de lecture

9.14 Appréciation Globale

10.00 Appréciation Littéraire

La Souris Qui Avait Mangé Les Chats

Prix du jury. Prix Femme Actuelle 2016.

En librairie le 13 octobre 2016.

Eléa Elbow, agent de la CIA a échappé au contrôle d'une cellule quasi officieuse de l'Agence, qui a fait d'elle un agent de haut vol, une tueuse d'Etat. Elle a néanmoins fait le choix de garder ses talents au service de son pays et d'un idéal patriotique. Mais lassée de cette vie, elle aspire à remiser ses armes et à la rédemption. Ses projets vont être mis à mal par la mise à prix de sa tête par un inconnu. Qui veut sa peau et pourquoi? c'est ce qu'elle devra découvrir pour vivre la vie normale qu'elle appelle de ses voeux.

Mon résumé

Elea Elbow est une espionne américaine d'élite au service de la CIA. Lors d'une mission à Moscou où elle est en poste, elle tombe sur son homologue russe, Alexei Kirdan, espion d'élite au service du FSB. Alors qu'aucun des deux n'aurait dû en réchapper, ils joignent leur force et partagent leur butin avant de céder à une passion physique qui se mue au fil des jours et de semaines en une passion aussi improbable qu'irrésistible. Au danger que représente une telle relation entre deux super agents de deux pays antagonistes, s'ajoute un étrange contrat sur la tête d ' Elea, qu' Alexei avait accepté de remplir... lui même pourchassé par l'ex petit ami de l'espionne...Quel chat croquera sa proie en premier? A que moins ce que ne soit la souris qui le fasse avant eux....

Appréciation générale

En une phrase : Sublime! passionnant! Bien écrit! Un roman digne des plus grands! Cela fait des semaines, voire des mois que je n'avais pas été aussi passionnée par un roman! Je ne sais pas si c'est le premier ouvrage de l'auteur, mais je lui tire mon chapeau et je n'ai qu'une question: A quand le prochain? Si cet auteur vient à être publiée, je m'empresserais de la conseiller à mes ami(e)s voire de leur en offrir un exemplaire!

Ce que j'ai particulièrement apprécié : Tous! sauf une petite trentaine de pages juste après l'incipite: écriture très fluide et agréable; écriture soignée; jeu sur les focalisations pour donner plus de profondeur aux personnages; personnages construits et fouillés; personnages attachants,intrigue qui en laisse très peu deviner et c'est tant mieux, tout en rendant l'ouvrage addictif, on ne le lâche pas une fois qu'on l'a commencé; scènes d'actions efficaces et précises...la liste est longue

Autres commentaires

Style littéraire : C'est très bien écrit, le style n'est ni simple ni trop compliqué ni ampoulé, ce qui le met à la portée de tous, sans tomber dans ce type de romans de gare au style aussi insipide qu'indigeste, l'expression est riche et précise, l'écriture est fluide, l'auteur possède un don pour donner de la vie et du mouvement à ses scènes d'action. On ne note aucune anicroche dans le style. Il n'y a à mon sens pas une fausse note dans le style littéraire même.

Mon sentiment sur le titre du livre : Le titre est brillantissime! j'adhère totalement et il résume bien les jeux du chat et de la souris qui ponctuent l'oeuvre,

Ce que je pense des personnages : Les personnages sont hauts en couleur, fouillés, attachants. L'accent a été volontairement mis sur le couple formé par les deux espions, le jeu de focalisation interne croisée qui permet de voir les pensées de chacun d'eux se faire écho le montre très clairement. L'auteur a privilégié le point de vue de ces deux personnages, occultant le rôle du grand méchant de l'histoire!, qui n'apparaît qu'en filigrane tout au long de l'oeuvre, il est le prétexte à l'histoire mais pas le héros et dans un contexte fictionnel général où la part belle est donnée aux méchants, aux psychopathes et aux sadiques, je trouve cela rafraîchissant! L’héroïne est particulièrement bien travaillée à mon sens.

Ce que je pense du thème général du livre : Le thème de l'espionnage est traité de façon originale, dans la mesure où l'espionnage n'est qu'un contexte, une toile de fonds,très présente certes mais elle n'est pas le fonds de l'histoire. L'auteur a choisi de nous parler des espions eux mêmes, de leurs sentiments, de leurs états d'âme, de leur rapport avec le monde, de l'aspect humain. Elle a trouvé un bon équilibre entre sa toile de fonds et le but de son ouvrage: nous faire découvrir une histoire d'amour et d'aventure passionnante, avec des intrigues, des espions, des missions d'espionnage et de contre espionnage qui sont à la fois au centre de l'histoire et ne sont que des anecdoctes, des détails. oui ils sont espions donc œuvrent comme tels mais c'est un peu comme si les missions se passaient en coulisses, elles sont ellipsées, évoquées mais pour la plupart elles ne sont pas décrites, elles nourrissent le fonds de l'histoire mais n'en constituent pas vraiment le centre. L'histoire n'en reste pas moins très crédible et réaliste et on adore le petit clin d’œil dans la deuxième partie de l'ouvrage sous forme de mis en abyme avec le romancier de romans d'espionnage que rencontre Eléa.

Ce livre ferait-il un bon film ? : je pense que ce film pourrait être un bon film, et il a d'ailleurs une structure qui s'y prête.