Jabalé

Jabalé
26 ans / Montpellier
Genres évalués :
TOUS LES ROMANS Policier Jeunesse
Inscrit(e) le : 04-Apr-2008
Envoyer un message

« Instituteur »

J'ai évalué 9 livre(s).

J'ai lu et évalué parmi les livres édités

8.84 Appréciation globale

9.00 Appréciation Littéraire

Mako

EN LIBRAIRIE LE 12 MARS. La banlieue parisienne. A la sortie d\'un night club, une jeune fille est victime d\'une agression sauvage. Mako, policier taciturne cachant de lourds secrets, s\'investit dans l\'enquête au-delà de la raison. Il déclenche une traque qu\'il l\'emmènera loin, plus loin qu\'il ne l\'imaginait. De l\'enfer des trottoirs aux boites de nuit branchées, Mako hante les bas-fonds d\'une société en perdition dans laquelle les plaisirs des uns sont les abîmes des autres.

Mon appréciation
Jabalé
9.50 Jabalé - (34080) / 24-Dec-2008

J\'ai bien aimé la tonalité générale du récit, et son originalité.
Très bien mené, il me rappelle un peu l\'ambiance de \"Moloch\", de Thierry Jonquet.

Lire l'évaluation complète

8.09 Appréciation globale

10.00 Appréciation Littéraire

Genese De L'enfer (évalué Avec Titre : Aller Simple Pour L'eden)

|
PRIX DES LECTEURS VSD 2011. EN LIBRAIRIES !......Août 2028, Stéphane Larieux, patron français d’une société multinationale de protection privée des personnes et des biens, se retrouve piégé sur l’île de Crète, suite au blocage de toutes communications aériennes, terrestres et informatiques avec le reste du monde.
Après un bref retour de plusieurs années en arrière, jusqu’en 2023 d’abord pour retracer les origines de cette entreprise, le lecteur découvre l’existence d’une société secrète nommée Olympos, réunie sur l’île d’Alderney en septembre 2024.

Mon appréciation
Jabalé
10.00 Jabalé - (34080) / 16-Dec-2010

|
Je me sens plutôt enthousiaste, pour les raisons que j'ai énoncées plus haut. Je retrouve certains éléments qui me rappellent des œuvres comme "Globalia", de JC Ruffin, ou "C'est l'Inuit qui gardera le souvenir du blanc" de...
Lire l'évaluation complète

8.47 Appréciation globale

9.00 Appréciation Littéraire

Le Roi Des Crânes

EN LIBRAIRIE LE 18 FEVRIER 2010
La suite de MAKO (coup de coeur Frédéric Beigbeder)

Mon appréciation
Jabalé
9.00 Jabalé - (34080) / 06-Oct-2009

Histoire très prenante, très bien écrite, style vif, pas de temps morts. C\'est très agréable à lire.
Lire l'évaluation complète

8.78 Appréciation globale

10.00 Appréciation Littéraire

Bleu Eldorado

Ce récit sous forme de road movie littéraire et musical propose une traversée de l’Amérique et de ses mythes à travers le regard de deux fugueurs New Yorkais en quête de leurs propres rêves.
Au départ, c’est la rencontre choc d'un jeune garagiste de Brooklyn, un peu Cherokee, un peu voyou, et d'une petite bourgeoise, un peu fugueuse, un peu comédienne. Une idylle qui s’amorce à New York, deux américains qui partent pour l’Amérique mais de l’autre côté, la Californie. Bientôt la route transforme le duo en trio au bénéfice d’une Cadillac conduite par un gaucher mystérieux et musicien....Insidieusement de motels en routes cabossées, et villes magnifiques, le mal, la peur s'invitent à bord de la cadillac "Eldorado"...

Mon appréciation
Jabalé
9.50 Jabalé - (34080) / 09-Nov-2012

Les états unis ne sont guère qu'un prétexte, dans la mesure où on voit mal dans quel autre lieu du monde un tel voyage pourrait se tenir : la Cadillac représente un lieu clos, mais cependant ouvert aux rencontres et aux dangers.
Lire l'évaluation complète

7.73 Appréciation globale

10.00 Appréciation Littéraire

Et à Côté, Il Y Avait Le Reste Du Monde

Gagnant Prix du Roman d'évasion. EN LIBRAIRIE LE JEUDI 14 NOVEMBRE 2013.
Dans les années 1970, l'Australie cherche à annihiler la culture aborigène en séparant les enfants de leur famille. Trente ans plus tard, Andrew cherche à recouvrer son identité en entreprenant une quête à l'échelle d'un continent.

