Comte Charlene
assistante familiale
33 ans

clonas sur vareze

Statut
Lecteur d'Or - 48 livre(s) évalué(s)
Genres Favoris
TOUS LES ROMANS
Contemporain
Autobiographique
Thriller
Livres téléchargés
52
Moyenne des notes attribuées
7.98/10
Envoyer un message

Votre fiche de lecture

6.33 Appréciation globale

8.00 Appréciation Littéraire

Transcendance

Dans une petite ville de l’Arkansas, Sullivan et Jesse sont poursuivis depuis leur adolescence par un assassin qui égorge leurs connaissances féminines et envahit peu à peu leurs vies.
Lorsque Sullivan découvre l’identité de l’Egorgeur de Little Rock, il décide de comprendre par lui-même ce qu’il s’est vraiment passé, et de réaliser par la même occasion son rêve d’écrivain accompli. Un voyage initiatique et dangereux qui l’emmènera dans les bas-fonds des prisons, de son esprit et de celui de son ami.
Sans le savoir, Sullivan vient de tomber dans un piège dont ni lui ni sa famille, ne pourra se sortir indemne.
Un piège qui porte la marque sanguinaire de tous les tueurs en série.

Mon résumé

Jesse et Sullivan, deux amis vont se trouver mêler à des meurtres de jeunes femmes. Sullivan va exploiter ses talents d'écrivain pour retracer cette histoire avec le soutien de son ami. Mais au fur et à mesure de l'écriture, Sullivan va s'apercevoir que le tueur est plus proche qu'il ne le pense.

Appréciation générale

En une phrase : Très bon livre qui se lit d'un trait

Ce que j'ai particulièrement apprécié : Roman palpitant et enivrant. L'histoire est très bien racontée et donne envie de continuer afin de savoir ce qui va se passer.

Autres commentaires

Style littéraire : Bien écrit, bonnes tournures de phrases

Mon sentiment sur le titre du livre : Colle parfaitement au livre

Ce que je pense des personnages : On admire Jesse jusqu'à s'apercevoir de son côté obscur. Sullivan est le personnage tourmenté de second plan qui va petit à petit évincer Jesse jusqu'à devenir le personnage principal énigmatique et inquiétant

Ce que je pense du thème général du livre : Bon thème

Ce livre ferait-il un bon film ? : certainement