letardm

letardm
62 ans / SAINT AUBIN DE MEDOC
Genres évalués :
TOUS LES ROMANS Contemporain Aventure Régional Autobiographique Sentimental Policier Thriller AUTRES GENRES QUE ROMAN Philosophie/ religion Théâtre Essais Actualité/ Politique
Inscrit(e) le : 13-Oct-2016
Envoyer un message

« retraitée ( cadre de santé) »

J'ai évalué 38 livre(s).

Votre fiche de lecture

8.56 Appréciation globale

8.00 Appréciation Littéraire

Celle qui ne pleurait jamais (évalué avec titre : Mauvais sang)

LAURÉAT DU PRIX DU POLAR / PRIX FEMME ACTUELLE 2017. ACTUELLEMENT EN LIBRAIRIE.

Séverin semble bien avoir raté sa vie : un divorce, une fille qui se passerait volontiers de son père, un boulot de flic sans intérêt et des troubles de la personnalité qui ont achevé de faire le vide autour de lui. Lorsqu’il se rend sur la première scène de crime de sa carrière, son seul désir est de se débarrasser de l’affaire au plus vite. Mais il va très vite comprendre que ce meurtre le concerne bien plus qu’il ne s’y attendait. Une trace génétique est trouvée sur les lieux du crime et l’assassin est tout désigné. Mais pour Séverin, il est hors de question d’accepter l’évidence. Déterminé à retrouver le véritable tueur, il décide de suivre son propre instinct.
Jusqu’à la plus effrayante des vérités.

Mon résumé

Séverin policier divorcé, en couple avec Nathalie, s'engage dans une recherche de vérité sur un crime, qui semble impliquer son ex femme. sans le savoir, il est embarqué dans une histoire de combat fratricide.

Appréciation générale

En une phrase : bonne intrigue

Ce que j'ai particulièrement apprécié : histoire prenante, qui incite à la lecture. Style agréable

Autres commentaires

Style littéraire : écriture agréable . bon français , sans faute.

Mon sentiment sur le titre du livre : adapté

Ce que je pense des personnages : Séverin policier usé par son métier et détaché (usure métier, de sa vie , ou bipolarité) difficile à saisir des fois,. Sarah amoureuse exclusive. Nathalie l'aubaine , qui sait se rendre essentielle auprès de Gabrielle et Séverin.Pour moi dés le début de l'intrigue , elle est très ambiguë, et la fin est prévisible. Gabrielle , l'adolescente intelligente, rebelle en crise, qui ne tolère pas le comportement de son père vis à vis de sa mère et dans sa recherche. son intelligence ds cette histoire n 'est pas suffisamment exploitée. Frank, un personnage éphémère, dans cette histoire. Alex la partenaire professionnelle, pas assez exploitée ,

Ce que je pense du thème général du livre : lutte fratricide traitée depuis l'antiquité, où un seul, sort vainqueur. tous les coups sont permis.

Ce livre ferait-il un bon film ? : peut être