10.00 Appréciation Globale

9.00 Appréciation Littéraire

LE TURC

Inventé par un baron hongrois à la fin du 18ème siècle, le Turc était un automate joueurs d’échecs. Cet automate est resté célèbre comme l’une des plus grandes supercheries de cette époque.
Mais ce n’est pas tant cet automate qui est au centre de ce roman que son inventeur, Wolfgang von Kempelen.
Car Le Turc est avant tout l’histoire d’un homme qui cherche un sens à sa vie, le récit d’un voyage initiatique qui le mènera de l’Autriche à la Pologne et de là de Venise à Philadelphie. Ce voyage sera semé d’embûches, peuplé d’anges et de démons, lui réservant dangers et surprises.

En parallèle, une sous-intrigue se déroule à la fin des années trente dans le contexte politique troublé de l’Europe. Son personnage principal est un chef décorateur français qui sera engagé pour travailler sur le Joueur d’échecs, film réalisé par Jean Dréville en 1938, et mettant en scène l’automate de Kempelen.

Au fur et à mesure de la progression du récit, nous verrons comment les deux intrigues sont au final liées et dans quelle mesure l’oeuvre du baron Kempelen aura des répercutions sur des évènements se déroulant cent cinquante ans plus tard.

ALAIN BISMUT
ALAIN BISMUT

52 ans - (94260)
Blog de l'auteur

« Né en France te élevé aux Etats-Unis, Alain Bismut a travaillé plusieurs années en Floride comme directeur de production. »

Ils ont lu ce livre

silly cassin
9.50 silly cassin - (75001) / 14-Dec-2016

J'ai adoré ce livre. Il m'a fait voyagé, découvrir, relativiser, de beaux rapports humains, qui sont intemporels
Lire l'évaluation complète

Avis général du Comité de Lecture (Lecture incomplète)

Leclercq Sylvie
Génial Leclercq Sylvie - (57645) / 22-Aug-2017

C'est un livre intéressant avec une richesse historique, un savant mélange culturel et d'époques.
Les personnages sont attachants et l'écriture bien rythmée. L'envie d'en savoir plus est là.
Attention à quelques petites fautes d'orthographe disséminées. Sylvie Leclercq.