Espagnet Soulioudis Marie-ange

Espagnet Soulioudis Marie-ange
55 ans / ABLIS
Genres évalués :
TOUS LES ROMANS Historique Aventure Sentimental Policier Thriller Fantastique Roman Fantasy Science Fiction Jeunesse Nouvelles/Conte Pratique Humour Livres ados et young adults
Inscrit(e) le : 18-Apr-2008
Envoyer un message

« fonctionnaire »

J'ai évalué 41 livre(s).

Votre fiche de lecture

9.00 Appréciation Globale

8.00 Appréciation Littéraire

La Cité Des Eau-eléphants

|
La nuit tombante. Un petit avion survole la brousse du nord - Zimbabwe. À son bord, quatre jeunes adolescents et un moteur qui cafouille. Un crash. Quatre survivants qui vont devoir apprendre à se débrouiller et à survivre.
Ils vont découvrir un monde isolé et fantastique dans lequel foisonnent pièges, faune sauvage et dangereuse, hommes noirs et blancs, inquiétants.

Mon résumé

| Des adolescents ayant survécus à un crash d’avion dans la forêt vierge africaine et des militaires de l’ancienne Rhodésie en mission vont faire la connaissance d’une sorte de protecteur africain. Ils découvriront un monde magique à part, la cité des eaux-éléphants.

Appréciation générale

En une phrase : | Une Afrique ensorcelante, des personnages captivants qui pourraient exister, et une fin contre toute attente. Un livre original et très agréable à lire.

Ce que j'ai particulièrement apprécié : | J\'ai été intriguée dès la première lecture, puis captivée jusqu’à la dernière ligne. La magie de l’Afrique m’a envoûtée à travers ses descriptions de la forêt vierge et des mystères que cette dernière recelle. Les personnages y sont attachants, et si vivants que l’on pressent un vécu de l’auteur. J’ai adoré et je l’ai ‘dévoré en 2 soirées’.

Autres commentaires

Style littéraire : | Bon vocabulaire et une bonne connaissance ‘botanique’ de l’Afrique. De même qu’une bonne alternance d’apparition entre les différents personnages du livre.

Mon sentiment sur le titre du livre : Déjà accrocheur

Ce que je pense des personnages : Les enfants représentent bien la génération actuelle des adolescents, peut-être juste un peu trop ‘pleurnichards’ et pas assez débrouillards. On ne sait pas quelle est la mission exacte des 2 militaires ni pourquoi ils ont eu les réactions que l’on sait. Quant à l’africain il est très ensorcelant par le contraste qu’il offre avec les autres.

Ce que je pense du thème général du livre : J’aime assez cette idée d’une afrique qui nous est inaccessible, et d’une connaissance un peu magique perdue.

Ce livre ferait-il un bon film ? : OUI en développant un peu plus l’action des personnages.