7.33 Appréciation globale

7.00 Appréciation Littéraire

La Chambre Pourpre

Le lecteur sillonne la Méditerranée du Ponant au Levant pendant la Renaissance. Il fait escale dans les plus prestigieuses cités littorales, et revient jeter l’ancre face au port d’attache du petit cartographe qui esquisse le planisphère dans son échoppe d’Aigues-Mortes. Un déshérité à qui le Ciel mange dans la main, un moins que rien convoité par les plus belles femmes, un pote qu’on ne laisse jamais tomber. Contre vents et marées, Abnégat de Psalmodi, l’inclassable, ne se donne ni à dieu ni à diable, croque la vie à pleines dents, et se fraie un chemin de liberté au milieu des pires catastrophes de son époque. Le texte invite à plonger dans une énigme policière, en même temps que dans les dédales de l’âme humaine.

Coïc
Coïc

26 front.book.author_anos - (16500)
Blog de l'auteurBlog de l'auteur

« Youenn COIC, 65 ans. Enseignant retraité. A publié entre 1973 et 1981 six « romans » : Les Ploucs: P.J. Oswald, L’Harmattan, Mouladurioù hor yezh ), Hebken, Britannicon, Le Cheval décapité, L’Abbé de Penarbed. (P.J. Oswald) Kamalad (Ed Bretagnes). »

Ils ont lu ce livre

Viala
7.50 Viala - (31200) / 23-Jan-2014

Un très bon livre, les événements sont logiques et s’enchaînent bien, l’enquête est facile à suivre. Il y'a de l'humour,du mystère, de l'action et de l'amour pour plaire à tous.
Lire l'évaluation complète

Ducatillon
7.00 Ducatillon - (91330) / 23-Jan-2014

Il faudrait vraiment éclaircir la 1ère partie pour que le lecteur ait envie de poursuivre. Peut-être en dévoilant plus tôt l'intrigue-complot ? ou en racontant plus vite le parcours du cartographe.
Lire l'évaluation complète

Avis général du Comité de Lecture (Lecture incomplète)

Ce livre n'a pas encore reçu de commentaire...