Fort
Fort
employée
38 ans

Poitiers

Statut
Lecteur d'Or - 39 livre(s) évalué(s)
Genres Favoris
TOUS LES GENRES LITTERAIRES
TOUS LES ROMANS
Sentimental
Policier
Thriller
...
Livres téléchargés
49
Moyenne des notes attribuées
5.69/10
Envoyer un message

Votre fiche de lecture

7.54 Appréciation globale

6.00 Appréciation Littéraire

PRÉPARE TOI À LES REGARDER MOURIR

Richard Carréra, ex commissaire à la CRIME, porte aujourd’hui la double casquette de détective privé et d’écrivain de polars. Alors que sa nouvelle vie s'écoule paisiblement, aussi excitante qu'un épisode de Derrick, une lettre envoyée par un tueur en série va obliger le profiler qui sommeille en lui à reprendre du service. L'autre lui propose une partie en dix points: dix victimes bien sûr. La règle du jeu en est on ne peut plus simple: chaque fois que le tueur en élimine une, il marque un point, chaque fois que Richard en sauve une, c'est lui qui marque un point. Simple provocation d'un taré en mal de notoriété ou vengeance liée à un dossier datant de son passage à la brigade criminelle ?

Mon résumé

Richard, ancien policier devenu écrivain, est embarqué dans un jeu macabre par un tueur qui veut venger la mort d'un pédophile que Richard a tué, ce qui l'avait contraint à démissionner. Mais en fait, c'est juste l'idée qu'il a trouvée pour son second roman. Pourtant, il y a bien quelqu'un qui a décidé de le tuer pour venger le pédophile, mais ce n'est pas le frère comme il l'avait imaginé.

Appréciation générale

En une phrase : L'histoire a un petit potentiel mais l'écriture ne la sert pas.

Ce que j'ai particulièrement apprécié : Pas trop de fautes. Le rebondissement de la toute fin.

Autres commentaires

Style littéraire : Il n'y a pas vraiment de paragraphes, des sauts de ligne presque à chaque phrase et même en cours de phrase dans le dernier quart de l'ouvrage. Avec une bonne mise en page, ce roman de 198 pages n'en ferait plus que 100, ce qui est trop peu pour un bon polar. Le style est pauvre bien que l'orthographe, la conjugaison et la grammaire soient plutôt correctes. De gros problèmes de ponctuation et d'horripilants points de suspension qui ressemblent plus à des pointillés de type « Trouvez le mot manquant » : trop fréquents et trop nombreux. Et il y a un gros manque de tirets.

Mon sentiment sur le titre du livre : Très bien. Trop bien: le roman n'est pas à la hauteur des attentes qu'il suscite.

Ce que je pense des personnages : Les personnages pourrait aller, bien qu'un peu trop caricaturaux. Il faudrait vraiment développer le personnage de Fred et introduire un autre proche pour diriger le paragraphe de la page 78, qui est plutôt bon, sur deux personnes. Le personnage de Juliette est à approfondir et il faudrait abandonner l'idée du frère et se concentrer sur elle. Ou bien développer l'hypothèse d'un duo et surtout abandonner l'idée de roman dans le roman.

Ce que je pense du thème général du livre : Un homme ne peut s'arroger le droit de tuer un criminel parce que la vengeance est un cercle sans fin. C'est un bon thème, mais en réalité, je ne suis pas sûre que ce soit celui voulu par l'auteur.

Ce livre ferait-il un bon film ? : Peut-être, si on enlève l'idée du roman dans le roman.