Randouyer Patrick
Directeur retraité d'association sociale
63 ans

AVERMES

Statut
Lecteur d'Or - 32 livre(s) évalué(s)
Genres Favoris
TOUS LES GENRES LITTERAIRES
Livres téléchargés
36
Moyenne des notes attribuées
8.17/10
Envoyer un message

Votre fiche de lecture

8.00 Appréciation globale

9.00 Appréciation Littéraire

La mue de l'assassin

EN LIBRAIRIE.

Florian se réveille sur un lit d'hôpital. Il ne se souvient de rien. Son corps est recouvert de bandages. Ses membres sont engourdis. Il est pris de nausées lorsqu'il voit le sang s'épandre à son entrejambe.
Quel genre d'opération a-t-il bien pu subir ?
Il tombe lourdement de son lit, et percute, au sol, un cadavre. Un homme, d'un certain âge, poignardé. La panique le prend. Il doit sortir d'ici !
Sans comprendre pourquoi, il flaire le danger. Fuir, voilà ce qui l'importe pour l'instant. Mais alors, il n'a aucune idée de l'endroit où il se trouve. A quoi rime cette salle, trop petite, trop sombre ? Que découvrira-t-il à l'extérieur ? Une contrée inconnue, probablement périlleuse dans son état.
Or, n'est-ce pas moins inquiétant que l'état de ce corps, le sien, qui se cache derrière ces bandages… ?

Mon résumé

Se savoir homme et se éveiller femme est quelque chose de surement perturbant. Surtout si s'y rajoute une amnésie totale... Et encore plus si les rares réminiscences que l'on a conduisent à se croire coupable d'un meurtre....

Appréciation générale

En une phrase : Très bon polar que j'ai pris plaisir à lire et que je voudrais conseiller à mes proches.... s'il est édité !

Ce que j'ai particulièrement apprécié : Une histoire qui questionne et donne envie d'aller plus loin découvrir la vérité. Des personnages bien dessinés Une écriture fluide

Autres commentaires

Style littéraire : Agréable

Mon sentiment sur le titre du livre : Très bien

Ce que je pense des personnages : Pas trop nombreux, crédibles,

Ce que je pense du thème général du livre : Thème assez particulier mais qui est traité sans pathos et sans tomber dans le gore

Ce livre ferait-il un bon film ? : Oh, oui !