7.00 Appréciation Globale

7.00 Appréciation Littéraire

Le ciel est toujours trop bas dans les tunnels

Dans la « jungle » de Calais, Boris et Youri sont choisis par de mystérieux recruteurs qui leur promettent un pactole.

Quelque part du côté du Sud, sous leur pont, Baudelaire, l’Abbé et le Parisien essaient de tromper leur solitude : l’Abbé apostrophe le Ciel, le Parisien fantasme sur les formules « all inclusive » des clubs de vacances, « tu bouffes et tu bois à volonté, c’est cool », Baudelaire veut en finir avec les souvenirs et la mistoufle ; une petite lame de cutter bien tranchante, et il passera en douceur de l’autre côté.

Dans son lit, Amina n’arrive pas à dormir : le dos qui lui fait mal, l’humiliation, un poème triste qui lui trotte par la tête et puis son Kamal qui n’est pas rentré…

Dans une boîte de nuit où il a été engagé pour un soir, Kamal entend Max, « Monsieur » et « Madame » parler de macchabées et de ménage à faire, toutes choses qu’il n’aurait jamais dû entendre…

Voilà pour les ingrédients. Reste à mélanger tout cela pour faire prendre la mayonnaise.

Laure Duhamel
Laure Duhamel

66 ans - (6140)
Blog de l'auteur

« Ancienne élève de l'Ecole Normale Supérieure de Fontenay aux Roses
Agrégée de lettres modernes
Maître de conférences à l'IUT de Nice »

Ils ont lu ce livre

de andrade fatima
7.00 de andrade fatima - (33240) / 15-Feb-2016

livre agréable a lire
Lire l'évaluation complète

Avis général du Comité de Lecture (Lecture incomplète)

Ce livre n'a pas encore reçu de commentaire...