Kuntz Laure
Superviseur plateforme téléphonique CPAM
43 ans

ALLENWILLER

Statut
Lecteur d'Or - 9 livre(s) évalué(s)
Genres Favoris
TOUS LES ROMANS
Historique
Sentimental
Thriller
Livres téléchargés
11
Moyenne des notes attribuées
7.94/10
Envoyer un message

Votre fiche de lecture

7.25 Appréciation globale

9.50 Appréciation Littéraire

Le rituel des ténèbres

Un architecte Américaine, revient en France où sa femme vient de mourir dans un accident. Il découvre que la maison qu'il vient d'acheter dans le massif de la Chartreuse est au centre d'un mystère séculaire. En enquêtant sur la disparition de son épouse, il met au jour les agissements d'une secte satanique. Dès lors, sa vie et celle de sa fille sont en danger. Commence alors une course contre la montre pour déjouer les plans maléfiques des adorateurs du Diable.

Mon résumé

Russel rentre de voyage en urgence suite au décès accidentel de son épouse. Accident dont les circonstances semblent étranges. Russel regagne sa maison, et retrouve sa fille Sophie. L'atmosphère qui règne dans la demeure est étrange. Hallucinations ou évênements mystérieux? Entre sanglots nocturnes inexpliqués et étranges mélopées; la peur gagne du terrain. Un homme en noir terrifie Sophie. Il s'agit d'un voisin, Sauget, qui semble prêt à tout pour acquérir la maison. Russel découvre une crypte au fond de sa cave, décorée de créatures sataniques. Du fond de son enfance resurgissent des souvenirs terrifiants d'apparition démoniaque. Dans le village, les enlèvements d'enfants se multiplient. L'évidence surgit: Léon Sauget est à la tête d'une secte satanique qui oeuvre pour libérer un démon. Pour cela, il n'hésite pas à sacrifier de façon extrêmement cruelle ses jeunes victimes. Les adeptes de la secte ne se comptent plus au sein de la population, terrifiée par le pouvoir du sorcier. Sophie est enlevée à son tour. Russel arrive à temps pour la libérer et neutraliser le démon qui s'est émancipé en tuant Léon Sauget. Hallucinations collectives ou réelle apparition démoniaque? On ne le saura jamais mais la paix est retrouvée, Russel se hâte de déménager avec sa fille.

Appréciation générale

En une phrase : Lorsqu'un thriller empêche de trouver le sommeil, et donne envie d'éviter les pièces sombres le soir, c'est qu'il s'agit d'un bon thriller. Cependant, je regrette qu'il n'y ait pas plus de lien avec la scène du tout début avec les romains: on les voit à l'aube d'être attaqués par un être maléfique, mais ensuite, que s'est il passé? on ne le saura jamais et c'est dommage; à peine évoqué à la fin, j'aurais aimé que le lien soit plus explicite L'ambiance sombre est bien écrite, au début, on sent vraiment l'oppression d'une présence informelle, c'est très bien fait. a la fin toutefois, la réussite de Russel est trop improbable après l'échec de l'exorciste, la toute puissance de l'être maléfique, et d'un geste il en vient à bout? Alors même qu'au début il a bien failli perdre ses mains en touchant le rideau étrange, là, à la fin, il peut lutter à mains nues contre la créature sans souci... Toutes les victimes assassinées et Sophie survit, c'est trop peu crédible le doute suggéré à la fin reste trop timide et trop peu exploité: on croit en la maison hantée, aux fantômes, aux démons, alors à la fin suggérer que tout n'est dû qu'à des hallucinations serait une très bonne fin, que le doute soit possible. Mais là, trop d'évênements restent inexplicables par des hallucinations, dommage (brûlures, blessures réelles, temps glacial, enfant en hypothermie grave etc). Bonne idée, mais mieux faite ce serait une fin géniale

Ce que j'ai particulièrement apprécié : ambiance terrifiante; rythme soutenu; crescendo dans l'horreur

Autres commentaires

Style littéraire : bien écrit, se lit facilement, la magie des mots parvient à créer une atmosphère vraiment oppressante et terrifiante au début notamment

Mon sentiment sur le titre du livre : excellent

Ce que je pense des personnages : Russel est crédible, des fois manquant un peu de passion, de peur après l'enlèvement de Sophie, il reste trop lucide dans ses réactions, garde la tête trop froide à mon avis Léon Sauget, personnage tourmenté, hanté, oppressé, sadique très bien construit Henri trop froid: rien ne l'atteint, il cherche des explications rationnelles, des pistes mais ne se laisse jamais atteindre par les découvertes macabres, un peu inhumain

Ce que je pense du thème général du livre : thème d'une secte sataniste bien traité, original; le village emporté et complice; prêts à sacrifier l'enfant du voisin pour se sauver soi même

Ce livre ferait-il un bon film ? : oui