7.00 Appréciation Globale

7.50 Appréciation Littéraire

LE MASQUE DE CASSANDRE

Un matin, dans l’atelier de sculpture, Camille retrouve sur les modelages récents des morsures humaines. Son analyse en tant que prothésiste dentaire la mène sur la piste d’une femme au Moyen Age. Puis, dans le souterrain d'un château, François le sculpteur, croise la route d'un groupe d'enfants descendant des Cathares exterminés au quatorzième siècle. À leur tête, Mathieu le passeur d'enfants veut récupérer le portrait de Cassandre, sa mère. Entre temps, Camille l’amie de François est séquestrée dans un cachot : l’In Pace, lieu où l’on enfermait les religieux récalcitrants. François part sur la trace de Camille. Il est aidé par Jean-Marc, ami et sculpteur et Diane de Cantevilo, la châtelaine qui possède le "Bras de Baudoin", une relique réputée pour guérir la cécité. Cette relique ajoutée à un parchemin vont aider François à résoudre différentes énigmes dans un processus qui se déclenche systématiquement par la présence d’une lueur bleue, concentrique, faisant intervenir ou accélérer l’action, (par exemple : l’attaque de soldats venant de l’Inquisition du Moyen Age). La poursuite du portrait de Cassandre excite différentes convoitises, en particulier celle d’Obrante, un entrepreneur et son associé, Calbero, gardien de musée. Cornelia, la sœur jumelle de Cassandre, prise au piège de l'Inquisition raconte sa propre histoire à travers une pierre mystérieuse et la supercherie pour sauver sa sœur de l’interrogatoire de Bertrand de Rach, l’Inquisiteur. Au passage, j’évoque Christine de Pisan, première femme poétesse du Moyen Age, dont Cornelia s’inspire. Mon roman est une fiction largement empreinte d'ésotérisme. Il est également une enquête policière et historique autour des prémices de la " Renaissance", à travers la sculpture et la peinture.

Dominique Duhamel-Gauthier
Dominique Duhamel-Gauthier

62 ans - (1000)
Blog de l'auteur

« De souche bretonne, née le 15.05.54 à Lisieux, 3 enfants, salariée dans l’industrie et bientôt à la retraite, je vis à Bourg-en-Bresse dans l’Ain. Dès l'adolescence, je pratique le modelage, la peinture, expose. Trouvant une analogie entre couleurs/mots, sculpture/syntaxe, j’écris des romans, des nouvelles.
Réalisations à ce jour :
- Roman policier : « Le Méridien du Gerfaut », prix « Coup de cœur » de l’INSA/ Lyon (69) et l’UERA (Union des Ecrivains de Rhône-Alpes) édité en 2013 par Lacour Ollé à Nîmes et « Prix Dynamique au Féminin » décerné en 2014 dans le cadre du Festival du livre d’Ambronay (01).
- Roman : « Exit Exquise Memory », édité en 2013 par Edilivre (75), à la faveur d’un prix lauréat de nouvelles (Pandore à Dijon).
- Nouvelle : « Toxique Tattoo », lauréate du concours avec Pandore à Dijon (21) : éditée en 2012 dans le recueil intitulé « Anges ou Démons ».
- Nouvelle autobiographique : « Quelques Grains de Chat Beauté », éditée en 2009 à la faveur d’un concours sous format collectif par les Editions du Bord du Lot (47).

Je dois à mon imprégnation familiale, à mes racines bretonnes et au legs d’une poétesse de l’Aveyron, une inspiration où la science et le fantastique sont étroitement mêlés. J’y intègre en filigrane, un thème contemporain récurrent, comme la disparition des espèces menacées (cf. « Le Méridien du Gerfaut ») ou la surmortalité sur la route (cf. « Exit Exquise Memory »). A ce titre, je considère que le roman peut jouer aussi un rôle d’amplificateur.

Bien qu’étant éditée, je n’ai pas eu le succès escompté en librairie. »

Ils ont lu ce livre

Espagnet Soulioudis Marie-ange
7.50 Espagnet Soulioudis Marie-ange - (78660) / 21-Jan-2016

Une histoire très originale qui mèle le polar et l'histoire, avec un zeste de mythique. Les personnages sont intéressants. C'est une bonne aventure extraordinaire à lire mais que l'on aurait aimé juste un peu plus étoffée, peut-être sur le pourquoi...
Lire l'évaluation complète

Plume CYcé
7.00 Plume CYcé - (4101) / 03-Jan-2016

L'histoire est bien construite et bien menée. Bien documentée aussi. Beaucoup d'explications (trop ? Je ne sais pas) Cela ne m'a pas vraiment dérangée mais juste un peu fatiguée ;)
Lire l'évaluation complète

Avis général du Comité de Lecture (Lecture incomplète)

Nicol Marie-pierre
Moyen Nicol Marie-pierre - (44800) / 26-Apr-2017

très très sentimental peut être un peu trop