REIGNEAUD CHRISTIAN
diplomate
59 ans

PARIS

Agent du ministère des Affaires étrangères depuis 1982, je suis ce qu'on pourrait appeler un diplomate, si ce vocable n'était pas, finalement, réducteur de par l'image que nous véhiculons. Depuis toujours, j'ai voyagé, que ce soit pour le plaisir ou pour mon travail. Celui-ci m'a amené à résider de façon prolongée dans dix pays différents (bientôt onze...), en plus de la France. Plutôt spécialisé dans les affaires consulaires, j'ai effectué de nombreuses rencontres inattendues et vécu par épisodes des situations sortant de l'ordinaire. Raconteur d'histoire pas vocation, j'ai été encouragé par mon entourage à mettre par écrit des sortes de mémoires pour éviter que ces épisodes de ma vie tombent dans l'oubli. Or, plutôt que retranscrire des souvenirs, j'ai préféré glisser dans des trames romanesques et policières des personnages et des situations réellement vécues, sans que la réalité vienne contrarier la fiction (le contraire non plus, d'ailleurs). Cette démarche m'a amené à écrire déjà trois romans, lus par plusieurs centaines de personnes, dont les retours se révèlent généralement positifs: mon but de divertir au travers d'un écrit était atteint! Ces romans sont construits autour d'un personnage récurrent mais peuvent être lus indépendamment l'une de l'autre. La première aventure de ce personnage se déroule au Yémen (principalement) à la fin du siècle précédent. Pour la suite, la matière ne manque pas, j'ai des réserves pour des milliers de pages. Seul le temps me manque, ainsi que, peut-être, des encouragements supplémentaires. Marié et père de trois filles, grand-père de deux petites-filles de 9 et 8 ans, je vais avoir 59 ans dans quelques jours.
Envoyer un message
Mes passions

Les rencontres et les voyages, mon métier, ma famille. Et puis, bien sûr, la lecture et l'écriture!

Profil littéraire

Le premier devoir de l'écrivain est de divertir le lecteur. C'est pourquoi je privilégie dans mes lectures les romans où "ça bouge", dans un style fluide mais incisif, utilisant un vocabulaire suffisamment élaboré pour que le lecteur se sente respecté, mais qui ne requiert pas l'aide d'un dictionnaire à chaque page. Le style n'est rien s'il ne se met au service d'une belle histoire, peuplée de personnages attachant. Le contraire ne m'attirera pas non plus...

Mon métier

Diplomate

Mes références

Henri de Monfreid, bien sûr, mais aussi le Kessel de Fortune carrée, les romans anglais décrivant la piraterie du XVIIIè. Dans ma jeunesse, les romans du Grand Nord, Jules Verne (je me donnais le droit de sauter quelques descriptions...) et, avouons-le, Bob Morane. Plus tard, héritier d'un millier de volumes de la Série Noire, j'ai lu avec passion les Américains (Goodis,...), mais aussi les Français sélectionnés par Marcel Duhamel. Depuis, je privilégie, dans le genre policier, les talents français, sans négliger complètement certains Italiens, Nordiques et, parfois, Américains. Déménager à chaque fois ma bibliothèque est à chaque fois un crève-coeur car je dois toujours laisser des livres derrière moi, faute de place.

Mes projets de livre

Le livre que je propose a été écrit en 2004. Deux autres ont suivi, l'un ayant pour cadre la République dominicaine, l'autre la Libye, le Sénégal et la France. Actuellement, j'écris une histoire qui se déroule à Bahreïn et met en scène, parmi d'autres, des travailleurs du Sud-Est asiatique émigrés dans cette région très particulière.

Mes Livres

Thriller
8.20/10

La chute dans les nuages

Du Yémen au Festival de Cannes à la fin des année 90, une épopée diplomatico-policière mettant en scène des personnages atypiques parcourant les paysages mythiques de la route de l'encens.

195 pages