0.00 Appréciation globale

- Appréciation Littéraire

décompte de faits (les bonnes dames)

En juillet 1998, Paul Perrault, notaire Nantais de 32 ans, prend ses vacances. Il échoue dans un bourg du Périgord, à l'auberge "Les bonnes dames", tenue par les soeurs Loisel. Il s'y plait, en profite pour se remettre à l'équitation, très attiré par la propriétaire du manège, Isabelle Ormant. Peu après, les drames s'enchaînent, comme si la présence de Paul précipitait les évènements. Ses hôtesses le surnomment: "le catalyseur" et elles ne sont pas étrangères aux implications de Paul. Il doit donc gérer des situations qui répliquent les contes traditionnels, revus dans l'optique du 20° siècle, toutefois. La visite anecdotique d'un fantôme qui vient discourir dans les rêves du narrateur l'aide à prendre les options qui changeront le cours de sa vie, il décide de se fixer dans le Périgord où il s'est fait des amis, où vit la femme qu'il aime.
Après les péripéties parfois déstabilisantes de l'été, Paul envisage de restaurer le château négligé de sa Belle et de vivre en paix. Et ça, ce n'est pas gagné. Malgré les situations thématiques, les personnages sont bien de leur temps et réagissent en fonction de leur individualité moderne.

L'histoire se déroule sur deux mois. Les noms des principaux protagonistes ramènent à des références littéraires et les péripéties traitées comme des faits divers suivent la trame des contes connus. On peut ainsi en identifier une dizaine.( Le petit Poucet, la Belle au bois dormant, Blanche-Neige, Cendrillon, la Belle et la Bête, la fontaine aux fées, le vilain petit canard, le chat botté, le petit chaperon rouge, Ali Baba...)

DUFFAUT
DUFFAUT

73 front.book.author_anos - (32420)
Blog de l'auteurBlog de l'auteur

« née à Paris, diplômée des beaux arts, mariée deux enfants, trois petits-enfants. »

Ils ont lu ce livre

Avis général du Comité de Lecture (Lecture incomplète)

Ce livre n'a pas encore reçu de commentaire...