Barberi Valérie

Barberi Valérie
55 ans / PARIS
Genres évalués :
TOUS LES ROMANS Science Fiction Histoire Humour
Inscrit(e) le : 03-Feb-2008
Envoyer un message

« Cadre Comptable dans un groupe Bancaire »

J'ai évalué 33 livre(s).

J'ai lu et évalué parmi les livres édités

8.48 Appréciation Globale

9.00 Appréciation Littéraire

Pas De Traces !

EN LIBRAIRIE LE JEUDI 3 SEPTEMBRE. En plein été, des attentats secouent la campagne normande. Le commissaire Khalen, fraîchement parachuté de Paris se retrouve plongé dans une véritable guerre.
Ce technocrate va se rendre compte qu’on le manipule de bout en bout, et qu’il doit se méfier de tous, même de ses amis. Isolé, bafoué, il va se plonger dans le passé de Caluet, un tueur insaisissable mort depuis quatre ans.
Il va mettre à jour un trafic d’armes européen, et découvrira l\'identité de celui qui se fait passer pour Caluet, au terme d’une enquête dont les secrets remontent à la guerre d’Algérie.
L’affrontement final tourne au bain de sang, et le commissaire ne doit la vie qu’à une mystérieuse troupe d’élite ...

Mon appréciation
Barberi Valérie
8.50 Barberi Valérie - (75008) / 12-Dec-2008

Une intrigue maintenue en haleine presque jusqu\'à la fin mais cette fin semble peu crédible.
Lire l'évaluation complète

8.17 Appréciation Globale

8.00 Appréciation Littéraire

Les Ripeurs

C'est une histoire de poubelles au passé, au présent et au futur. Les déchets que nous produisons sont des miroirs qui reflètent les âmes et qui se modifient au fil du temps, au grè des rencontres et des sentiments. Bienheureux sont ceux qui les accompagnent car ils suivent le fil invisible qui nous relie au grand univers ! Chez Lafumasse et le Claude, nos deux héros éboueurs, il n'y a rien d'ordinaire, ni dans la vie qu'ils ont choisie,ni dans le travail qu'ils accomplissent. Et si leurs aventures ont une étrange raisonnance avec le destin de la Hurre, du Héron ou de Philibert, ce n'est pas un hasard. Car à l'issu des traitements des déchets, il ne reste qu'un élément commun aux êtres humains : l'aspiration au bonheur.

Mon appréciation
Barberi Valérie
7.50 Barberi Valérie - (75008) / 25-May-2012

Une histoire sympathique. Certains passages sont intéressants mais je n'ai pas été enthousiasmé surtout au début du livre
Lire l'évaluation complète

8.67 Appréciation Globale

6.00 Appréciation Littéraire

Le Carrousel

Le "coup de coeur des lectrices", Prix Femme Actuelle 2016.

En librairie le mercredi 13 juillet prochain.

Ah, les femmes…
Ces quatre-là font tourner le Carrousel d’un claquement de doigts.
Elles rient à s’en rouler par terre, pleurent comme des madeleines, chantent comme des casseroles, dansent jusqu’au bout de la nuit et aiment à en perdre la tête …
Elles sont comme vous. Elles sont comme moi.
Elles sont les femmes modernes. Sagaces. Pétillantes.
Tout commence par une rencontre. Plusieurs rencontres, même. Une étincelle entre des âmes qui se reconnaissent au premier regard.
Le Carrousel est une ode à l’optimisme.
Un hymne à la joie de vivre.
Voir la vie en rose est un art : usez-en, abusez-en, enivrez-vous de son essence sans modération…

Mon appréciation
Barberi Valérie
7.00 Barberi Valérie - (75008) / 21-Mar-2016

Bonne thématique et roman facile à lire
Lire l'évaluation complète

J'ai lu ces manuscrits

7.33 Appréciation Globale

8.00 Appréciation Littéraire

Le disparu de la rame X 5 6577

Le roman raconte l'histoire d'un homme survivant miraculeux d'un attentat. Sur un coup de tête, il abandonne sa famille et endosse l'identité d'un autre rescapé de l'attentat. Durant trente ans, il bourlinge sur les océans du monde, croisant des personnages et des destins qui lui permettent de se découvrir lui-même. Jusqu'à un évènement qui l'oblige à faire face à son passé.

