Auberger Pascale

Auberger Pascale
26 ans / SAINT JEAN DE LA RUELLE
Genres évalués :
TOUS LES GENRES LITTERAIRES TOUS LES ROMANS Contemporain Historique Aventure Autobiographique Sentimental Policier Thriller Jeunesse Nouvelles/Conte Poésie Théâtre Essais Actualité/ Politique Témoignages Sociologie Document Histoire Pratique Humour Divers Erotique
Inscrit(e) le : 23-May-2008
Envoyer un message

« sans profession »

J'ai évalué 26 livre(s).

Votre fiche de lecture

8.00 Appréciation Globale

5.00 Appréciation Littéraire

Le cercle du silence

Le livre noue son intrigue autour d¹un réseau pédophile secret, parfaitement organisé et couvert par des gens très haut plaçés. Enlèvements d¹enfants irrésolus, technologies de pointe et drogues de synthèse font partie du décor.
Mais c¹est sans compter sur un agent spécial intègre, une fiançée amoureuse et vengeresse et un substitut du procureur fidèle en amitié qui vont mettre les doigts dans le mécanisme du réseau et finir par le faire dérailler...non sans mal.

Mon résumé

Clarke puis Tom et Clara sortiront-ils vainqueurs du combat à mort qu'ils sont amenés, bon gré mal gré, à mener contre la terrible loge secrète KC2012 ? Le crime organisé à l'échelon international peut-il rester impuni et perdurer au nom d'une application stricte de la loi ? Le pays virtuel de l'argent et du vice n'a-t-il aucune frontière imposée par la plus élémentaire morale ? Le piège tendu par des créatures hautement perverses et machiavéliques et placé hors des lois ne peut-il pas se refermer sur elles ?. La réponse réside peut-être dans le monde feutré et tentaculaire de l'espionnage.

Appréciation générale

En une phrase : J'ai été "bluffée" par la densité des détails alignés par l'auteur dans des domaines très variés (chimie, "révélations" sur le monde occulte des services secrets de renseignements...) Une très agréable lecture.

Ce que j'ai particulièrement apprécié : - Les questions posées par l'auteur concernant la difficulté qu'il peut y avoir parfois à sauvegarder des valeurs comme la morale et la justice dans un état de droit. - La façon originale de mener l'enquête en décidant de faire disparaître Clarke au 33ème chapitre d'un livre qui en compte 57, afin de faire rebondir l'action et de "passer le relais" à Tom et Clara qui doivent quasiment repartir du point de départ. Cette relance, voulue par l'auteur, a l'avantage d'offrir au lecteur un 2ème début de livre sans avoir l'inconvénient de "piétiner" ; celui-ci ne peut donc que se réjouir de ce pseudo-artifice littéraire et cela d'autant qu'il n'éprouve aucun mal à s'y adapter. - L'humour dont sait faire preuve Tom dans les pires moments de l'enquête.

Autres commentaires

Style littéraire : Un sérieux "dégraissage" me parait nécessaire. Je ne parle pas de la faute de frappe accidentelle p. 441 avec le & ("Et moi ...rapidement") qui parasite la lecture.

Mon sentiment sur le titre du livre : Oui, mais encore ??? Un "thriller" annonce -t-on en couverture. Pourquoi pas "Les secrets de la loge KC2012" ?

Ce que je pense des personnages : Un manque certain d'épaisseur. On croit sentir une certaine retenue de la part de l'auteur . Pourquoi dire que Clara est enceinte de Clarke p.349 et ne plus y faire allusion ensuite?

Ce que je pense du thème général du livre : Intéressant

Ce livre ferait-il un bon film ? : Oui. Mais quelques adaptations seraient alors à envisager. Le chapitre 13 de la seconde partie par exemple où le lecteur ne sait pas encore et se trompe (de par la volonté de l'auteur) sur la véritable identité des trois individus à qui elle remet "le" boitier.