8.00 Appréciation Globale

8.00 Appréciation Littéraire

LE CAHIER JOURNAL

Le journal initiatique d'une jeune institutrice débutante.
Léa Lunel vient de réussir le concours de professeur des écoles et s’apprête à entrer en fonction dans une école au cœur d’une cité de la banlieue parisienne. Ses représentations du monde enseignant, de la vie dans les quartiers populaires vont être bouleversées et se confrontent tant bien que mal à la réalité de son métier. Un quotidien qu’elle consigne avec ses attentes, ses espoirs, ses déceptions, ses découragements, ses révoltes et des moments parfois drôles ou émouvants comme la vie peut en offrir à tout un chacun. L’héroïne va partir à la découverte d’un univers social, culturel, professionnel, différent et plus âpre que son milieu d'origine dans le reflet d’une émancipation.
Les personnages sont fictifs mais les événements sont réels.

Sylviane
Sylviane

47 ans - (77230)
Blog de l'auteur

« Professeur des Ecoles depuis 17 ans
Chercheur en sociologie et anthropologie (doctorat en cours de finalisation)
Mon histoire de vie (récit) est en cours de publication sur le website - éditeur : raconterlavie (a publié notamment une nouvelle d'Annie Ernaux) »

Ils ont lu ce livre

Auricombe Stéphanie
8.00 Auricombe Stéphanie - (78300) / 28-Oct-2016

Bon moment à savourer au coin du feu. C'est rare quand je dis cela mais le roman est presque trop court....
Lire l'évaluation complète

Avis général du Comité de Lecture (Lecture incomplète)

Boucher Nathalie
Bien Boucher Nathalie - (91160) / 01-May-2017

Ce roman nous fait découvrir les premiers pas d'une jeune institutrice dans une école d'un milieu plutôt défavorisé. Elle débute sa carrière avec de nombreux idéaux qui ne correspondent malheureusement pas du tout au quotidien qu'elle va rencontrer. Ce récit reflète assez bien l'ambiance des salles de classes, salle des professeurs, mais manque un peu de rythme. Ce roman est bien écrit et assez facile à lire., le personnage principal est assez attachant. Ce thème a cependant souvent été abordé. Comme évaluation, je donnerai la note de 7/10 pour ce roman.