Fanouillere Guilan

Fanouillere Guilan
49 ans / dinan
Genres évalués :
TOUS LES ROMANS Policier
Inscrit(e) le : 20-Feb-2013
Envoyer un message

« enseignante »

J'ai évalué 3 livre(s).

J'ai lu et évalué parmi les livres édités

9.18 Appréciation Globale

8.00 Appréciation Littéraire

Un bien bel endroit pour mourir

GAGNANT PRIX FEMME ACTUELLE 2017.
Actuellement en librairie.


Le policier de province, Marcus Kubiak rêve de ses vacances dans les îles. Un cadavre sur la falaise compromet ses plans.
Dans la petite station balnéaire de Wimereux, aux portes de l’Angleterre et de la Mer du nord, dans des paysages sauvages à couper le souffle, c’est le choc. Surtout à l’approche de la saison touristique…
Marcus Kubiak se voit confier l’enquête et croise sur son chemin l’intrépide journaliste, Zoé Rousseau et son flair redoutable.
Mais le printemps vire au cauchemar quand un second cadavre remonte à la surface…

« Un bien bel endroit pour mourir, avait-elle songé car elle n’imaginait pas d’autre issue à cette nuit de terreur. Ils n’étaient que tous les deux, il allait forcément la retrouver sur la falaise et la liquider.
Ça n’était plus qu’une question de temps… »

Mon appréciation
Fanouillere Guilan
8.00 Fanouillere Guilan - (22100) / 20-Feb-2017

Bien : c'est un policier et à ce titre, il remplit bien son rôle, on tourne les pages avec avidité pour connaître le dénouement. Les personnages sont assez typiques des romans actuels mais on entre facilement en empathie et leur psychologie est bien...
Lire l'évaluation complète

J'ai lu ces manuscrits

9.17 Appréciation Globale

9.00 Appréciation Littéraire

L'OMBRE ET LA LUMIERE

Alors qu’il n’avait que sept ans le petit Bastien a perdu sa maman à deux reprises.
La première, lorsque celle-ci fut frappée d’une soudaine maladie dégénérative du cerveau la rendant totalement amnésique, au point d’en oublier la chair de sa chair, son propre enfant.
La seconde, lorsque l’hémorragie cérébrale qui suivit lui arracha la vie.
Bien des années plus tard, de nouveaux décès surviennent dans des circonstances similaires.
Le jeune et intuitif capitaine RUHAUT flaire alors des homicides et finit par obtenir l’autorisation d’enquêter. Il est pourtant loin d’imaginer l’ampleur de ce qu’il va découvrir.
Laureline, jeune et brillante professeur de français mène une vie paisible mais sera bien malgré elle mêlée à cette histoire, au point de voir sa vie et celle de ses proches menacée.

Ce livre est en premier lieu, le récit d’un homicide entraînant d’autres meurtres, avec au centre…

… Non, il s’agirait plutôt d’une sombre affaire de complots, de corruption, où un tueur solitaire va être entraîné…

... À bien y réfléchir, ce roman est avant tout, l’histoire d’un amour hors du commun, un de ceux qui s’envolent bien plus loin que l’horizon de nos espoirs les plus fous, bien plus haut que le vent ne souffle pour nous les conter...

... L’histoire d’un amour fusionnel entre l’Ombre... et la lumière.

Mon appréciation
Fanouillere Guilan
9.25 Fanouillere Guilan - (22100) / 01-Mar-2017

Excellent polar, à découvrir absolument car il est original, haletant et bien écrit,
Lire l'évaluation complète

8.27 Appréciation Globale

9.00 Appréciation Littéraire

De l'Intérieur

Quelques années après la mort de sa mère qui s’est laissée mourir de chagrin, Victoire découvre dans le grenier les lettres enflammées d’un homme mystérieux. Au fil de la lecture, elle comprend que sa mère a entretenu une relation passionnée avec cet homme, un jeune policier. Persuadée qu’il est son père, Victoire prend alors la décision de devenir policier pour le retrouver. Après de brillantes études en droit et le succès au concours d’officier, c’est en lieutenant de police stagiaire qu’elle débarque au commissariat de Nantes où son père travaille.

Sous la coupe d’un capitaine de Police désenchanté, Victoire va découvrir le monde police de l’intérieur. Ce n’est pas la grande police qui fait rêver, celle des médias ou des séries télévisées. Non, là, il s’agit d’une police au plus proche des hommes, la police « des gens » comme ils disent en interne, un monde absurde où bien souvent le policier se transforme en héros Sisyphien du quotidien.

Après une rencontre surprenante avec un étudiant exalté qui va tomber follement amoureux d’elle, Victoire va enfin rencontrer son père, un homme retranché et ténébreux, policier en fin de carrière. Les retrouvailles seront brutales et réveilleront des douleurs enfouies. Victoire devra s’affranchir d’une terrible annonce, le décès de sa mère vingt ans auparavant.

Durant son stage, Victoire fréquentera trois hommes de générations différentes qui pourtant semblent avoir le même parcours, trois hommes isolés et affligés par le poids d’une vie déraisonnable. Victoire va modifier leurs trajectoires en leur redonnant un second souffle. Elle va surtout leur permettre de comprendre que le bonheur se conjugue au présent, ici et maintenant.

Refusant la fatalité, Victoire affrontera avec courage et détermination la vie qu’elle s’est choisie pour s’offrir une autre destinée sur le chemin de la liberté.

De l’intérieur n’est par un roman policier, c’est peut-être tout simplement un roman de police.

Mon appréciation
Fanouillere Guilan
9.00 Fanouillere Guilan - (22100) / 01-Mar-2017

Très bon roman, mais il faut s'intéresser à ce sujet (la vie d'un service de police au quotidien) et aimer les polars plutôt psychologiques (voire philosophiques par moment !)
Lire l'évaluation complète