Pardonnez nous nos enfances

Note globale

6.06/10

Note littéraire

6.29/10

Contemporain

9 évaluations

126 pages

pérégrinations d'une petite française en quête d'identité.....
acheter

L'auteur

lejeune annick
76 ans

montrichard

enfance difficile, aide financière mais surtout affective afin d'effectuer un parcours scolaire chaotique qui aboutira a une double licence (parfois licencieuse) de Lettres et de psycho. Puis l'enseignement; à côté les voyages, les rêves: la vie!..
Découvrir l'auteur

Ils ont lu ce livre

Lecteur veteran
ngtatchung
9.00/10
Un bonheur de vivre ces moments avec l'auteur. Je me vois bien assis sur le divan sous son analyse et en même temps j'en...
Lire l'évaluation
Lecteur d'Or
laskriyacine@laposte.net
7.00/10
A la fin du roman, une sorte de "douce résignation" se dégage, surtout après le comportement incompréhensible de Guy " L...
Lire l'évaluation
Lecteur d'Or
letardm
6.75/10
récit intéressant, qui traduit la dureté de la vie des familles pauvres.la lutte d'une survie, pour exister et survivre...
Lire l'évaluation
Lecteur veteran
Bessiere Christel
6.50/10
Bon livre qui finalement est une belle leçon de vie vu son enfance sans amour
Lire l'évaluation
Lecteur en herbe
Lelong Stéphanie
5.50/10
Une histoire intéressante mais qui est mise à mal par le style utilisé dans la première moitié du livre.
Lire l'évaluation
Lecteur veteran
Philippe Claude
5.50/10
Cela pourrait faire une belle histoire. Me fait penser à l'histoire d'A. ERNAUX mais c'est plus un enchaînement de ce qu...
Lire l'évaluation
Lecteur veteran
Julie Foguenne
4.00/10
L'histoire passe d'un court episode de vie a un autre, sans s'attarder sur les details qui aideraient a visualiser les s...
Lire l'évaluation

Avis général du Comité de Lecture (Lecture incomplète)

Moyen
Rabaud Emily
J'ai lu le manuscrit dans sa totalité. Autant j'ai été emporté dès le début, j'ai lâché vers le chapitre 9. la cause? toujours pareil seul l'établisse...
Moyen
Rousseau Véronique
Dire que je n'ai pas aimé serait faux ! Le sujet est intéressant, mais peut être est-il trop "mené au pas de charge"... Je suis certaine que si le sty...