letardm

letardm
62 ans / SAINT AUBIN DE MEDOC
Genres évalués :
TOUS LES ROMANS Contemporain Aventure Régional Autobiographique Sentimental Policier Thriller AUTRES GENRES QUE ROMAN Philosophie/ religion Théâtre Essais Actualité/ Politique
Inscrit(e) le : 13-Oct-2016
Envoyer un message

« retraitée ( cadre de santé) »

J'ai évalué 38 livre(s).

Votre fiche de lecture

7.09 Appréciation globale

7.00 Appréciation Littéraire

Entre Trois et Quatre

Ronan et Gratziella sont attablés avec leur petit garçon dans une brasserie. Le couple est séparé et ils se disputent la garde de l'enfant pour le week-end. Ils discutent sec. ils avancent tour à tour des arguments. Ils ne cherchent aucunement à conserver la garde de leur enfant, bien au contraire, ce père et cette mère avancent des pions pour s'en délester. La partie piétine. une improvisation ondule, une brèche dans l'espace et hop ! Ils s'éclipsent tous les deux de l'établissement en laissant l'enfant aux soins de l'autre. Le petit garçon reste seul. Tétanisé. Il est seul et abandonné dans une brasserie à l'âge de trois ou quatre ans. S'en suit alors un week-end compliqué pour chacun de mes personnages. C'est l'histoire d'un gosse laissé pour compte sur les bancs d'une brasserie. C'est l'histoire d'une femme fragile qui a perdu le sens des priorités. C'est l'histoire d'un narcissique qui avale la vie jusqu'à la dernière goutte. Bref, c'est l'histoire d'un couple qui emprunte trop de raccourcis.

Mon résumé

on suit le parcours d'un couple immature, qui après avoir échangé sur une modification de l'organisation de garde de leur petit garçon pour le week-end, partent et le laissent dans la brasserie. Chacun a ses priorités personnelles:la mère est perdue dans ce monde, le père lui, vit pour les plaisirs de la vie, sans contraintes.Durant ce week-end on suit le parcours des trois protagoniste , illustré par leur histoire de vie

Appréciation générale

En une phrase : Récit facile à lire qui décrit bien l'individualisme des parents, qui oublient leurs responsabilités respectives vis à vis du petit garçon et poursuivent leur vie.

Ce que j'ai particulièrement apprécié : Écriture agréable, imagée , pleine de poésie malgré le thème douloureux de cet enfant abandonné.

Autres commentaires

Style littéraire : style agréable, facile à lire.

Mon sentiment sur le titre du livre : adapté

Ce que je pense des personnages : Gratziella:une extra terrestre , sans ami, elle a sa mère atteinte de SLA. elle vit dans un autre monde, où elle s"est réfugiée après le décès de son père.elle observe, elle écoute, elle savoure la solitude.Professionnellement inadapté à la vie d'équipe, contrainte à travailler de nuit dans une nuit où elle n'est pas bien.elle aime son enfant et Ronan et pense qu'il reviendra. Elle est vraiement dans un autre monde. Ronan:charismatique, séducteur qui jouit de la vie à fond.Il se partage entre la mère de son garçon, et chorégraphe avec lequel il danse.c'est un individualiste, monstre d’égoïsme. l Teddy, le petit garçon qui se fait oublié et est oublié. la crainte d’être de trop, pas désiré, gênant ,qu'il ne sait pas son prénom, ni ceux de ses parents.Apeuré perdu.

Ce que je pense du thème général du livre : thème d'actualité; garde d'enfant dans un couple séparé. ici le couple est immature , on fonctionne dans le non dit et laisse l'enfant dans la brasserie

Ce livre ferait-il un bon film ? : peut être