letardm

letardm
62 ans / SAINT AUBIN DE MEDOC
Genres évalués :
TOUS LES ROMANS Contemporain Aventure Régional Autobiographique Sentimental Policier Thriller AUTRES GENRES QUE ROMAN Philosophie/ religion Théâtre Essais Actualité/ Politique
Inscrit(e) le : 13-Oct-2016
Envoyer un message

« retraitée ( cadre de santé) »

J'ai évalué 32 livre(s).

Votre fiche de lecture

6.00 Appréciation Globale

6.00 Appréciation Littéraire

De l'ascendance d'Irina

De l’ascendance d’Irina est l’histoire d’une jeune femme russe qui doit affronter en même temps la destruction de la datcha familiale par la mairie de Moscou et la lecture d’un carnet découvert à cette occasion.
Ce carnet fut écrit par son père, un père qu’elle n’a jamais connu et dont sa mère, Natacha, ne lui a jamais parlé. Elle découvre que ce père était noir, étudiant venu du Ghana pour faire ses études de médecine dans les années 1960, et qui fut retrouvé mort le long d’un voie de chemin de fer quelques jours avant son mariage avec la mère d’Irina.
Ce père, c’est Edmund Asare-Addo, un homme qui a réellement existé et dont la mort demeure inexpliquée dans un contexte de guerre froide et d’échanges avec les pays africains post-coloniaux.
Irina part sur les traces de ce père, à la recherche de liens qui n’ont jamais été tissés, avec l’aide d’un mystérieux personnage et d’une libraire, à travers un voyage dans les rues de Moscou et dans la littérature russe.
Elle découvrira qu’elle n’est pas seulement la fille de Natacha et d’Edmund.

Mon résumé

Irina suite à la destruction de la datcha de sa mère , cette dernière lui remet un carnet ayant appartenu à son père inconnu pour elle. cela réveille en elle une envie de connaitre ses origines paternelles; l’histoire de son père , son parcours et comprendre ses différences physiques.ce père on ne lui en a jamais parlé, elle le découvre, se familiarise avec ses racines pour essayer de se construire et se projeter dans son avenir, avec la rencontre de personnages très particuliers.

Appréciation générale

En une phrase : histoire très intéressante qui interroge chacun sur ses origines.

Ce que j'ai particulièrement apprécié : cette quête de racines, aborde les différences culturelles dans un monde politique qui ne cherche que la propagation d'une idéologie.

Autres commentaires

Style littéraire : des fautes, des maladresses , avec l'impression d'une non relecture qui donne une impression d'inachevé.

Mon sentiment sur le titre du livre : adapté

Ce que je pense des personnages : Irina, une jeune femme russe qui est confrontée au télescopage de deux cultures: africaine avec ses croyances, son lien avec l'irrationnel et une culture russe bâtie sur l'ordre et l’autorité.elle est déterminée dans ses recherches, en oscillant entre "folie" et irrationnel.même si parallèlement,on devine une peur de découvrir ses origines aprés avoir beaucoup fantasmer sur son père étant enfant. Natacha , sa mère qui semble peu à l'aise sur la mort d’Edmund et semble préférer rester dans l'ignorance que comprendre. Olga la libraire, ouverte au monde et à la culture du monde qui l'accompagne dans sa quête sur ses origines. battante et soutenante.elle est pleine de bon sens, de logique

Ce que je pense du thème général du livre : thème très actuel : connaitre ses racines, s'en émanciper pour bâtir son avenir. tous les non dit sur les origines (pour protéger) qui créent un monde irréel auquel il est plus facile de se rattacher. il faut balayer l'enfance pour aborder la maturité

Ce livre ferait-il un bon film ? : peut être