8.50 Appréciation globale

7.80 Appréciation Littéraire

Jusqu'au bout du rêve

Pourquoi Mike, cet homme atypique, solitaire tel un vieux loup de mer, aigri et écœuré par la vie, se retrouve-t-il exilé volontaire au fin fond de l’océan indien ?
Dans la haute société parisienne, Sarah, belle et brillante jeune femme d’affaires, fréquente le monde très fermé des stars de renom. Particulièrement perfectionniste et ambitieuse, son ultime but est d’atteindre l’excellence professionnelle.
Jamais ils n’auraient dû se rencontrer, et pourtant...
Les yeux couleur lagon et les yeux sombres vont se croiser.

Billault
Billault

56 front.book.author_anos - (40370)
Blog de l'auteurBlog de l'auteur

« Reconnu en maladie professionnelle, puis travailleur handicapé, à 53 ans j'ai perdu mon emploi et me suis investi dans l'écriture de ce roman.
Donner vie à Sarah et Mike m'a permis d'éviter de sombrer dans la dépression.
La publication de ce roman serait une superbe récompense et une reconnaissance de tous ces mois passés devant mon écran.
Aujourd'hui en reconversion professionnelle, Chargé de la gestion des ressources humaines, j'attends avec impatience tout avis ou conseil de votre part. »

Ils ont lu ce livre

Mareschal
9.75 Mareschal - (94420) / 28-Aug-2017

J'ai beaucoup aimé ce livre qui m'a fait vibrer - j'ai apprécié également, vers la fin, le rêve de Mike dans son "autre possible vie"
Lire l'évaluation complète

Fort
7.85 Fort - (86000) / 11-Sep-2017

C'est un gentil roman pour une lecture légère car il ne faut pas trop penser en le lisant.
Lire l'évaluation complète

letardm
7.50 letardm - (33160) / 11-Aug-2017

une histoire d'amour qui semble impossible à vivre, du fait que les protagonistes se mettent des barrières infranchissables pour eux.
roman facile à lire et très plaisant
Lire l'évaluation complète

Diane Dupuy
6.00 Diane Dupuy - (11620) / 09-Sep-2017

À retravailler
Lire l'évaluation complète

Avis général du Comité de Lecture (Lecture incomplète)

ShaniaJ
Génial ShaniaJ - (69002) / 22-Oct-2017

J'ai beaucoup aimé, on se pose plein de questions puis les choses s’emboîtent doucement et prennent tous leur sens.