7.11 Appréciation globale

9.00 Appréciation Littéraire

Harper

Je crois que quelque part, je t’écris pour expier ce que j’ai fait, en espérant qu’un jour tu puisses comprendre et que tu trouves la force de me pardonner. Il faut que tu saches que j’aurais pu donner ma vie pour toi. Il n’y a pas de quoi être spécialement fier de mes actes et je ne suis pas un enfant de chœur, mais j’ai eu l’audace d’aller jusqu’au bout. Je n’ai pas pu rester dans la légalité, j’ai dû emprunter des chemins parfois obscurs et employer des méthodes dont personne ne peut se vanter. Il m’a fallu fuir Détroit pour le Mexique. C’est comme ça, qu’est-ce que tu veux…
Si je viens à disparaître avant le jour J, si je me fais serrer et que le dénouement m’échappe… On pourra dire de moi que j’ai été un sale type, un violent lunatique, un perdant pétochard et même un escroc sans scrupules. Mais toi qui poses les yeux sur mes mots, tu sauras que j’avais de bonnes raisons et que la vérité nous appartient. Tu sauras que je ne regrette rien et que si c’était à refaire, pour Toi… Je le referais.

Biasotto
Biasotto

33 ans - (31310)
Blog de l'auteur

« rofessionnel de l'image et amoureux de l'intrigue. Je suis un auteur épris d'indépendance. Original peu timide. Ivre d'idées. Souvent émerveillé par le monde qui m'entoure. Parfois terrorisé par ce que je peux être. Je suis excessif. Je pourrais te dire que je suis doué. Que je travaille dur. Que j'use mon clavier chaque jour. Ou bien que je suis un virtuose à qui tout réussi. Ce n'est pas tout à fait vrai. Je pourrais te dire que mon premier roman a été un « best-seller » sur Kindle®. Classé dans les meilleures ventes d'un géant américain qui ne veut que mon bien. Que je rêve de reconnaissance, d'être proche de mes lectrices. Que je suis un peu à part, un peu fou et complètement seul. Incroyablement seul face à mes idées. Que je me réveille en pleine nuit pour écrire. Simplement pour soulager un trop-plein créatif. Que je suis un fan absolu des Rage Against The Machine. Que j'ai un problème sérieux avec le café. Que je n'abandonne jamais. Que j'ai du mal avec la réussite et que j'encaisse mal les échecs. Ce n'est pas tout à fait faux. Je suis un souffle créatif. Je suis un enfant de l'image. Un héritier de la technologie. Et un fervent défenseur de la liberté de créer. Je suis un rebelle, mais je ne lance pas de pavé. Je suis un auteur indépendant. J'ai fait le choix d'être un auteur libre. J'ai foi en l'humanité. Mon écriture est accessible. J'assume. Je vis de mes choix. J'écris pour être lu. Pour me mettre à nu. J'écris pour être Moi. Pour engendrer des intrigues acérées. Des machinations implacables. Tout simplement pour me faire plaisir. J'adore travailler la tension. La vitesse. Le souci du détail. J'éprouve un plaisir étrange à échafauder des fins stupéfiantes. Je jubile à l'idée de manipuler l'esprit, au moins un peu. Pour moi, la plume est un moyen de m'ouvrir et de me connecter au monde. D'entrer dans les vies, dans les foyers, dans les discussions et dans les cœurs tout en repoussant les limites de mon imaginaire. Il n'y pas de plus beau métier. »

Ils ont lu ce livre

Brzechwa
10.00 Brzechwa - (67220) / 22-Nov-2016

C'est une très belle découverte . J'ai eu un réel plaisir à lire cette histoire qui m'a mener par le bout du nez (où je pose mes lunettes) . J'ai été étonnée par le style qui fait témoignage d'émotions trés fortes . On ressent la révolte ,l’inquiétud...
Lire l'évaluation complète

Malaterre
9.50 Malaterre - (81000) / 19-Jan-2017

Ce livre m’a bouleversé, tout ce qu’on peut faire par amour, les questions que ce père se pose et surtout les sentiments qu’il ressent face au combat qu'il mène pour sauvé son fils (même si on le sait vraiment qu'à la fin) et face à la maladie de son...
Lire l'évaluation complète

Khalfi
7.00 Khalfi - (10000) / 10-Dec-2016

Le va-et-vient incessant entre "l'avant" et "le maintenant" de l'histoire comporte une originalité qui possède ses avantages (suspense) mais aussi ses inconvénients (rythme cassé et ruptures répétées).
Lire l'évaluation complète

Avis général du Comité de Lecture (Lecture incomplète)

GODALIER
Moyen GODALIER - (73000) / 18-Nov-2017

Page 80, j’arrête ma lecture... l’histoire n'avance pas, je me lasse...