Au long de sa recherche, il croise d'autres personnes à l'identité complexe : Sara la métisse, Elias l'immigré grec déraciné, Warawili l'aborigène qui a quitté ses terres pour la ville, Munungurr l'aborigène traditionnel qui entreprend de réconcilier avec les Ancêtres mythiques son clan déchu...

Le long des pistes de sable rouge, dans l'immensité désertique australienne, ces hommes et femmes marchent pour devenir ce qu'ils sont...

Mon appréciation
Jabalé
10.00 Jabalé - (34080) / 11-Oct-2012

|
Je me sens particulièrement enthousiaste à propos de ce récit qui expose de façon claire et accessible les problèmes rencontrés par les aborigènes.
Il a également l'avantage de replacer dans sa réalité sociale le système graphique que les...
Lire l'évaluation complète

8.48 Appréciation globale

9.00 Appréciation Littéraire

Celtic On-line

PRIX YANN QUEFFELEC. Quel est le point commun entre Neil, vieux comptable irlandais, Marc, informaticien breton et Marie, étudiante new-yorkaise en histoire? Ils sont Celtes et leur rencontre sur la toile débouche sur la création d'un site sur l'histoire de leurs ancêtres communs. Site auquel viendront participer Brigit, une pastelliste singulière, Fabrice, Gwen et Sean, chacun dans leur domaine, et qui créera une grande famille autout de Neil.

Mon appréciation
Jabalé
7.50 Jabalé - (34080) / 20-Nov-2012

Un roman sympathique, mais qui donne plutôt envie d'aller voir le site (hélas imaginaire) que créent Neil, Sean, Marie, Marc et les autres.
Lire l'évaluation complète

J'ai lu ces manuscrits

Notes non divulguées ou indisponibles pour l'instant

Livre refusé par l'équipe éditoriale

Le Carnet De Lili (évalué Avec Titre : L'esprit En Ruine)

Dans un village du Lot, étape sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, Clémentine,une trentenaire en quête d'elle-même,tombée sous le charme du lieu comme de Patrick, un enfant du pays, s'installe avec sa chienne dans les ruines d'un hôtel.
En fouinant, elle y fait la découverte d'un cahier rédigé par l'ancienne propriétaire, Liliane, un personnage d'apparence peu aimable mais dont l'histoire, qui se révèle au fil de ses écrits, explique les raisons pour lesquelles elle s'est forgée un tel caractère.

Mon appréciation
Jabalé
7.50 Jabalé - (34080) / 25-Feb-2014

Une intéressante vision de la démence "de l'intérieur".

Lire l'évaluation complète

7.71 Appréciation globale

10.00 Appréciation Littéraire

Per L'uomo

Une jeune femme ambitieuse est aux prises avec un patron peu scrupuleux. Sur sa route, elle croise le destin d'un garde-barrière retraité malgré lui. Leur rencontre, à l'allure de choc, débouchera sur une remise en question complète de leur existence.

Mon appréciation
Jabalé
9.50 Jabalé - (34080) / 23-Jan-2014

C'est un récit vivant, original, mais dont les 80 premières pages auraient tout avantage à être remaniées pour les mettre en adéquation avec la suite : outre qu'elles y gagneraient en accroche du lecteur, le récit en serait plus homogène.
Lire l'évaluation complète

6.67 Appréciation globale

5.00 Appréciation Littéraire

Un murmure au creux de l'oreille

Une toute jeune fille est retrouvée morte au petit matin, dénudée et violée, dans un square d’une ville en bordure de la Méditerranée. Sous les ordres du rigide adjudant-chef Trentin, aidé du fantasque maréchal des logis Bonaventure, Marion Figeac, adjudant de la section de recherches de Montpellier, se retrouve malgré elle en charge de l’enquête.
Emportée pas son impulsivité naturelle, Marion soupçonne successivement tous les hommes ayant traversé l’existence de l’angélique Zoé, la victime. Une attitude justifiée par un évènement traumatisant qu’elle a subi pendant son enfance.
Heureusement, Bonaventure parvient toujours à refréner les ardeurs belliqueuses de sa supérieure hiérarchique.
L’approche de la vérité écorne l’image de la morte et emmène aussi l’imprévisible Marion trop près de l’assassin, l’obligeant à se mettre en péril.
Confrontée à ses peurs, Marion aura-t’elle le courage de mener l’enquête à son terme ?

Mon appréciation
Jabalé
5.50 Jabalé - (34080) / 17-Jan-2017

Le fait d'ancrer l'action dans une ville imaginaire peut sembler déconcertant, et on cherche quelle ville peut bien représenter cette "La Treille sur mer" : Sète? Agde? On se laisse cependant emporter par l'action, mais peut être alors aurait-il mieu...
Lire l'évaluation complète