Mon appréciation
Barberi Valérie
7.50 Barberi Valérie - (75008) / 21-Mar-2016

Un livre intéressant
Lire l'évaluation complète

7.00 Appréciation Globale

8.00 Appréciation Littéraire

Le Trésor

Au départ, un vieil homme rescapé des camps qui bombarde de cailloux la paroi d'une falaise, dans une île banale et sauvage de l'Atlantique. Autour de lui, des êtres se retrouvent, se croisent, se découvrent. Romain, libraire dilettante, et sa nièce Chloé vont faire sa connaissance au détour d'une de leurs promenades à vélo. Une amitié étrange se noue entre eux, dont la petite Chloé est le coeur battant. Le jour où le vieil homme disparaît, l'oncle et la nièce partent en quête du trésor qu'il leur a laissé. D'autres vies les entourent et veillent sur eux ; un gardien de phare inutile, des femmes, des oiseaux... Tous sont liés à ce lieu sensuel où ils habitent, un lieu qui souffle son air doux et salé à travers les pages.

Mon appréciation
Barberi Valérie
8.50 Barberi Valérie - (75008) / 21-Mar-2016

On plonge dans cette histoire très bouleversante et on a hâté d'arriver à l'issue même si le départ de Rodolphe marque une pause triste dans le récit.
Lire l'évaluation complète

4.00 Appréciation Globale

2.00 Appréciation Littéraire

Dieu aussi est athée.

Nous avons tous grandi avec des héros qui se battent tous les jours, sans le savoir, avec courage. Pour garder un emploi et régler des factures. Pour faire fonctionner une relation de couple, pour faire avancer un projet. Ou pour construire un foyer chaleureux et accueillir un enfant. Tous ces héros, nous les côtoyons chaque jour, dans le métro, au café, à la sortie d’une école. Parfois, ils prennent une dimension extraordinaire pour revêtir l’habit du super héros : capables de désarmer un terroriste dans un Thalys ou de cacher des otages au sous-sol d’un supermarché. Nous les regardons alors avec admiration et l’espoir de leur ressembler un peu.Personne n’est capable de dire à l’avance si il est courageux. Ce sont les situations qui font de l’être humain, un être courageux, ou pas. Il faut passer par l’épreuve du feu. Le danger, l’écueil, on ne le choisit pas. Mais on le défie. Dans Dieu aussi est athée, les personnages sont fictifs mais ils pourraient être réels tant ils sont tiraillés dans leurs questionnements identitaire, religieux ou culturel. Ils sont des héros simples, luttant au quotidien pour se faire une place dans la société. Une société qui ne les accepte pas toujours. La trentaine, pas toujours sûrs d’eux, d’origine maghrébine et de culture musulmane, ils affrontent la vie et les obstacles avec humour et philosophie. Ils sont courageux alors même qu’ils ne pensent pas l'être. Ils sont courageux parce qu’ils acceptent de vivre. Quoiqu’il arrive…

Mon appréciation
Barberi Valérie
3.00 Barberi Valérie - (75008) / 21-Mar-2016

Peu de plaisir à lire ce livre. Cela a été laborieux
Lire l'évaluation complète

6.50 Appréciation Globale

7.00 Appréciation Littéraire

Toile Au Galop

Son fond de l’âme c’est l’éternité. Tout chez elle sent la démesure, le rêve, et plus encore les fantasmes qui lui empourprent les joues, comme chez les femmes de Botticelli. Dans son travail de restauration, celle-ci vient y chercher la poignante beauté fulgurante d’un brouillon démiurgique, l’odeur d’un au-delà qui paraît sourdre d’une faille spatio-temporelle. Elle y arrive avec un métier et son œil de caméléon. La métamorphose s’opère dans cet étrange lieu saint abandonné à la solitude. Le dénouement, apparaîtra de façon inattendue, lorsque les dernières pièces du puzzle se retrouveront en partie entre les mains de la narratrice, même si l’on ne saura jamais si certains faits sont mensongers. Toute fiction serait-elle l’éloge du faux ?

