0.00 Appréciation Globale

0.00 Appréciation Littéraire

MINEO - Après dissipation des brumes matinales

Minéo est le narrateur, héraut du récit, planté dans sa vie comme un épouvantail au milieu d’un champ. Il attend beaucoup, peut-être trop et ne semble motivé que par des questions sans réponses et des projets sans lendemain. Minéo voit sa vie basculé le jour où Victoria – sa compagne par intermittence - lui annonce l’arrivée d’un hôte qui devrait s’installer chez eux pour quelque temps. Commence alors une enquête qui l’amènera de la Bretagne à l’Italie, de la Champagne au Périgord pour tenter de retrouver les clés de son histoire qu’il avait jusqu’alors enterré. Qui est-il ? La question vaut autant pour lui que pour L’hôte tant attendue par Victoria ? Minéo se met en quête de trouver ce qu’il nomme son équation : « Lier ce qui est séparé – Séparer ce qui est lié »

Après dissipation des brumes matinales est aussi et peut-être surtout un hommage posthume aux écrivains que Mineo convoque dans ce récit. Tous font partie de la famille. Il y a la branche italienne – maternelle bien sûr – avec Pasolini, Calvino, Svevo, le cinéaste Moretti et de l’autre les vieux rameaux bretons sur lesquels il s’appuie chemin faisant avec Le Braz, Perros, Grenier, Guilloux, Grall.

Comment va-t-il sortir de cette enquête ? En sortira-t-il seulement vivant ? Et s’il y a une suite c’est à son hôte qu’il devra la confier.

THIEBAULT christophe
THIEBAULT christophe

54 ans - (33220)
Blog de l'auteur

« Né en 1962 à Bar sur Aube. Vit en Seine et Marne (Meaux) jusqu’à l’âge de 15 ans où la famille quittera la région parisienne pour s’installer dans un village du Périgord. Poursuit des études de sciences humaines à Bordeaux. Sociologue et consultant en politiques publiques a co-écrit dans le cadre de ses activités professionnelles « le Bonheur d’Entreprendre » sous la direction de R. Misrahi aux éditions Encre Marine. C’est son premier roman-récit en partie biographique. Ce travail entrepris avant la naissance de son fils s’est construit sur plus de huit ans. Au récit très personnel se mêle une réflexion vagabonde, sombre et ironique sur l’identité, la paternité, l’écriture, Le genre, La création, la séparation. »

Ils ont lu ce livre

Avis général du Comité de Lecture (Lecture incomplète)

Ce livre n'a pas encore reçu de commentaire...