Guerreiro
Guerreiro
Assistante juridique en propriété intellectuelle
37 ans

Margency

Statut
Auteur - 32 livre(s) évalué(s)
Genres Favoris
Contemporain
Policier
Thriller
Livres téléchargés
49
Moyenne des notes attribuées
5.64/10
Envoyer un message

Votre fiche de lecture

7.93 Appréciation globale

7.00 Appréciation Littéraire

VENDREDIS MAUDITS

Affecté par des problèmes sentimentaux et personnels, Simon, un trentenaire parisien au passé trouble, va sauver un soir de novembre 201 la vie de Gabriel, gravement blessé.
Le lendemain de cette rencontre, alors qu'il rend au chevet de Gabriel, Simon se rend compte qu'un lien existe entre Sarah, la femme qui a disparue subitement de sa vie et le mystérieux blessé secouru.
Persécuté par le doute, il va tenter de retourner auprès de Gabriel le soir même afin de connaître la relation qui l'unit à Sarah. Sauf que rien ne se passe comme prévu. A l'hôpital dans lequel il pénètre illégalement, il se trouvera face à un tableau macabre dans la chambre de Gabriel. L'effraction, les empreintes, son passé de dépressif, la panique et un message mystérieux en lettres de sang sur un miroir... Tout va pousser Simon à prendre la fuite et devoir lui-même se mettre en quête de vérité pendant que le Lieutenant Kaplan, dépêché sur les lieux, va débuter sa traque policière et ressasser le passé pour soulever une lourde question:
Toutes les vies sont-elles bonnes à sauver et à quel prix?

Mon résumé

Alors qu'il rentre chez lui en plein nuit après avoir un peu bu, Simon sauve un jeune homme, Gabriel, victime d'une agression. Commence alors pour Simon une succession d'événements troublants puis tragiques. Traqué par la police, accusé de meurtres qu'il n'a pas commis, il se retrouve au cœur d'une machination dont les origines remonteraient à son enfance...

Appréciation générale

En une phrase : Bon thriller qui laisse un sentiment de malaise une fois la dernière page lue. au fur et à mesure de la lecture on plonge un peu plus dans le délire machiavélique du tueur et on pressent que la fin ne laissera pas indifférent. On commence par la vie normale d'un jeune trentenaire sans histoire qui se fait plaquer sans explication par sa copine. Et tout bascule lorsque son chemin croise celui de Gabriel.

Ce que j'ai particulièrement apprécié : Récit court sans temps morts. Cohérence du récit. Fin bien amenée. Suspens. Rythmé Personnages bien travaillés.

Autres commentaires

Style littéraire : Bien écrit avec du rythme. Dialogues percutants mais parfois un peu trop surjoués dans la réaction des personnages. Style direct et sans temps morts. Bonne idée d'intercaler le récit d'aujourd'hui avec des flash backs de l'année 1994 qui semble être la clé pour tout comprendre. Mais trop de fautes de conjugaisons et d'orthographes.

Mon sentiment sur le titre du livre : Bien trouvé mais on ne fait pas le lien avec le récit immédiatement. On ne se pose d'ailleurs pas la question au fur et à mesure de la lecture. Et puis au dernier paragraphe, l'explication nous est offerte par l'auteur. Surprenant et déroutant mais ça "fonctionne".

Ce que je pense des personnages : Simon est présenté comme un parisien trentenaire avec une vie stable mais un passé trouble et une enfance tragique. accroc aux antidépresseurs et porté sur la bouteille depuis sa rupture avec sa petite amie Sarah. Sa route croise une nuit celle de Gabriel, jeune homme victime d'une agression et qu'il sauve. il va le revoir à l'hôpital, va croiser les policiers charger d'enquêter sur l'agression. le lecteur se retrouve alors au milieu d'un huis clos psychologique où tout se joue entre Simon et Gabriel. Ils se cherchent, se poursuivent, l'un pour prouver son innocence, l'autre pour mettre en place une vengeance mûrie depuis des années. Gabriel est un personnage ambigu, inquiétant, machiavélique. Simon est dépassé par les événements, entraîné malgré lui dans toute cette histoire. Au milieu de ce face à face, le policier Max Kaplan va enquêter, essayer de rétablir la vérité. On sait peu de chose sur lui mais ça n'est pas gênant pour le déroulement de l'histoire puisque l'intrigue tourne autour du duel entre Gabriel et Simon. Aussi le dernier chapitre est un peu déroutant, presque "en trop". Est-ce que c'est une façon de prévenir le lecteur qu'on reverra ce personnage?

Ce que je pense du thème général du livre : meurtres en série et vengeance. de bons ingrédients pour une histoire efficace. à cela s'ajoute la noirceur et le machiavélisme du tueur. Un héros injustement accusé, prêt à tout pour prouver son innocence. ça fonctionne bien.

Ce livre ferait-il un bon film ? : oui