Mon appréciation
Barberi Valérie
6.50 Barberi Valérie - (75008) / 28-Mar-2016

Sujet intéressant mais trop étiré en longueur, de même que les descriptions de ses amours avec le conservateur .
Lire l'évaluation complète

6.22 Appréciation Globale

9.00 Appréciation Littéraire

Homo sapiosexuel

Maud et Alexandre ont dix-sept ans lorsque leur passion commune pour la littérature les rapproche presque malgré eux. Les différences qui les distinguent semblent alors infranchissables.
Dix ans plus tard, leurs routes se croisent de nouveau, et les divergences d'antan leur paraissent enfantines ; d'autres les ont remplacées, plus adultes, plus lourdes de conséquences.
Ils se manquent à trente ans comme ils se sont manqués une décennie plus tôt.
Bien des années plus tard, le hasard leur offre une ultime chance, une dernière rencontre.

Mon appréciation
Barberi Valérie
9.00 Barberi Valérie - (75008) / 30-Mar-2016

Thème intéressant qui va me donner envie de lire certains auteurs et livres cités s que je ne connais pas.
Lire l'évaluation complète

4.00 Appréciation Globale

5.00 Appréciation Littéraire

Les Confessions D'un Journaliste

Stéphane Jourdain, jeune poète rousseauiste, tente sa chance au Journal, unique quotidien de sa région. Pendant sept longues années, l’apprenti journaliste va connaître bien des déconvenues. Tour à tour correspondant local de presse, chroniqueur littéraire puis rédacteur d’agendas, Stéphane Jourdain va enfin toucher au Saint Graal de tout pigiste : un CDD au service multimédia du Journal. Mais l’aventure sera de courte durée…

Mon appréciation
Barberi Valérie
4.50 Barberi Valérie - (75008) / 10-Apr-2016

Le livre m'a paru trop long et assez linéaire d'un bout à l'autre, sans grande progression sans compter quelques invraisemblances : Stéphane. a un fils Michel mais dont apparement il ne s'occupe pas trés souvent compte tenu des contraintes de son mé...
Lire l'évaluation complète

7.17 Appréciation Globale

5.00 Appréciation Littéraire

Morts avant la faim

Alors que Monsieur Dumont vient de prendre une maîtresse sa femme est assassinée. La police soupçonne les deux amants, mais l'affaire se complique lorsque qu'il s'avère qu'elle aussi mentait à son mari.
Alors que la DGSI s'en mêle, le mari et la maîtresse se lancent dans l'enquête.
Ils découvrent que le mensonge n'est pas que le fait de cette femme en colère.
Bientôt une policière se passionne également pour l'enquête et le mari.
Mais c'est le fils de la victime qui détient son secret : une bataille qui nous concerne tous.

Mon appréciation
Barberi Valérie
5.00 Barberi Valérie - (75008) / 02-May-2016

J'ai bien aimé le début. Beaucoup moins la fin. Je n'ai pas aimé les personnages qui sont tous un peu antipathiques.
Lire l'évaluation complète

7.00 Appréciation Globale

5.00 Appréciation Littéraire

Le Village Immobile

1940. Midi, plein soleil sur la place du village. Au milieu de la rue principale,vus de dos: Jean le paysan, les mains dans les poches, Jeanne, dans une robe légère, et le curé dans sa soutane rigide. On distingue entre la robe et la soutane la fin de la colonne qui s’en va rejoindre la grande exode sur des routes incertaines.
Ils vont rester seuls dans ce village déserté et ils partageront leurs solitudes et leurs angoisses. Pendant ce temps précieux, ils se découvriront et s’apprécieront malgré leurs différences. Mais le recueillement ne durera que quelques jours suspendus dans le silence, avant qu’Elle n’arrive.
“C’était pas la dernière! On remet ça!” disait Léon le forgeron en saluant le monument aux morts avant de partir cette nuit avant tout le monde...

Mon appréciation
Barberi Valérie
4.50 Barberi Valérie - (75008) / 13-Jun-2016

Décevant
Lire l'évaluation complète

7.26 Appréciation Globale

8.00 Appréciation Littéraire

Rien qu'un amour de jeunesse

Êtes-vous sûr d’être maître de votre destin ? Et si vous vous aperceviez que tous les choix personnels et professionnels qui constituent votre vie actuelle n’étaient pas les vôtres ? Que vous avez agi uniquement pour rester fidèle aux attentes de vos aïeuls ? À leurs échecs ? À leurs déceptions amoureuses ?
. Après le décès de son grand-père, Solène découvre que sa grand-mère « Granny », femme froide et autoritaire, a vécu une grande passion dans les années cinquante. Elle se lance alors avec désespoir dans une longue quête de vérité. Les nombreux parallèles entre sa vie et celle de Granny l’amèneront à se questionner sur ses choix et lever définitivement le lourd secret qui pèse sur les siens.

