Hiroux Jacqueline

Hiroux Jacqueline
70 ans / Ollioules
Genres évalués :
TOUS LES GENRES LITTERAIRES Policier Thriller Science Fiction
Inscrit(e) le : 28-Jun-2013
Envoyer un message

« retraitée »

J'ai évalué 7 livre(s).

J'ai lu et évalué parmi les livres édités

9.18 Appréciation Globale

9.00 Appréciation Littéraire

Un bien bel endroit pour mourir

GAGNANT PRIX FEMME ACTUELLE 2017.
Actuellement en librairie.


Le policier de province, Marcus Kubiak rêve de ses vacances dans les îles. Un cadavre sur la falaise compromet ses plans.
Dans la petite station balnéaire de Wimereux, aux portes de l’Angleterre et de la Mer du nord, dans des paysages sauvages à couper le souffle, c’est le choc. Surtout à l’approche de la saison touristique…
Marcus Kubiak se voit confier l’enquête et croise sur son chemin l’intrépide journaliste, Zoé Rousseau et son flair redoutable.
Mais le printemps vire au cauchemar quand un second cadavre remonte à la surface…

« Un bien bel endroit pour mourir, avait-elle songé car elle n’imaginait pas d’autre issue à cette nuit de terreur. Ils n’étaient que tous les deux, il allait forcément la retrouver sur la falaise et la liquider.
Ça n’était plus qu’une question de temps… »

Mon appréciation
Hiroux Jacqueline
9.00 Hiroux Jacqueline - (83190) / 25-Sep-2017

le roman est bien construit, on ne s’ennuie pas un instant, les caractères des personnages sont fouillés, c'est bien écrit.
Lire l'évaluation complète

J'ai lu ces manuscrits

6.22 Appréciation Globale

8.00 Appréciation Littéraire

Sortie De Scène

Quatre comédiens, qui ont fait leurs débuts ensemble et ont connu des destins inégaux, se retrouvent une dernière fois sur les planches avant de lâcher définitivement le théâtre. Dans la pièce, il est question d’un traitre dans un réseau de résistance, un thème qui entre en résonance avec les événements qui vont avoir lieu... à commencer par un sabotage lors de la première représentation… Dans la salle, le détective Henri Golent, intervient à temps pour éviter le pire à l'un des comédiens. Il est engagé pour dénouer l’affaire. Rivalités, faux-semblants, jalousie... peu à peu, les fils se dénouent, dans une atmosphère toute en ombres et en coulisses propres au monde du théâtre.

Mon appréciation
Hiroux Jacqueline
6.50 Hiroux Jacqueline - (83190) / 04-Sep-4561

Juste un roman régional psychologique avec une pointe de mystère, même pas de suspense, la vraie histoire est mise en avant seulement dans les 50 dernières pages et ni Henri, ni Garromance n'ont rien à y voir.
Lire l'évaluation complète

"Jeremy Cobhan" - Fiche de lecture plus disponible - L'auteur et ses publications ont été retirées du site.

8.00 Appréciation Globale

8.00 Appréciation Littéraire

dette de mort

Lorsque Thibault Lauragais reçoit par la poste le roman de Westlake, « L’Assassin de Papa », son passé le plus tragique lui revient en mémoire, ravivant dans son esprit les images terribles du drame qu’il a autrefois vécu. Témoin du meurtre irrésolu de son père le jour de son cinquième anniversaire, les fantômes de son passé douloureux et les souvenirs de cet instant le hantent sans cesse.
Pourtant, ce qu’il va découvrir au fil des jours va bouleverser sa vie et remettre en question toutes les certitudes qu’il pensait avoir. Les apparences, trompeuses, sont loin d’être ce qu’elles devraient être.
Sa vengeance le mènera bien au-delà du miroir et les vérités qu’il découvrira plus loin encore.

Mon appréciation
Hiroux Jacqueline
8.00 Hiroux Jacqueline - (83190) / 09-Dec-2015

un vrai pages-turner, passionnant, malgré les explications que j'ai lu en diagonale parfois.
Lire l'évaluation complète

8.40 Appréciation Globale

9.00 Appréciation Littéraire

" Dimanche, maman m'aimera ! "

Dans les années 70, le journal poignant d'un enfant prodige rejeté. Il se lance dans une quête désespérée d'amour maternel…
Quelque vingt ans plus tard, cinq jeunes internes effectuent leur spécialisation de Gynécologie Obstétrique dans un grand service de l'institut universitaire Saint Christophe à Paris. Non loin de là, le corps d'une femme est découvert sans vie dans son appartement. Solidement enroulé dans un film plastique avec un masque de plâtre sur le visage, sa mort a été longue et douloureuse. Tout porte cependant à croire que la victime était tout à fait consentante pour participer à cette petite séance de thalassothérapie morbide. L'inspecteur Batin, chargé de l'enquête reste optimiste. Il découvrira sans tarder l'auteur de ce crime odieux. Mais rapidement une autre femme est retrouvée dans les mêmes conditions, puis une troisième… Un tueur en série qui sévit sur la capitale ? Dépassé par la multiplication des cadavres, l'inspecteur devra accepter, contraint et forcé, l'aide de Gabriel Romet, un criminologue renommé.

Mon appréciation
Hiroux Jacqueline
9.00 Hiroux Jacqueline - (83190) / 13-Dec-2015

Excellent roman avec une intrigue qui se tient, sans fausse note, un suspense qui va crescendo sans jamais rien dévoiler, j'ai soupçonné tout le monde à tour de rôle sans trouver.
Lire l'évaluation complète

5.67 Appréciation Globale

7.00 Appréciation Littéraire

Mablanda

C'était pourtant une jolie journée de Printemps qui commençait : Paris était plongée dans une douce atmosphère, le soleil brillait et la belle Maréva Le Clainc'h, jeune commissaire de la Brigade Criminelle était bien décidée à briser son célibat trop long. La jeune fonctionnaire de police se sentait bien et heureuse en regagnant son bureau du 36 quai des Orfèvres. Mais ce jour là, un carton posé sur son bureau allait tout changer.

Mon appréciation
Hiroux Jacqueline
7.00 Hiroux Jacqueline - (83190) / 11-Nov-2016

Un bon roman avec un beau suspense, dommage qu'il y ai cette énumération lassante des charmes de l'héroïne et ces descriptions trop appuyées qui alourdissent le style et ralentissent la lecture.
Lire l'évaluation complète

5.33 Appréciation Globale

6.00 Appréciation Littéraire

Arcanes et châtiments

C'est l'été 2013, la "douceur angevine" est perturbée par des crimes en série et des mises en scènes macabres exposées en place publique. Le commandant Lyse Bessayre, le capitaine Eber Kopps et le lieutenant Honorin Plainval mènent l'enquête.

Mon appréciation
Hiroux Jacqueline
6.00 Hiroux Jacqueline - (83190) / 05-Nov-2016

Une bonne idée de départ, mais un traitement trop scolaire, trop uniforme, trop de descriptions, il n'est pas nécessaire une fois présenté les protagonistes de remettre chaque fois leur nom complet par exemple. Dommage le sujet est intéressant, les...
Lire l'évaluation complète