letardm

letardm
62 ans / SAINT AUBIN DE MEDOC
Genres évalués :
TOUS LES ROMANS Contemporain Aventure Régional Autobiographique Sentimental Policier Thriller AUTRES GENRES QUE ROMAN Philosophie/ religion Théâtre Essais Actualité/ Politique
Inscrit(e) le : 13-Oct-2016
Envoyer un message

« retraitée ( cadre de santé) »

J'ai évalué 38 livre(s).

Votre fiche de lecture

7.75 Appréciation globale

7.00 Appréciation Littéraire

L'Angoisse dans la peau

Autrefois meilleurs amis et complices du monde, deux frères célèbres et adulés par toute une nation deviennent subitement ennemis. Malgré les inlassables efforts de médiation de la famille pour les amener à enterrer la hache de guerre, leurs relations ne cessèrent de se dégrader au fil du temps. Un soir, le pays apprend avec émoi l’assassinat du plus jeune des deux frères en conflit. Tous les soupçons pèsent immédiatement sur le second frère. Problème, ce dernier est porté disparu ! A-t-il réellement quelque chose à voir avec le meurtre de son frère ? Si non, pourquoi n’a-t-il plus donné signe de vie depuis le soir du drame ? D’ailleurs, quel problème avait-il avec son frère ? Alors qu’il décide de se rendre dans la capitale pour élucider l’énigme de ce drame familial, M. Padonou, père des deux protagonistes, contre toute attente se fait arrêter dès son arrivée à Papoco par des militaires lourdement armés puis directement conduit dans une prison souterraine secrète du pays. L’équation se compliqua davantage. Mais, que se passe-t-il au juste avec la famille Padonou ? Un évènement inimaginable, à la limite surréaliste, viendra redistribuer les cartes et relancer le suspense à un moment où tous les espoirs semblaient perdus…

Mon résumé

deux frères, les meilleurs amis du monde, pour une raison inconnue de la famille, ne se parlent plus.la famille des deux garçons tentent des rapprochements , qui n'aboutissent pas .entre la culture africaine, les croyances, le poids de la famille , la cohabitation des traditions et la modernité, les deux frères restent muets sur leur différent?

Appréciation générale

En une phrase : ecriture où transparait l'atmosphère africain.

Ce que j'ai particulièrement apprécié : histoire plaisante qui mélange traditions et modernité, pour laquelle on reste sur sa faim.

Autres commentaires

Style littéraire : des fautes, vocabulaire très imagé. récit jalonné de proverbes plein de bon sens, comme savent le faire les africains,qui rendent l'atmosphère plaisant et savoureux.

Mon sentiment sur le titre du livre : difficile à dire, car ce que j'ai lu ne présente pas "une angoisse dans la peau", peit etre dans la suite ...

Ce que je pense des personnages : Padonou est emblématique d'un sage africain, qui a vécu dans une grande ville. il est sage, posé, et en quête de compréhension de la situation qui a provoqué l'antagonisme de ses deux fils.

Ce que je pense du thème général du livre : analyse de différents familiaux toujours problématiques pour les proches.ils renvoient à des questionnements sur les agissements de chacun avec des remises en cause individuelle ou de groupe.

Ce livre ferait-il un bon film ? : je ne sais pas