Mon appréciation
Barberi Valérie
8.00 Barberi Valérie - (75008) / 21-Jun-2016

Histoire intéressante : l'impact des secrets de famille sur la vie des des descendants.
Lire l'évaluation complète

7.33 Appréciation Globale

7.00 Appréciation Littéraire

La rue en trompe l'oeil

Un clochard est recruté par un agent immobilier, dans les rues de Montpellier, afin qu'il suive son épouse dont il est jaloux, pour être renseigné sur ses agissements.

Mon appréciation
Barberi Valérie
6.50 Barberi Valérie - (75008) / 02-Jul-2016

L'idée est assez originale mais le récit s'étire un peu en longueur
Lire l'évaluation complète

7.44 Appréciation Globale

8.00 Appréciation Littéraire

La Maison aux orchidées

C’est une histoire d’amour entre une fille et sa mère. Agnès, une femme qui a atteint la maturité, met au jour un secret familial bien gardé depuis vingt cinq ans et même plus longtemps. Elle entreprend un voyage à Madagascar avec son fils, où sa mère Marianne artiste peintre, vit désormais sous l’œil bienveillant d’une gouvernante malgache Josiane. Agnès espère renouer avec cette maman reniée à tort et par là même réunir sa famille éclatée à cause de ce drame, son mari Bob et ses deux enfants Raphaël né de sa première union et Mélanie de son second mariage.
Les choses ne seront pas si simples pour Marianne la grand-mère depuis toute ces années sera t- elle disposée à accueillir sa fille ? Agnès réussira t-elle à retrouver l’amour de sa mère si indispensable à la pérennité de sa famille ?
Les uns et les autres s’étant peu à peu coupés d’’Agnès, lui reprochent son comportement de fille, d’épouse et de mère, mais ils vont devoir affronter un cruel destin, qui leur révélera l’envers du décor, quant à la place indispensable qu’Agnès avait finalement prise au milieu d’eux tous.
Au-delà de cette énigme familiale bouleversante, l’auteur situe le récit à Majunga, côte nord ouest de l’île rouge, et décrit les lieux et les personnages avec tout le charme et le pittoresque attaché au pays malgache .

Mon appréciation
Barberi Valérie
7.50 Barberi Valérie - (75008) / 18-Jul-2016

Une histoire intéressante sur les relations de famille et les mensonges
Lire l'évaluation complète

6.89 Appréciation Globale

9.00 Appréciation Littéraire

Trois jours et les autres

La nièce de Claire a été tirée au sort pour participer à une nouvelle campagne promotionnelle d’une marque américaine de prêt-à porter. Mais la jeune fille ne pouvant assurer cette sélection, il revient à sa tante de le faire.
Elle va se prêter au jeu des poses et des photos avec son partenaire, mannequin et acteur, plus jeune qu’elle et d’un milieu fort différent du sien. N’y trouvant pas plaisir elle lui propose d’abréger pour continuer à découvrir la capitale à deux.
Commence alors une exploration des lieux secrets et discrets de Paris, venelles noyées dans la verdure, quartiers méconnus au charme addictif, passages, marchés et jardins, au fil du fleuve et de l’histoire. Claire entraîne Callum découvrir la musique sacrée à St Germain des Prés, le swing au caveau de la Huchette, révèle les sens de la Dame à la licorne à travers les plantes du Musée de Cluny, les sentes peu connues de Montmartre, lui raconte son passé aquatique et scientifique, son présent artistique, tandis que Callum dévoile ses origines autraliennes cachées et ses souffrances de jeunesse. Ils vont nouer une attirance mutuelle juqu’à s’interroger sur la limite à franchir, sur la douleur de la trahison, la force de l’engagement ou la nécessité du renoncement.
Durant les jours et les mois suivants, la tentation se représentera sous différentes formes que Claire tentera de repousser, puis de guérir par l’art et le végétal.
Pour tenter de survivre à ces trois jours…

