Eichwald

Eichwald
69 ans / DAMBACH
Genres évalués :
TOUS LES GENRES LITTERAIRES
Inscrit(e) le : 29-Aug-2011
Envoyer un message

« ROMANCIERE - ARTISTE PEINTRE RESTAURATEUR DE TABLEAUX ET CADRES »

J'ai évalué 16 livre(s).

J'ai lu et évalué parmi les livres édités

Je n'ai encore rien lu dans cette catégorie

J'ai lu ces manuscrits

7.31 Appréciation globale

4.00 Appréciation Littéraire

Il N'y A Pas De Hasard...

Extralucide, Mona Mongrand, consultante dans les enquêtes criminelles, revient dans sa région natale. Malgré sa devise, « il n’y a pas de hasard », elle n’aurait jamais cru que sa rencontre fortuite avec sa meilleure amie d’enfance la conduirait dans les milieux ténébreux des jeux de rôle.
La découverte des meurtres d’Alfred et Rosemary Basti dans leur propriété Charentaise rappelaient des accidents troublants. Quels secrets recelaient donc cette demeure, théâtre l’été de fêtes insolites ?
En étroite collaboration avec le commissaire Patrick Dorel, Mona enquêtera sur ces crimes obscurs.
Coïncidences troublantes ou manipulations diaboliques, elle était bien décidée à élucider le mystère...

Mon appréciation
Eichwald
4.00 Eichwald - (67110) / 21-Mar-2014

l'histoire est prenante, mais le plaisir de la lire est gommée par les explications répétitives sur la puissance de Satan, de Dieu, ces visions, et surtout, ces trop nombreuses citations, qui ont, certainement fait plaisir à l'auteur, mais qui, pour...
Lire l'évaluation complète

7.50 Appréciation globale

10.00 Appréciation Littéraire

L'étang Du Bois Mort

Un mystérieux cadavre gisant sur la berge d'un petit étang mythique...
Un "marginal", que tout accuse, faisant office de coupable idéal...
L'enquête est dévolue à un jeune lieutenant de gendarmerie dont c'est la première affaire vraiment sérieuse. Une enquête difficile, menée de façon peu orthodoxe, sur laquelle plane le spectre de l'erreur judiciaire et dans laquelle interfère un second meurtre, tout aussi mystérieux. Une enquête à l'issue inattendue, se déroulant au coeur d'une "Sologne des étangs" où croyances et superstitions ont toujours droit de cité.

Mon appréciation
Eichwald
10.00 Eichwald - (67110) / 07-Dec-2014

un livre qu'on lit sans reprendre son souffle
Lire l'évaluation complète

8.05 Appréciation globale

8.00 Appréciation Littéraire

On Peut Fermer Les Yeux Sur La Réalité Mais Pas Sur Les Souvenirs

|
Gabrielle passa toute sa jeunesse dans une institution religieuse. Elle y vécut cloîtrée et y reçut une éducation exceptionnelle, surtout grâce à l'amour et au dévouement d'une pensionnaire.
Vers ses dix-huit ans, vint le moment où il lui fallait faire son entrée dans la vraie vie. Elle se sentait à la fois angoissée et attirée par ce monde extérieur qu'elle ne connaissait que par la lecture mais dont elle n'avait aucune expérience.
Elle y rencontra l'amour : l'amour conjugal et l'amour maternel.

Mon appréciation
Eichwald
8.00 Eichwald - (67110) / 24-Jan-2015

je félicite l'écrivain
Lire l'évaluation complète

8.25 Appréciation globale

6.00 Appréciation Littéraire

Il Suffit D'un Instant.

Deux vies que rien ne rapproche, se croisent, se rencontrent, s'entrechoquent. Pas d'assurance, aucune certitude, juste la sincérité de cœurs purs qui devront se comprendre et faire accepter leur vision de l'avenir à leur entourage.
Jusqu'où le destin se laissera diriger ?

Mon appréciation
Eichwald
6.50 Eichwald - (67110) / 17-May-2014

le roman pourrait être raccourci en gommant les lourdeurs

Lire l'évaluation complète

5.67 Appréciation globale

2.00 Appréciation Littéraire

Allons Fleurir La Tombe De Nos Amours

à la poursuite du bonheur et du temps qui passe
entre les hésitations et indécisions de chacun et la quête perpétuelle.

Mon appréciation
Eichwald
2.00 Eichwald - (67110) / 23-Jan-2014

j'ai dû faire un gros effort pour lire ce roman jusqu'à la dernière page
ce qui m'arrive très rarement, pour ainsi dire jamais !

Lire l'évaluation complète

5.00 Appréciation globale

7.00 Appréciation Littéraire

Au troisième coup de maillet

Jean-Yves Dumontel, vénérable maître d'une loge maçonnique, reçoit des appels téléphoniques malveillants. Par la suite, des assassinats sont commis dans son entourage. La police enquête, mais ne parvient pas à identifier le ou les auteurs de ces crimes. Une société de détectives privés est chargée, à la demande de Dumontel, de le protéger.

