Fort Valerie

Fort Valerie
38 ans / Poitiers
Genres évalués :
TOUS LES GENRES LITTERAIRES TOUS LES ROMANS Sentimental Policier Thriller Sociologie Divers
Inscrit(e) le : 08-Sep-2009
Envoyer un message

« employée »

J'ai évalué 30 livre(s).

Votre fiche de lecture

7.94 Appréciation Globale

8.75 Appréciation Littéraire

Le nouveau capitalisme

Durant l'été 2008, une équipe de la Section de recherches de Dijon enquête sur une série de meurtres présentant d'étranges similitudes.

Mon résumé

Des meurtres apparaissent rapidement liés par leur mode opératoire, il s'agit alors pour les policiers de trouver le lien entre ces victimes pour les orienter dans la recherche du tueur.

Appréciation générale

En une phrase : Un roman plutôt original qui va assez loin dans son histoire en prenant des risques : risque de perdre une partie des lecteurs à cent pages de la fin et risque de paraître pas assez solide sur la deuxième partie en abordant un domaine bien plus compliqué qu'une simple enquête en creusant au-delà de l'arrestation du tueur.

Ce que j'ai particulièrement apprécié : L'histoire policière est originale et bien étayée. L'idée d'aller au-delà de l'arrestation et de ne pas passer trop rapidement sur les motivations est bonne mais cette partie est quand même de moindre qualité, à cause d'une faiblesse en psychologie et plus particulièrement en psychologie féminine.

Autres commentaires

Style littéraire : Le style est bon. Il y a une réflexion, des opinions qui sont insérées suffisamment finement pour que l'on ne se sente pas dans une pensée imposée. Bonne écriture sans prétention, à l'exception des phrases en latin dont l'intérêt m'échappe complètement. Est-ce qu'il y a vraiment une « latinisation » des immigrants polonais ? Je l'ignore. Ponctuation parfois inadaptée. Manque de tirets et quand ils sont présents, il y a souvent des espaces non souhaités ou un tiret double quand il devrait être simple. Trop de parenthèses. Des fautes de conjugaison. Des confusions entre l'auxiliaire avoir et la préposition À.

Mon sentiment sur le titre du livre : Le titre ne convient pas du tout : il pourrait avoir le même effet répulsif que le prologue. Quand j'ai lu le prologue, je me suis dit « Zut, ça va être dans le genre Sulitzer » et heureusement non, l'histoire policière n'est pas prise de tête du tout.

Ce que je pense des personnages : Le policier est bien, à l'exception de son problème avec le latin. En fait, tous les personnages de la première partie me plaisaient, étaient bien travaillés. Dans la deuxième partie, je trouve Julie pas mal : je ne l'aime pas mais je trouve son personnage cohérent. Par contre, la juge d'instruction me déçoit énormément.

Ce que je pense du thème général du livre : Réussir à faire passer ses opinions sur le capitalisme sans faire donneur de leçon, c'est vraiment brillant.

Ce livre ferait-il un bon film ? : Oui