Mon appréciation
Barberi Valérie
9.00 Barberi Valérie - (75008) / 16-Aug-2016

Une très belle histoire entre deux personnes.
Lire l'évaluation complète

7.38 Appréciation Globale

9.00 Appréciation Littéraire

Guiraude, la dame aux pieds nus

XIIIème siècle, quelque part dans le royaume de France. Guiraude, une fille de serfs, devra combattre l'animosité de certains villageois. Ses dons en font un être à part, et sa force de caractère alliée à son humanisme la feront évoluer jusqu'à être placée sous la protection de dame Ermengarde.
Les gens qu'elle croyait connaître se révéleront sous un jour nouveau, et son destin va se mêler à celui du bel Egfroi...

Mon appréciation
Barberi Valérie
8.50 Barberi Valérie - (75008) / 17-Aug-2016

Polar au moyen âge réussi
Lire l'évaluation complète

"Un stage d’été à Bombay" - Fiche de lecture plus disponible - L'auteur et ses publications ont été retirées du site.

6.41 Appréciation Globale

5.00 Appréciation Littéraire

AU NOM DES MORTS...

Le commissaire Ivan Corso reprend du service après un arrêt de longue maladie. Nouvellement affecté au sein du commissariat du Cannet dans les Alpes-Maritimes, il se voit confier une enquête en cours proche d’être classée sans suite. En effet, cette affaire semblant toute simple bien que tragique va s’avérer beaucoup plus complexe qu’il n’y paraissait. L’enquête d’homicide volontaire pour laquelle la victime est une jeune femme de dix-huit ans va révéler des zones d’ombre du passé oubliées ou dissimulées, ainsi que la mise au jour au présent d’un dossier miné volontairement classé… Bien heureusement, ce n’était sans compter sur la perspicacité et la ténacité de Corso, cet homme de devoir agissant au nom des morts…

Mon appréciation
Barberi Valérie
5.00 Barberi Valérie - (75008) / 28-Aug-2016

Un policier un peu long mais qui maintient le suspens
Lire l'évaluation complète

6.33 Appréciation Globale

5.00 Appréciation Littéraire

La Gazelle

Synopsis

En route… pour Mû !

Une saga initiatique où l’aventure, le mystère, le suspense, l’amour traversent plusieurs siècles.
Une saga initiatique dont le héros, Rémi, est un homme avec encore une âme d’enfant, idéaliste et qui se demandera souvent quel est la force mystérieuse qui fait avancer l’Homme

Après un échec amoureux qui l’a laissé anéanti, il se trouve propulsé malgré lui dans une aventure impensable.
Une aventure qui se déroule dans un continent mythique surgit de la nuit des temps et dont la civilisation a été engloutie dans les sables et le roc. Cette dernière fait l’objet d’une lutte secrète d’intérêts divers dont rien ne pouvait lui laisser supposer l’existence. Tout lui sera opposé pour qu’il ne découvre pas les forces et vérités qui se cachent au cœur de ce combat de l’ombre.
Pris dans ce combat diffus du bien et du mal, il pénétrera dans le cœur encore vivant de cette civilisation assassinée, sous l’impulsion donnée par la rencontre d’une femme.

Il va découvrir que la vie a des énergies et rebondissements plus extraordinaires qu’il n’aurait jamais osé le penser. Il découvrira aussi qu’une certaine vérité et espérance sont toujours possible pour l’homme qui a le cœur droit.

Mon appréciation
Barberi Valérie
4.50 Barberi Valérie - (75008) / 01-Oct-2016

La narration des découvertes de Rémi est très longue et un peu floue.On s'attend à une fin qui nous dévoile tout : quelle mission secrète devait réaliser Rémi ? Que va-t-il faire de l'esclave qu'il a sauvée de la mort ? Que va-t-il faire de ses décou...
Lire l'évaluation complète

7.33 Appréciation Globale

7.00 Appréciation Littéraire

LE SOLDAT DE PAPIER

Le narrateur exerce la profession originale de biographe. Elle
l'amène à lui faire rencontrer des personnalités riches, des situations complexes, quelquefois difficiles, devant lesquelles il ne peut se contenter de rester spectateur. Lui-même n'est pas si simple que cela à comprendre. Tout dans son histoire le pousse à s'impliquer dans les vies qu'il croise, et dont il tente de saisir les traits, communs ou non, l'essence.

