letardm

letardm
62 ans / SAINT AUBIN DE MEDOC
Genres évalués :
TOUS LES ROMANS Contemporain Aventure Régional Autobiographique Sentimental Policier Thriller AUTRES GENRES QUE ROMAN Philosophie/ religion Théâtre Essais Actualité/ Politique
Inscrit(e) le : 13-Oct-2016
Envoyer un message

« retraitée ( cadre de santé) »

J'ai évalué 32 livre(s).

Votre fiche de lecture

6.00 Appréciation Globale

7.00 Appréciation Littéraire

Éphélides

Confrontée aux silences de sa mère sur l’identité de son père, Rébecca, 16 ans, est en quête de vérité. Un mal être profond ronge l’adolescente face à ses questions qui demeurent sans réponse.
Mais un soir, tout bascule. Un drame va la pousser à fuir vers ces secrets, ces non-dits, pour revenir sur les traces du passé de sa mère.
Mais est-elle consciente de ce qui l’attend ?

Mon résumé

Rebecca adolescente solitaire , vit avec sa mère.elle part à la quête de ses origines, après des silences, des non-dits.Ce parcours libère une imagination fantasmagorique avec tous ses travers.elle plonge dans le sordide,après avoir idéalisé la relation amoureuse dont elle est issue, elle rencontre sa tante, puis se confronte à des grand parents taiseux, énigmatiques et inquiétants. .parallèlement on suit le parcours de sa mère, après sa fuite de la maison à la recherche de réponses.le comportement maternel perturbe, dérange , laisse un sillage de malaise au lecteur. dénouement surprenant et rassurant après ce plongeon dans la folie.

Appréciation générale

En une phrase : thème qui est très intéressant , mais qui nous plonge dans la folie, avec beaucoup de sordide provoquant du malaise chez le lecteur.

Ce que j'ai particulièrement apprécié : introduction très intéressante et accrocheuse qui campe bien le thème de l histoire, les conséquences des silences, sur la personnalité d'une adolescente en construction d'une vie adulte.

Autres commentaires

Style littéraire : des maladresse dans certaines expressions

Mon sentiment sur le titre du livre : adapté

Ce que je pense des personnages : Rebecca l'adolescente solitaire , fragile, désorientée, en recherche de sa filiation, part investiguer un pan de son histoire familiale tenue secrète par sa mère. Sarah une mère partagée entre son rôle de mère responsable et son statut de femme.Sarah vit sa vie de femme face à une Rebecca qui est en devenir de femme Cécile , la part raisonnable de Sarah, qui est douceur, compréhension et affectueuse. Yves le symbole masculin, viril,le coté sombre de l'homme géré par ses pulsions, la violence. la grand-mère, femme de la campagne profonde, soumise, laborieuse,frustre, chez qui on ne dit rien. Catherine, la tante inespérée et inattendue, qui bouscule ce que Sarah a raconté à sa fille.une famille se dessine, mais quelle famille! Alexandre, le prince charmant, l'image du père absent , auréolé de toutes les qualités.

Ce que je pense du thème général du livre : la quête de la filiation à l’adolescence , avec les non dit , les silences, la rupture familiale et l 'absence du père.tous ces thèmes sont lourds dans cette histoire, ils plongent le lecteur dans la folie de la mère, le sordide de la famille, la violence.......

Ce livre ferait-il un bon film ? : je ne sais pas