letardm

letardm
62 ans / SAINT AUBIN DE MEDOC
Genres évalués :
TOUS LES ROMANS Contemporain Aventure Régional Autobiographique Sentimental Policier Thriller AUTRES GENRES QUE ROMAN Philosophie/ religion Théâtre Essais Actualité/ Politique
Inscrit(e) le : 13-Oct-2016
Envoyer un message

« retraitée ( cadre de santé) »

J'ai évalué 32 livre(s).

Votre fiche de lecture

7.00 Appréciation Globale

7.00 Appréciation Littéraire

Illusions

Un film qui n’a jamais existé mais dont tout le monde parle.
Un réalisateur qui n’a jamais fait le moindre film mais que tous les producteurs s’arrachent.
Des acteurs qui n’ont jamais existé mais pour qui des milliers de gens se déplacent.
Un groupe d’amis en jouant sur l’imaginaire des gens ont su créer l’illusion.
Une arnaque à grande échelle dans le but d’escroquer un grand amateur d’art.

Mon résumé

un groupe d'amis, débordant d'imagination, construisent une rumeur, qu'ils font vivre dans le monde cinématographique.Ils l'alimentent, l'illusion, la chimère, et le rêve font le reste avec la crédulité de la société.

Appréciation générale

En une phrase : histoire intéressante, avec des personnages pour certains immatures, qui se comportent comme des adolescents qui considèrent la vie comme un terrain de jeux , où ils éditent leurs propres règles.

Ce que j'ai particulièrement apprécié : des personnages attachants, mais très infantiles. pour certains de doux rêveurs.

Autres commentaires

Style littéraire : style, vif ,alerte, qui sert bien l'histoire. des maladresses dans certaines expressions. des erreurs et des fautes de frappe

Mon sentiment sur le titre du livre : adapté

Ce que je pense des personnages : Max, enthousiaste qui a toujours des idées, projets aux quels, il croit , mais qui le plus souvent aboutissent à des catastrophes Romane , sa compagne, avec des talents artistiques très poussés dans le modelage de masques. elle fait une confiance aveugle à Max. il existe en elle une part de naïveté, lorsqu'il s'agit de Max qu' elle suit aveuglément dans tout ce qu'il entreprend. Johan et Didier les deux frères qui tiennent le garage,sont très filous et rivalisent d'ingéniosité pour le scénario de l'illusion. Fauve, l'amie de galère de Max , qui a connu une vie difficile et rude , les rapproche, et les lie étroitement. Carla , la journaliste , amoureuse de didier rejoint la bande Ascona , le truand des jeux, reconverti en mécène de cinéma, et des arts., se laisse embarquer par le scénario de l'illusion , par l’appât du gain . lorsqu'il découvre , la vérité, son égo est atteint et sa vengeance machiavélique est sans borne. les trois étudiants en cinéma, sont aussi déjantés que l'association des "non peut être"" et réalise l'illusion!

Ce que je pense du thème général du livre : la rumeur est toujours quelque chose d’insaisissable, mais qui embarque tout le monde dans le délire, mème lorsque les artifices sont grossiers.

Ce livre ferait-il un bon film ? : oui, je pense