Mon appréciation
Barberi Valérie
7.50 Barberi Valérie - (75008) / 09-Oct-2016

Les thèmes sont intéressants.l'évolution des personnages aussi. Un livre bien agréable à lire où on attend ce qui va se passer. Un livre sur le sens de la vie.
Lire l'évaluation complète

7.13 Appréciation Globale

4.00 Appréciation Littéraire

un passé trop présent

Rachel perkins auteure de romans à succès revient après onze années d’absence dans la ville de son enfance pour assister au mariage de sa sœur Angèle.
C’est également pour elle l’occasion de retrouver les autres membres de sa famille, mais surtout de renouer avec une ancienne connaissance, Tonya Evans revenue du Canada pour quelques jours.
Dans ces circonstances de joies et de retrouvailles, les souvenirs et les secrets, depuis si longtemps enfouis, vont refaire surface…

Mon appréciation
Barberi Valérie
4.50 Barberi Valérie - (75008) / 16-Oct-2016

Le roman est un peu long et une partie un peu banale, mais certains passages sont plus intéressants. Un roman un peu inégal.
Lire l'évaluation complète

6.00 Appréciation Globale

8.00 Appréciation Littéraire

les cartons

une jeune fille dans les années 80 perd sa mère subitement; elle va devoir déménager la maison de cette dernière et va entrer dans la vie intimiste de celle-ci en ouvrant les "cartons"

Mon appréciation
Barberi Valérie
7.50 Barberi Valérie - (75008) / 19-Oct-2016

Jolie histoire qui permet à une jeune femme de comprendre un peu mieux sa mère et de découvrir ses origines cachées.
Lire l'évaluation complète

8.00 Appréciation Globale

7.00 Appréciation Littéraire

H comme héritage

Antoine: un destin peu ordinaire semé d'embûches, une rencontre, et un héritage qui va attiser bien des convoitises. Une histoire bouleversante au dénouement inattendu

Mon appréciation
Barberi Valérie
7.00 Barberi Valérie - (75008) / 26-Oct-2016

Un roman bien triste avec des passages déprimants et d'autres où on reprend espoir
Lire l'évaluation complète

"La force des rêves" - Fiche de lecture plus disponible - L'auteur et ses publications ont été retirées du site.

6.00 Appréciation Globale

7.00 Appréciation Littéraire

L'Ombre bleue

Au mitan de sa vie, Marie part à la recherche de ses racines. Cherchant à combler les trous dans un réel où elle ne trouve pas sa place, Marie va-t-elle s’abandonner au hasard ? Pas tout à fait. Elle dispose d’une piste ténue, et, en tirant le fil, celui-ci l’amène à accepter l’héritage de sa mère, héritage que cette mère ne lui a jamais révélé. Marie s’extrait ainsi furtivement d’un quotidien qu’elle ne supporte plus, pour convertir les ténèbres en lumière. Le passé devient présent, trop présent jusqu’à ce que Marie parvienne à passer par-dessus.

Mon appréciation
Barberi Valérie
5.50 Barberi Valérie - (75008) / 06-Nov-2016

Un livre sur la nécessité de comprendre ses origines , mais qui aboutit à un cas bien particulier de femmes qui veulent rester célibataires. Si c'est compréhensible dans les années 50, cela semble bizarre à notre époque.
Lire l'évaluation complète

7.00 Appréciation Globale

8.00 Appréciation Littéraire

La maison d'Helen

Après quelques années consacrées à ses études et à son travail d'enseignant chercheur en climatologie en France, Fredrick, à travers ses voyages, pense toujours à Mirna, son amour de jeunesse, rencontrée dans le West Sussex en Angleterre. Qu'était elle devenue? Pensait elle toujours à lui? Où était elle?
Il va se laisser guider par les signes de la vie pour la retrouver et savoir....

