0.00 Appréciation Globale

0.00 Appréciation Littéraire

"La voix qui s'éteint"

Hokum, Mississippi, été 1948. Un homme est mort empoisonné dans les salons du « Maple Leaf », l’unique hôtel de la ville. Il s'agit d'un étranger nommé Alan Malox, qui exerçait la profession de prospecteur de talents musicaux pour une compagnie de disques du Nord. De gros soucis en perspective pour le shérif Sol Charters qui, depuis trois ans qu’il est en fonction, n’a jamais eu à traiter une affaire aussi grave.
Rapidement, les soupçons se portent sur Bertha Eisenhower, la veuve d’un chanteur de couleur qui entretenait des relations d'affaire avec Alan Malox. Peu auparavant, elle avait laissé entendre que son mari était mort par la faute de Malox, qui l’aurait poussé à « forcer » ses cordes vocales. Charley Eisenhower, dit « la Voix », a en effet succombé à un cancer de la gorge. Le shérif mène son enquête dans cette direction. Les premiers éléments semblent probants, mais tout s’enchaîne trop facilement : plus il avance, moins il y croit, au contraire du procureur qui l’engage à conclure au plus vite.
Entre-temps, le shérif est amené à écouter le blues et les chants d’Eisenhower, que Malox avait enregistrés sur l’un des premiers magnétophones portables jamais commercialisés, un Ampex. Sol Charters s’empare de l’Ampex du défunt, passe et repasse les blues imprimés sur la bande et se laisse peu à peu ensorceler par la « Voix ». Au point de chercher à l’incarner dans sa recherche de la vérité sur le meurtre…
Au fil des témoignages, Sol Charters ira de découverte en découverte. Son opiniâtreté le conduira à identifier l’assassin, ainsi qu'à prendre conscience de l'infinie perversité du racisme ordinaire.

Lucas Neveu-Raymond
Lucas Neveu-Raymond

56 ans - (5140)
Blog de l'auteur

« Marié, trois enfants, ce journaliste de presse écrite a publié trois romans chez de petits éditeurs belges, dans des tirages que l'on qualifiera de confidentiels: "Le refuseur", "Le Mont des oliviers" et "Le diable et moi".
Guitariste, féru de blues et de ragtime, l‘auteur est un fervent admirateur de crieurs de blues tels Robert Johnson, Charley Patton, Skip James et Scott Joplin. Il est également fan de littérature en général, d'uchronies et de polars en particulier. »

Ils ont lu ce livre

Avis général du Comité de Lecture (Lecture incomplète)

Ce livre n'a pas encore reçu de commentaire...