7.17 Appréciation Globale

7.50 Appréciation Littéraire

Éphélides

Confrontée aux silences de sa mère sur l’identité de son père, Rébecca, 16 ans, est en quête de vérité. Un mal être profond ronge l’adolescente face à ses questions qui demeurent sans réponse.
Mais un soir, tout bascule. Un drame va la pousser à fuir vers ces secrets, ces non-dits, pour revenir sur les traces du passé de sa mère.
Mais est-elle consciente de ce qui l’attend ?

DUGAS Véronique
DUGAS Véronique

51 ans - (49340)
Blog de l'auteur

« Née à Brest en 1966, après des études littéraires, je me suis tournée vers le médical. Depuis trente ans, je mets ma vie au service des autres. »

Ils ont lu ce livre

GODALIER Johann
10.00 GODALIER Johann - (73000) / 15-Feb-2017

Mais de quelle planète êtes-vous Madame l'Auteur ? Vous réussissez là un véritable tour de force... Venir piquer le lecteur dans sa propre vie, dans ses émotions, dans ses doutes et peut être même ses regrets. Avec Votre Histoire, vous apportez des r...
Lire l'évaluation complète

Dugas Bruno
10.00 Dugas Bruno - (73100) / 19-Dec-2016

La "plume" de cet auteur tatoue ses personnages à même le cœur du lecteur. Les premières pages sont déjà une promesse à la nuit blanche, elles vous prennent, vous happent et ne vous lâchent plus. Les métaphores sont exceptionnelles, l'histoire est m...
Lire l'évaluation complète

Ropars Muriel
8.00 Ropars Muriel - (29480) / 20-Feb-2017

roman intéressant, on ne s'attend pas du tout à cette fin
Lire l'évaluation complète

letardm
6.50 letardm - (33160) / 19-Feb-2017

thème qui est très intéressant , mais qui nous plonge dans la folie, avec beaucoup de sordide provoquant du malaise chez le lecteur.
Lire l'évaluation complète

Grossi Morgane
5.00 Grossi Morgane - (44650) / 22-Feb-2017

Je ne m'attendais pas à ce style de livre lorsque j'ai lu le résumé. Je n'ai pas vraiment accroché.
Pas d'intrigue, les personnages pas attachants..
Lire l'évaluation complète

Pineau Emeline
4.50 Pineau Emeline - (37300) / 21-Feb-2017

Dommage la fin de l'histoire qui ne m'emballe pas du tout
Lire l'évaluation complète

Avis général du Comité de Lecture (Lecture incomplète)

Llewelynn
Moyen Llewelynn - (65000) / 21-Aug-2017

J'en suis à la moitié du livre mais comme il faut donner un avis rapidement pour qu'il puisse passer à l'étape suivante, je ne peux donc que donner un avis sur la moitié de celui-ci étant a 102 pages.
J'avoue que l'idée de donner la parole à Anna, la maman, Rébecca, la fille et Cécile, amie de Anna est une très bonne idée car on réalise que chacune a un avis bien différent sur leur mode de vie. Par exemple Anna trouve qu'avec sa fille, étant mère célibataire, a une relation très fusionnelle avec Rébecca, alors que Rébecca trouve que sa mère est trop absente, semble se désintéresser d'elle depuis qu'elle a pu avoir ses clés pour rentrer seule à la maison, à 9 ans, sa mère a pu prendre son envol sans se soucier de ce que sa fille pouvait ressentir.
Cécile pense connaître Anna et pourtant elle se doit d'avouer que lorsque Rébecca vit un drame, ce n'est pas sa mère qu'elle a appelé pour l'aider mais Cécile, avec qui elle n'a aucune affinité au premier abord.
Rébecca découvre, suite à un viol de la part du compagnon de sa mère frustré de ne pas l'avoir trouvé, Le même soir, un appel, celui d'une femme qui se dit être sa tante lui apprend qu'elle a des grands parents... Sa mère lui avait caché toute cette partie de sa vie et alors qu'elle est encore sous le choc de son agression, elle décide de fouiller la maison et découvre le journal intime de sa mère lorsqu'elle avait à peu près l'âge de Rébecca, celle-ci décide donc, avec l'aide de Cécile, d'aller à la rencontre de cette famille qui vient tout juste d'aparaitre dans sa vie et peut être se construire enfin.
J'avoue que même si l'écriture est fluide, les chapitres courts, pour le moment il n'y a rien de transcendant, pour moi c'est un roman qui ne porte pas une petite étincelle qui nous fait lire sans que l'on se rende compte des pages qui défilent. Peut être parce que je n'en suis qu'à la partie où on plante un peu le décor, je compte bien le finir (mais il fallait donner un avis rapidement) mais jusqu'à la page 102, puisque j'en suis là, ce n'est qu'un roman plat, où on n'apprend rien de particulièrement intéressant, malgré le traumatisme de Rébecca, la réaction de Anna quand elle sait que sa fille a trouver son journal, il n'y a rien qui me fasse penser "je m'y attendais pas à ça" ou alors "quel bon retournement de situation"... je sais combien il n'est pas facile d'écrire un roman, et que l'on y met toujours un morceau de soit en l'écrivant mais malheureusement, jusqu'à la page 102, soit quand même la moitié du livre, personnellement si je lisais les premières pages en librairie, je le reposerais. (pardon à l'auteur, mais je promets de le finir pour voir si la suite me fera changer d'avis).