Possard Catherine

Possard Catherine
26 ans / Biganos
Genres évalués :
Policier Thriller
Inscrit(e) le : 05-Aug-2011
Envoyer un message

« hotesse de caisse »

J'ai évalué 4 livre(s).

Votre fiche de lecture

8.86 Appréciation Globale

8.00 Appréciation Littéraire

Scellés

Mathilde Danjou, ancienne criminologue au sein du FBI et aujourd'hui spécialiste en psychologie criminelle au parquet de Paris, était venue sur Dijon pour traquer un tueur sanguinaire l'hiver dernier. Après avoir trouvé l'amour auprès du commandant Arthur Vaillant de la DIPJ bourguignonne, la voilà confrontée cet été à un pervers qui émascule ses victimes. Pourtant elle en est persuadée, elle a déjà arrêté ce psychopathe il y a dix ans et il moisit dans une prison américaine. Un copycat sévirait-il à Dijon ou serait-ce juste une histoire plus personnelle pour la belle criminologue ? Une plongée cauchemardesque pour cette ancienne agent habituée aux pires horreurs.

Mon résumé

Mathilde criminole au FBI se trouve confrontée à un nouveau meurtre à Dijon où elle est venue pour un séminaire. Elle sait tout de suite qu'elle a affaire à un copycat et rapidement qu'elle est liée de prés ou de loin à ce meurtre.

Appréciation générale

En une phrase : Un bon polar, avec une bonne intrigue.

Ce que j'ai particulièrement apprécié : J'ai beaucoup aimé l'intrigue, je me suis laissée emporter et je n'ai pas trouvé le coupable avant que l'auteur ne le révèle.

Autres commentaires

Style littéraire : Pour un second roman, l'auteur a déjà un bon style, je n'ai pas lu le premier et je trouve qu'il y a du potentiel. Je ne me suis jamais ennuyée.

Mon sentiment sur le titre du livre : Je changerai le titre dont je n'ai pas compris le lien avec l'histoire.

Ce que je pense des personnages : Mathilde est très présente tout au long de l'histoire, elle ne laisse pas trop de place aux autres personnages, c'est dommage.

Ce que je pense du thème général du livre : Le thème est interressant. Je n'ai pas eu ce sentiment de déjà vu ou lu qu'on a parfois quand on découvre un nouvel auteur.

Ce livre ferait-il un bon film ? : Pourquoi pas.