8.33 Appréciation globale

7.83 Appréciation Littéraire

La Main Des Vivants

Le commissaire Vanfard, dit "la gueule", est confronté à une série de morts suspects dont les clés semblent, pour tous les intervenants français et étrangers, évidentes. Le puzzle lentement reconstitué par « la gueule » pousse sa logique de bon flic à la limite de sa linéarité.

Cassagne
Cassagne

26 front.book.author_anos - (75011)
Blog de l'auteurBlog de l'auteur

« François Cassagne est né en Afrique, après avoir obtenu un doctorat en droit et une spécialisation en finances, a été administrateur de sociétés en France et à l’étranger. L’écriture et l’histoire constituent son passe-temps favori.
»

Ils ont lu ce livre

Gil
10.00 Gil - (8810) / 04-Sep-4561

Un polar qui nous emporte crescendo dans sa lecture, intriguant, passionnant

Lire l'évaluation complète

Coadou
8.00 Coadou - (14000) / 04-Sep-4561

un très bon roman original et passionnant. Malgré le nombre de personnages, le suivi des situations est facile et prenant. Chaque personnage est bien mis en situation.

Lire l'évaluation complète

Eonnet
7.50 Eonnet - (44115) / 04-Sep-4561

Une bonne base d'histoire mais un peu de longueur et de difficulté à se plonger dans le livre
Lire l'évaluation complète

Le Roch-fréhel
7.50 Le Roch-fréhel - (44130) / 04-Sep-4561

Se lit facilement
Lire l'évaluation complète

Gregoire
7.50 Gregoire - (84000) / 01-Nov-2013

au niveau de la forme, l'auteur écrit très bien. c'est intelligent, drôle, rythmé mais difficile d'adhérer complètement. Un peu trop de personnages, trop d'histoires et une logique discutable.
Lire l'évaluation complète

Gruffaz
5.50 Gruffaz - (67850) / 04-Sep-4561

Après quelques difficultés à m'habituer au style, j'ai pris plaisir à lire une bonne partie du livre. Cependant, baser la chute sur la lecture des lignes de la main est franchement décevant pour un policier. L'auteur était-il en panne d'inspiration?
Lire l'évaluation complète

Avis général du Comité de Lecture (Lecture incomplète)

Ce livre n'a pas encore reçu de commentaire...