8.27 Appréciation globale

8.88 Appréciation Littéraire

De l'Intérieur

Quelques années après la mort de sa mère qui s’est laissée mourir de chagrin, Victoire découvre dans le grenier les lettres enflammées d’un homme mystérieux. Au fil de la lecture, elle comprend que sa mère a entretenu une relation passionnée avec cet homme, un jeune policier. Persuadée qu’il est son père, Victoire prend alors la décision de devenir policier pour le retrouver. Après de brillantes études en droit et le succès au concours d’officier, c’est en lieutenant de police stagiaire qu’elle débarque au commissariat de Nantes où son père travaille.

Sous la coupe d’un capitaine de Police désenchanté, Victoire va découvrir le monde police de l’intérieur. Ce n’est pas la grande police qui fait rêver, celle des médias ou des séries télévisées. Non, là, il s’agit d’une police au plus proche des hommes, la police « des gens » comme ils disent en interne, un monde absurde où bien souvent le policier se transforme en héros Sisyphien du quotidien.

Après une rencontre surprenante avec un étudiant exalté qui va tomber follement amoureux d’elle, Victoire va enfin rencontrer son père, un homme retranché et ténébreux, policier en fin de carrière. Les retrouvailles seront brutales et réveilleront des douleurs enfouies. Victoire devra s’affranchir d’une terrible annonce, le décès de sa mère vingt ans auparavant.

Durant son stage, Victoire fréquentera trois hommes de générations différentes qui pourtant semblent avoir le même parcours, trois hommes isolés et affligés par le poids d’une vie déraisonnable. Victoire va modifier leurs trajectoires en leur redonnant un second souffle. Elle va surtout leur permettre de comprendre que le bonheur se conjugue au présent, ici et maintenant.

Refusant la fatalité, Victoire affrontera avec courage et détermination la vie qu’elle s’est choisie pour s’offrir une autre destinée sur le chemin de la liberté.

De l’intérieur n’est par un roman policier, c’est peut-être tout simplement un roman de police.

PASQUES
PASQUES

46 front.book.author_anos - (44230)
Blog de l'auteurBlog de l'auteur

« Sans suites, éditions Ovadia 2010
La bascule, éditions Ovadia 2012
A toutes fins utiles Ovadia 2013
Des gens normaux, éditions Ovadia 2014 »

Ils ont lu ce livre

Maman
10.00 Maman - (75003) / 24-May-2017

Très belle histoire. Je l'ai relu avoir de m'impreigner des personnages car de belles personnes peuvent exister encore dans ce monde cruel et c'est beau de l'écrire malgré la dureté de cette profession.
Lire l'évaluation complète

Fanouillere
9.00 Fanouillere - (22100) / 01-Mar-2017

Très bon roman, mais il faut s'intéresser à ce sujet (la vie d'un service de police au quotidien) et aimer les polars plutôt psychologiques (voire philosophiques par moment !)
Lire l'évaluation complète

Fort
8.45 Fort - (86000) / 08-Apr-2017

Je l'ai pris dans la catégorie « Policier ». Ce n'est pas du tout un policier : le style littéraire ne conviendrait pas du tout et ça manque d'action. Pour moi, la dominante est sentimentale, mais là encore le style est trop littéraire pour la catégo...
Lire l'évaluation complète

Kazmierski
8.00 Kazmierski - (71390) / 24-Apr-2017

Manière d'exposer la vie de façon originale et poétique sur un thème maintes fois abordé du romantisme et de l'amour impossible.
Lire l'évaluation complète

Gonnon
8.00 Gonnon - (38110) / 13-May-2017

Dans la série policier, on découvre le quotidien d'un commissariat, mais où est l'intrigue ?
Lire l'évaluation complète

laskriyacine@laposte.net
8.00 laskriyacine@laposte.net - (10000) / 14-Jan-2017

Le lecteur, en dehors de la quête de Victoire pour retrouver son père, prend la mesure de la complexité de la fonction policière. On ne saisit pas pourquoi de son côté, le Commandant Berstice n'a jamais cherché sa fille Victoire et ne s'est pas deman...
Lire l'évaluation complète

Avis général du Comité de Lecture (Lecture incomplète)

Ce livre n'a pas encore reçu de commentaire...