Mon appréciation
Eichwald
7.00 Eichwald - (67110) / 05-Dec-2015

malgré tout agréable à lire, car le roman tient en haleine... au début...
Lire l'évaluation complète

"Lilie-Miracle" - Fiche de lecture plus disponible - L'auteur et ses publications ont été retirées du site.

7.44 Appréciation globale

6.00 Appréciation Littéraire

La Maison aux orchidées

C’est une histoire d’amour entre une fille et sa mère. Agnès, une femme qui a atteint la maturité, met au jour un secret familial bien gardé depuis vingt cinq ans et même plus longtemps. Elle entreprend un voyage à Madagascar avec son fils, où sa mère Marianne artiste peintre, vit désormais sous l’œil bienveillant d’une gouvernante malgache Josiane. Agnès espère renouer avec cette maman reniée à tort et par là même réunir sa famille éclatée à cause de ce drame, son mari Bob et ses deux enfants Raphaël né de sa première union et Mélanie de son second mariage.
Les choses ne seront pas si simples pour Marianne la grand-mère depuis toute ces années sera t- elle disposée à accueillir sa fille ? Agnès réussira t-elle à retrouver l’amour de sa mère si indispensable à la pérennité de sa famille ?
Les uns et les autres s’étant peu à peu coupés d’’Agnès, lui reprochent son comportement de fille, d’épouse et de mère, mais ils vont devoir affronter un cruel destin, qui leur révélera l’envers du décor, quant à la place indispensable qu’Agnès avait finalement prise au milieu d’eux tous.
Au-delà de cette énigme familiale bouleversante, l’auteur situe le récit à Majunga, côte nord ouest de l’île rouge, et décrit les lieux et les personnages avec tout le charme et le pittoresque attaché au pays malgache .

Mon appréciation
Eichwald
6.00 Eichwald - (67110) / 21-May-2016

histoire bien écrite... bien décrite... mais je me réjouissais de voir la fin...
Lire l'évaluation complète

6.17 Appréciation globale

6.00 Appréciation Littéraire

Le grain de sable qui a fait déborder la Rhune

Année 2010, Dominique de Villepin (ancien 1er ministre) est relaxé dans l'affaire Clearstream à l'issue d'un procès très médiatique. Cette même année, dans le département de la Vienne, Pierre-Jean Chouffé est lui aussi disculpé dans l’affaire du scandale du SYDEV. Multiplication des dépenses inutiles, négligence d'une personne dépositaire de l'autorité publique, ristournes indûment versées à certains responsables, argent qui s’est volatilisé dans la nature, autant de griefs qui mettront hors-jeu les principaux cadres de ce syndicat intercommunal mais qui épargneront son président, Chouffé, un élu local. Chaque événement marquera à sa manière le territoire français.
Six ans ont passé… Un soir de mai, le président Chouffé est enlevé devant son domicile poitevin. Le moment venu, la gendarmerie, la presse locale, voire nationale, vont s’intéresser à lui une nouvelle fois. La dernière ?
Pendant ce temps, quatre potes de la ZUP des Couronneries ne veulent plus se contenter de gains minables gagnés au tiercé. Le groupe s’ennuie ferme, il doit se changer les idées. Pascal, le chef de la bande, propose une virée à bord de sa vieille R5 pour découvrir de nouveaux plaisirs. Sur leur chemin, ils trouvent Nad, une jeune femme récemment sortie d’un hôpital psychiatrique.
Au milieu de ce beau monde, il y a Jacques…
L’homme vit à Marçay, une charmante bourgade située non loin de Poitiers, dont la particularité se résume à la présence de deux églises. C’est beaucoup pour une commune qui ne dépasse pas le millier d’âmes. Apprenant qu’il est condamné par la médecine, l’homme se sent obligé de précipiter un grand projet qu’il murissait depuis longtemps. Pourtant, il faut toujours se méfier des villages un peu trop tranquilles et au charme suranné. Parfois, des rencontres s’y nouent, s’y dénouent, de manière surprenante. Au lieu de suivre des trajectoires calibrées au millimètre près comme pourrait le faire une balle de révolver, elles prennent des travers qui mènent très loin du pays des Bisounours.
Qu’adviendra-t-il lorsque toutes les pièces de ce puzzle reprendront la place qui est la leur ?

Mon appréciation
Eichwald
6.50 Eichwald - (67110) / 24-Jun-2016

se lit malgré tout assez facilement
malgré les allées et retours dans le temps
Lire l'évaluation complète

8.00 Appréciation globale

8.00 Appréciation Littéraire

Nouvelle Eyre

Une attachée culturelle française à Londres, introvertie. Un acteur reconnu en plein divorce. Une pièce classique qui les réunit, et le théâtre qui révèle la personnalité de la jeune femme et les entraîne vers l'amour.

