letardm

letardm
62 ans / SAINT AUBIN DE MEDOC
Genres évalués :
TOUS LES ROMANS Contemporain Aventure Régional Autobiographique Sentimental Policier Thriller AUTRES GENRES QUE ROMAN Philosophie/ religion Théâtre Essais Actualité/ Politique
Inscrit(e) le : 13-Oct-2016
Envoyer un message

« retraitée ( cadre de santé) »

J'ai évalué 32 livre(s).

Votre fiche de lecture

7.00 Appréciation Globale

7.00 Appréciation Littéraire

Le Vermeil des Représailles

« Seine-Saint-Denis, par un beau matin d’été, le corps crucifié et mutilé d’un homme nu est découvert dans la soute d’un bâtiment naval en réfection. Il se trouve que cette réplique du Surcouf, un navire de guerre coulé en 1942 dans d’étranges circonstances, appartient à un homme d’affaires influent. Le dossier est confié au groupe Crim’ dirigé par Marc DeSantis, capitaine à la Police Judiciaire de Bobigny. Dans un premier temps, l’absence d’indices probants complique la tâche des policiers, contraints de diversifier leurs axes de recherche.
Mais Dan, l'assassin au passé trouble, n'en reste pas là. Une course contre la montre s'engage alors. "Le Mécréant", comme ses poursuivants le surnomme, laisse aussi peu de traces qu'il brouille de pistes.
Pour ne rien arranger, Paris bruisse des rumeurs d’une action-choc menée par un groupe d’activistes. Dès lors, le quai des orfèvres et Matignon s'en mêlent.
Double langage. Double jeu. Qui est qui ? La fréquentation des hautes sphères oblige à apprendre certaines règles. Parfois à vitesse accélérée. Souvent à ses dépens.
Manipulation ou hypnose ?... Il est des expériences amères. Des concessions perverses. Des gens qui finissent mal. »

Mon résumé

la découverte d'un cadavre sur un bateau , avec une mise en scène macabre, conduit à une enquête de police, menée par deux officiers. cette découverte est suivie d’autres mises en scène aussi sordides. cette enquête évolue dans les sphères de la politique, de groupes anarchistes sans lien apparent; on suit l’enquête d'un coté et le cheminent de l’assassin de l'autre.ce cheminent alimenté par une vengeance, doublée d'un esprit retors drogué, amène un dénouement dépourvu de moral.

Appréciation générale

En une phrase : une vengeance menée à son terme, par des procédés très violents. cette escalade, motivée par la punition infligée à un groupe d'hommes dépravés, ayant abusé et torturé la sœur du criminel(le ) et elle même. beaucoup de violences

Ce que j'ai particulièrement apprécié : français correct. dénouement particulier , surprenant

Autres commentaires

Style littéraire : style facile à suivre, qui rythme le récit

Mon sentiment sur le titre du livre : adapté

Ce que je pense des personnages : les officiers de police, tenaces et opiniâtres, même si leurs fêlures personnelles ne leur facilitent pas les choses. Dan , est animée par sa vengeance, en grimpant dans l'escalade des tortures.son audace est démultipliée par l'usage de stupéfiants.personnage ambiguë,qui lors du dénouement semble retrouver un semblant d'humanité, mais qui ne doit pas l'absoudre de ses actes. les personnages ambigus du pouvoir, sont quand eux retors et prêts à tout pour se sauvegarder;

Ce que je pense du thème général du livre : ce livre décrit toute la bassesse que l'on peut rencontrer ,chez les puissants , comme les insignifiants pour des motifs différents mais avec toujours aussi peu de morale ou d'étique. la vengeance est vraiment malsaine et tordue.

Ce livre ferait-il un bon film ? : je ne sais pas