7.50 Appréciation Globale

7.50 Appréciation Littéraire

La malédiction de l'Hôtel-Dieu

Le maire de Lyon ayant voulu transformer l'hôpital de l'Hôtel-Dieu en hôtel pour les riches, un mystérieux meurtrier, invoquant une malédiction du 6e siècle, tente de stopper le projet en assassinant les adjoints au maire.
La police se révélant impuissante, le maire fait appel au privé Brice Noval. Un privé contraire à l'image habituelle : il est vieux, à moitié obèse, et réactionnaire.

NUEL Jean-Jacques
NUEL Jean-Jacques

65 ans - (71250)
Blog de l'auteur

« Né le 14 juillet 1951 à Lyon. Actuellement retraité. A publié des recueils de textes courts aux éditions Passage d'encres et Le Pont du Change. Nombreuses collaborations à Fluide Glacial et à des revues littéraires. »

Ils ont lu ce livre

Sendra Jerome
9.00 Sendra Jerome - (31190) / 11-Jan-2017

c'est un roman d'un amoureux de Lyon et qui veut le faire partager. l'enquête policière est une excuse et ça se sent dans la lecture. Dommage car l'idée est bonne et l'auteur semble bien connaître l'administration préfectorale.
Lire l'évaluation complète

Guerreiro Alexandra
6.00 Guerreiro Alexandra - (95580) / 15-Feb-2017

une bonne idée de base alléchante qui aurait méritée d'être creusée et développée. on nous vend un tueur en série d'hommes politique s'appelant "Childebert" mais au final, on ne sait pas d'où vient ce nom, il ne se passe rien pendant les 50 premières...
Lire l'évaluation complète

Avis général du Comité de Lecture (Lecture incomplète)

Nancy Florence
Bien Nancy Florence - () / 28-Mar-2017

J'ai beaucoup apprécié le style concis et efficace, le vocabulaire riche et intelligent. Mais c’est un peu trop court pour un roman policier.
Cette concision fait que le suspense n'est pas assez présent. J'aurais notamment aimé lire le récit des meurtres pour pouvoir m’attacher aux adjoints, trembler pour eux, sentir que quelque chose d'affreux était sur le point de leur arriver. Au lieu de cela, rapporter seulement brièvement leurs noms et la manière dont ils ont été tués prive l'histoire d'une bonne source de frissons et de suspense.
Les dialogues sont intelligents et les points de vue intéressants, qu'on y adhère ou pas, car argumentés.
Une enquête à la mesure de son détective : sans superflu, sans grandiloquence, avec crédibilité.
J'ai l'impression d'avoir acquis de nombreuses connaissances grâce à la lecture de ce manuscrit.