Mon appréciation
Eichwald
8.00 Eichwald - (67110) / 30-Oct-2016

un peu plus de suspens aurait donné un vrai plus à ce roman
Lire l'évaluation complète

6.67 Appréciation globale

8.00 Appréciation Littéraire

LE GRELU

"LE GRELU" raconte le parcours captivant d'un héros ordinaire.
Né à Lyon après la Seconde Guerre mondiale, le petit Grelu fuit très jeune le milieu familial. Au sortir de l'adolescence, il trouvera l'amour et une "vraie" famille. Mais la maladie viendra perturber ses projets. Doté d'une énergie peu commune et d'un étonnant sens de l'humour, il parviendra à surmonter les épreuves.

Mon appréciation
Eichwald
8.00 Eichwald - (67110) / 13-Nov-2016

lecture rapide, car les mots employés, le phrasé est en mode "parlé"
Lire l'évaluation complète

7.56 Appréciation globale

7.00 Appréciation Littéraire

Si tu saignes pas t'as pas mal

Léonie Martin est une jeune institutrice parisienne de CE2 de tout juste 29 ans. Plutôt mignonne et avec un bon gros cœur d’artichaut à la sauce Disney, elle désespère d’enfin se mettre en couple avec un mâle reproducteur un tant soit peu mentalement équilibré. Sa meilleure amie Katia et accessoirement suprême bombasse l’y aide comme elle peut, peut-être trop d’ailleurs à son goût. Le destin se montre finalement clément quand le jour de la rentrée un inspecteur de l’académie gaulé comme un dieu grec et d’une beauté sauvage à la Indiana Jones vient dans sa classe. Un destin plutôt joueur qui la conduira vite dans les mésaventures les plus folles, et ce, même au bout du monde.

Mon appréciation
Eichwald
7.00 Eichwald - (67110) / 25-Nov-2016

un livre à lire "sans se prendre la tête"
Lire l'évaluation complète

7.42 Appréciation globale

8.00 Appréciation Littéraire

Le chemin sinueux de la vie

Louis de Castellac est né dans les Cévennes. Issu d'une famille aisé il a joui d'une enfance heureuse et d'une adolescence insouciante. Volage comme un garçon de son âge il a collectionné les succès féminins. Ses parents décident de l'envoyer à Lyon pour y poursuivre des études supérieures. Loin de sa famille et de ses amis il réalise qu'il aime éperdument Elisabeth, une amie d'enfance. Aux prochaines vacances il lui déclarera sa flamme, sa décision est prise. C'est alors qu'il reçoit une lettre qu'il lui annonce une terrible nouvelle "Elisabeth va épouser son frère". Le monde vient de s'écrouler. Il envisage d'entrer dans les ordres. Un prêtre proche de lui découvre la raison de sa soudaine décision et l'en dissuade. Les diplômes en poche il va fuir sa région natale pour se lancer dans les affaires.

Mon appréciation
Eichwald
8.00 Eichwald - (67110) / 19-Jun-2017

revoir la pagination, en édulcorant certains paragraphes
Lire l'évaluation complète

7.11 Appréciation globale

9.00 Appréciation Littéraire

Balistique et vieilles Chandelles

Walburga Krieger est une Alsacienne de souche autochtone, devenue piétonne par la grâce d’un sous-préfet froissé par un refus de priorité occasionné après des agapes nationaux trop arrosés. Mais à Bittolsheim, village fleuri à jamais, Walburga est indispensable pour assister le crépuscule de ses « Vieux », car elle occupe le poste d’aide à domicile.
En dépit du poids de sa charge pondérale, Walburga est soutenue par le conseil municipal qui lui offre le Solex de feu sœur Solange, abattue en plein vol plané. Les chasseurs l’ayant confondue avec une bécasse.
Un matin, l’un de ses patients, Raymond, est retrouvé la tête enfoncée dans son fumier personnel. Les gendarmes diligentent une enquête et demandent une autopsie de la dépouille. Le lendemain c’est au tour de la vieille Mme Hirsch Germaine de passer l’arme à gauche après avoir respiré du gaz Butane dans sa serre à tomates.

Bittolsheim risque de voir sa saison touristique finir dans le mur des lamentations si le tueur de cette série grise n’est pas identifié rapidement.
Le point commun de ces crimes est un sourire béat figé sur les visages des cadavres, comme s’ils étaient enfin heureux.

Walburga décide de mener sa propre enquête de proximité, au nez et à la barbe des autorités, et aussi à celle de trois jours arborée par le sémillant docteur Folamour. Pour sa protection rapprochée, ses arrières sont assurés par Wang, un traiteur chinois réfugié en Alsace et qui la seconde avec son nunchaku. Il utilise aussi une mystérieuse composition importé de la Chine très populaire : la fabuleuse Poudre de Dragon.
De terribles secrets ont traversé les décennies à cloche-pied ; les rancœurs qui vont avec ont naturellement suivi.
C’est pourquoi Walburga prend la mouche par les cornes et fonce dans le passé.

Mon appréciation
Eichwald
9.00 Eichwald - (67110) / 03-Aug-2017

un livre divertissant, on on rit à voix haute
quel bonheur dans ce monde de sinistrose
Lire l'évaluation complète