Auberger Pascale
sans profession
26 ans

SAINT JEAN DE LA RUELLE

Statut
Lecteur d'Or - 33 livre(s) évalué(s)
Genres Favoris
TOUS LES GENRES LITTERAIRES
TOUS LES ROMANS
Contemporain
Historique
Aventure
...
Livres téléchargés
39
Moyenne des notes attribuées
8.54/10
Envoyer un message

Votre fiche de lecture

7.79 Appréciation globale

10.00 Appréciation Littéraire

Pas De Traces !

EN LIBRAIRIE LE JEUDI 3 SEPTEMBRE. En plein été, des attentats secouent la campagne normande. Le commissaire Khalen, fraîchement parachuté de Paris se retrouve plongé dans une véritable guerre.
Ce technocrate va se rendre compte qu’on le manipule de bout en bout, et qu’il doit se méfier de tous, même de ses amis. Isolé, bafoué, il va se plonger dans le passé de Caluet, un tueur insaisissable mort depuis quatre ans.
Il va mettre à jour un trafic d’armes européen, et découvrira l\'identité de celui qui se fait passer pour Caluet, au terme d’une enquête dont les secrets remontent à la guerre d’Algérie.
L’affrontement final tourne au bain de sang, et le commissaire ne doit la vie qu’à une mystérieuse troupe d’élite ...

Mon résumé

Que s\'est-il réellement passé il y a quatre ans? Quelles incidences a eu le crash d\'un vieux Puma envoyé alors en missions conjointes entre la Croix Rouge Internationales et Médecins Sans Frontières près de Sarajévo?L\'enquête-poursuite émaillée de nombreux rebondissements qui débute quatre ans plus tard et menée par Djamel Kahlen un ex-inspecteur principal de police au très secret Service Central de Répression du Banditisme, section terrorisme à Paris et fraîchement promu commissaire à la Cellule Contre-terroriste de Rouen, conseiller particulier du Préfet le conduira-t-elle jusqu\'au redoutable tueur devenu la \"bête noire à abattre\"du très puissant Ordre des Chevaliers du Temple du Renouveau?Trafic d\'armes international, règlements de comptes mortels, manipulations diverses servent admirablement l\'intrigue lancée à un rythme infernal.

Appréciation générale

En une phrase : L\'écriture est très bien maîtrisée. Qui est ce \"Eric de l\'Estoile\" au nom qui sonne comme un pseudo? Le style vif et alerte ne laisse pas de répit au lecteur emporté dans un suspense de tous les instants.

Ce que j'ai particulièrement apprécié : - Le souci omniprésent de crédibilité de l\'auteur. Par exemple lorsqu\'il évoque les coulisses de services dits\" secrets défense\" dans les arcanes du pouvoir. -L\'absence de notes en bas de page dont la lecture briserait forcément le rythme alerte de l\'action. -Le \"petit flottement\"quant à l\'identité du personnage qui mène ou subit l\'action au tout début de chaque \"tableau\" du livre. Il oblige le lecteur à rester attentif,\"en éveil\". -La précision dans la description des affrontements directs entre personnages ennemis. -La construction de l\'ouvrage.

Autres commentaires

Style littéraire : J\'ai beaucoup apprécié l\'état d\' \"auto-hypnose\" dans lequel j\'ai immédiatement plongé à la lecture de ce texte. Signe absolu du talent d\'un auteur pour moi.

Mon sentiment sur le titre du livre : \"Matguen 1\" annonce-t-il un \"Matguen 2\" puis \"3\", etc...?

Ce que je pense des personnages : Ils sont très humains( bien que l\'auteur soit resté très pudique dans les très rares scènes de sexe mais cela est peut-être dû à sa volonté de voir sa lisibilité estampillée \"pour tout public\"?)

Ce que je pense du thème général du livre : Les questions soulevées par cet ouvrage sont intéressantes. Elles évoquent des sujets très actuels qui gangrènent notre monde.Fausse identité comme passeport nécessaire à la survie de certains, trafics ici d\'armes, existence de sectes plus ou moins fanatiques, manipulation de personnes auxquels nombre de combats tentent courageusement de répondre comme ici ceux menés par la Croix Rouge Internationale, Médecins Sans Frontières,...

Ce livre ferait-il un bon film ? : oui