Mon appréciation
Barberi Valérie
7.00 Barberi Valérie - (75008) / 14-Nov-2016

Un bon roman au début, des longueurs qui pourraient être coupées et ainsi permettre de retrouver un thème connu du type de celui décrit dans la trilogie de Pagnol : Marius/Fanny/ César.
Lire l'évaluation complète

6.00 Appréciation Globale

5.00 Appréciation Littéraire

Comptes à rebours

Paris. Fin d'après midi. Un homme. Une femme. Quatre stations de métro pour convaincre d'aller boire un verre. Hasard ou fatalité, le premier baiser déclenchera un compte à rebours. Trois semaines intenses jusqu’au bout… L'un se révèlera et l'autre se transformera. Car le passé demande toujours à l’amour de payer sa part.
"Comptes à rebours", un polar de passion et de fureur écrit par Helene Destrem et Fred Daviken (Lardoux). Pourquoi à deux ? Pour vous donner la face et le pile de l'histoire d’Emilie et de Malik. Deux personnages, deux auteurs, deux styles. Une histoire en onze étapes de 10 à 00, rythmée, à vif. Inéluctable.

Mon appréciation
Barberi Valérie
4.50 Barberi Valérie - (75008) / 21-Nov-2016

La rencontre fortuite de deux êtres que tout sépare et qui représente le début du roman est sympathique mais cela tourne vite aux scènes intimes puis à la traque de Maxime et finalement à la mort de Malik. L'issue est donc négative.la première partie...
Lire l'évaluation complète

7.00 Appréciation Globale

8.00 Appréciation Littéraire

Un commandant, une cerise et un peu d'eau salée

Géraud est un commandant de la marine française. Il est généreux et résolument optimiste. Cerise est une jeune avocate d’affaires, curieuse et déterminée. Leurs éducations et leurs histoires les séparent. Sous le soleil espagnol, ils réaliseront qu’ils enquêtent sur la même affaire. Ensemble, ils affronteront un ennemi bien plus redoutable qu’ils ne l’auraient imaginé. Pour faire face au danger, Cerise apprendra à surmonter sa défiance naturelle et Géraud devra remettre en cause ses certitudes. L’amour qui naîtra entre eux se révélera être leur arme la plus puissante.

Mon appréciation
Barberi Valérie
7.50 Barberi Valérie - (75008) / 21-Nov-2016

Un roman qui se lit comme un polar
Lire l'évaluation complète

7.83 Appréciation Globale

6.00 Appréciation Littéraire

Petits mots, somnifère et vieilles histoires

Lorsqu'Alice réapparait dans la vie de Sacha après quinze ans d'absence, leurs vies ont pris des chemins différents et il est hors de question pour lui de reproduire les mêmes erreurs faites par le passé.
Sacha n'a en plus pas de temps à lui accorder ; son métier de flic l'accapare, et il doit en plus régler des problèmes au sein même de son immeuble. Mais quand ses soucis prennent une tournure plus grave, il se pourrait bien qu'Alice lui offre un soutien bien plus important qu'il ne l'aurait imaginé.

Mon appréciation
Barberi Valérie
6.00 Barberi Valérie - (75008) / 04-Dec-2016

Bonne idée de méler une enquête et une histoire d'amour même si ce n'est pas nouveau.
Lire l'évaluation complète

7.00 Appréciation Globale

7.00 Appréciation Littéraire

Clara la passante d'une vie

Août 1947. Clara, une jeune italienne, s’installe à Paris chez son frère musicien. Artiste dans l’âme, elle rêve de liberté. Pour faire de son destin, un parcours où elle ne veut rien regretter, elle tente de servir ses espoirs et imagine toutes les voies possibles pour y parvenir. Trouver un sens à sa vie devient une obsession de tous les instants. Pendant une vie entière, elle n’a de cesse de cultiver les épreuves sans jamais renoncer à ses idéaux.
Parce que sous la plume se dessine un chemin et qu’entre tous, il y a celui de Clara, ce roman est une réflexion sur la relation au monde qu’elle entretient dans une véritable quête au bonheur. C’est aussi le questionnement d’une vie pour arriver à soi avec comme bagage, le poids d’une éducation, l’héritage d’un passé et le choix d’un exil.
L’auteur porte l’héroïne dans un récit intime évoquant les périodes successives de son existence et les expériences plus ou moins abouties, qui sont déterminantes dans sa vie de femme, d’épouse et de mère.

Mon appréciation
Barberi Valérie
7.00 Barberi Valérie - (75008) / 12-Dec-2016

Globalement, le récit est intéressant , même si certains passages sont un peu longs, mais la fin est bien triste
Lire l'évaluation complète

"Trois pianistes et un intrus" - Fiche de lecture plus disponible - L'auteur et ses publications ont été retirées du site.